Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

Visibles dans l’invisible Chapitre N° 4

Classé dans : Visible dans l'invisible — 26 septembre, 2009 @ 10:05

espsiilssavaient.jpg

Ces quelques chapitres sont l’explication de notre « Double », notre « Clone » visible dans l’invisible. 

Pour preuves, toutes les actions qui se passent à l’intérieur de notre cerveau en simultanées, avec ceux — les Invisibles — qui nous entourent en nous dirigeant dans un sens ou dans l’autre. 

Vous constaterez avec effarement, la réalité de tous les phénomènes que je vais vous exposer. Il faut faire volontairement abstraction de tous les dogmes religieux qui embuent l’esprit.

Alors, en regardant votre spectre dans la glace, cette image de vous intouchable, impalpable, vous commencerez à comprendre votre « visible » dans l’invisible, qui est « ESPRIT », avec un Esprit nommé « CONSCIENCE ». 

 

VISIBLE dans L’INVISIBLE

 

Dernières lignes du chapitre n° 3 

 

Tu dois penser : 

 « Qu’est-ce qu’il me raconte ? … 

C’est un hurluberlu ! …, un dérangé de la « cafetière » ! … » 

Tu vas vite t’apercevoir que je ne suis pas un illuminé, et que le phénomène est réel ! 

 Car à toi cela t’est arrivé, pas la même action, mais la même sensation. 

L’exception n’existe pas, homme et femme à égalité ! 

 

Chapitre N° 4

 

Les Deux « ESPRITS »  suite 

 

Tu es à ton ouvrage …, appliqué à exécuter cette besogne …, ton esprit est attentif …, regard …, gestes précis …, correction rapide …, …, …, et …, l’autre « ESPRIT » arrive …, que des petites touches …, comme à la pêche …, car une employée vient de passer dans l’allée … 

—« Regarde ! … 

Oui ! … 

Là ! … 

 Regarde ! … 

Elle est mignonne cette « petite » ! … 

Beau corps !… 

Regarde ces hanches !… 

Rien qu’en partant c’est joli ! … »— 

Tu es attentionné à ta tâche …, …, machinalement , sans aucune réflexion de ta part, tu as levé légèrement la tête en direction de la personne désignée. 

Tu ne peux l’expliquer, tu veilles le retour de cette employée. 

Enfin, elle revient ! … 

Tu as levé la tête ! … 

—« Cette poitrine ! … 

 C’est du joli, du beau ! … 

 Ah oui ! … 

Plutôt sympathique ! … 

Tu ne veux pas les caresser, les déguster ? … »— 

Vos regards se croissent ! … 

—« Mignon le physique ! … 

Tu as vu ces yeux ? … 

Elle ne semble pas farouche ! … »— 

Tu la suis …, de la tête …, elle est de nouveau de dos ! …. 

—« Regarde un peu, aussi jolie en partant qu’en revenant ! … 

Eh ! …Tu pourrais essayer de lier connaissance à la pause ! … 

Lui offrir un café ! … »— 

Tout ceci fonctionne en simultané, à une vitesse phénoménale, à l’intérieur de ton crâne grâce à cette matière grise, où siège ton esprit et l’Esprit, avec l’ESPRIT, qui c’est installé comme dans un fauteuil, le tout accompagné d’innombrables images que tes collègues de travail ne peuvent voir car invisibles pour eux, mais visibles dans cet invisible, comme les images de télévision, par les ondes que tu dégages … 

C’est « Lui » qui commande ! … 

Indépendamment de ta volonté tu as commis toutes ces actions ! … 

Ton esprit, lui continuait à ordonner tes mouvements, ton attention, sur ton labeur. 

 Tu n’es même pas conscient de la rapidité de fonctionnement de ton esprit dans sa propriété, le « cerveau ». 

Tes yeux viennent de quitter cette silhouette qui s’éloigne, pour se diriger sur le travail et en même temps l’UN a chassé l’AUTRE, prenant sa place. 

—« A quoi penses-tu ? … 

Fais attention à Toi ! … 

Chasse cette idée ! … 

Tu as même mieux chez toi ! …. » 

L’AUTRE revient ! 

—« Elle est bien proportionnée ! … » 

Juste à ce moment, elle repasse dans l’allée en frappant les talons légèrement plus forts, et, passant à ta hauteur, tu lèves la tête et elle tourne la sienne en ta direction, vos yeux se croissent … 

—« Joli ce petit sourire ! … 

Ces lèvres ! … 

Tu as vu ces lèvres ? … 

Cette sensualité … ? … » 

Volontairement tu cherches à éloigner de ton esprit ces pensées qui te dérangent … 

En effet, « IL » te fait voir des images plus ou moins obscènes, mais comme « Il » te connaît, ce sont des images qui sont agréables à ton esprit … 

Tu es  comme l’on dit  « malalaise ». 

Cette — « Petite, Petite, Petite » — revient ! 

Là, vous vous regardez face à face chacun avec un petit sourire ! … 

 « IL »  — un « autre » — est aussi dans son cerveau, à Elle, à l’intérieur de son Esprit ! … 

« IL », le tien, recommence ! … 

« IL » est là ! …A l’intérieur de Toi ! … 

« IL » s’efface un court instant ! … 

L’ « UN » veut venir, tu le sens ! 

—« IL » ne peut pas ! 

L’ « AUTRE » est revenu, plus fort encore ! … 

« IL » sème la confusion …, fait le remue-ménage dans ton cerveau, à l’intérieur de ton esprit … « IL » te harcèle …, te tenaille …, sans cesse …, tu ne peux supprimer de ton esprit cette « Petite » … 

« IL » a assiégé ton esprit, ta réflexion 

 « IL » raisonne pour Toi … « faiblesse » … ! 

Toi ! …, tu … ! … ? …, puis …, tu … ! 

Tu cèdes ! … 

Tu invites cette personne … 

Les jours se suivent …, un instant un peu plus long chaque fois … ! 

« IL » est toujours avec Toi ! 

« IL » est  toujours avec Elle ! … 

Tout doucement, insidieusement, tu fomentes des idées de fornication, d’adultère. 

L’ « ESPRIT » est là ! … 

« IL » t’induit à faire ce qui te sera nuisible ! … 

« IL » te connaît,  « LUI » et les « SIENS », mais tu as ce « Libre Choix » qui le gêne, alors « IL » enjolive, détourne, embue ton esprit, puis te vante sur ton physique, la manière que tu te sers de ton sexe, de ta langue, avec des images qui te font plaisir …, et ainsi de suite … ! 

 « IL » te convie au festin … ! 

Pour « Lui », c’est du bel ouvrage … ! 

« IL » veut que tu commettes la faute de ton propre gré ! 

 

L’ « ESPRIT » est là ! … 

A l’intérieur de Toi ! … 

Au plus profond de Toi ! … 

Incrusté dans ta cervelle ! … 

Personne ne le sait ! … 

Excepté …, Toi ! … 

Ils sont deux …, et « IL » est seul ! … 

 

« IL » te parle ! … 

Te questionne ! … 

« –« Qu’es-tu entrain de penser ? 

Tiens, je prends ta place ! … 

—-« Que vais-je raconter à ma femme ? …, —{ ou à ma compagne } — il me faut une excuse …, je dois trouver du temps …, un prétexte …, oui ! …, c’est cela ! …, mais, je l’aime ! … 

Je ne peux lui faire cette tromperie …, je ne pourrais plus la regarder en face ! …  et  le reste ? … 

Tout ce temps ? 

 Non ! … 

 Je ne puis me tenir comme un dégoûtant …, un être répugnant ? … » — 

Tu comprends ? …   

C’est une duperie …, une vilenie …, un adultère ! … 

Les remords ! …, les regrets ! … 

 Tu vas être mal ! …, très mal même ! … 

 Ce goût amer dans la bouche … !   

Renierais-tu tes principes ? … 

Ecoute–moi ! … 

Ne me rejette pas ! … 

Regarde-toi ! … 

 Sens  ce sentiment d’être sale, souffrant, ce petit nœud à l’estomac … ! 

C’est Moi ! … ! … ! 

Dans ton esprit … ! 

 Tu vas être obligé de mentir …, puis viendra la fourberie, l’hypocrisie ! … 

Tu comploteras, trameras et petit à petit tu te dégoûteras …, tu vomiras ton esprit ! … 

 Quel désastre ! … 

Pour un instant de plaisir ! …, et encore ? … 

 Se ne sera peut-être même pas du plaisir …, car « je » serai là ! … 

 « Moi » le trublion ! … 

Tu me jetteras, si tu le peux ! … 

Ou tu abandonn….. ! … 

Ce n’est pas une honte ! … 

Il faut du courage ! … »— » 

 

L’ « ESPRIT » est là ! … 

Interne, dans ton cerveau ! 

« IL » gère tes réflexions avec ton esprit ! … 

Ils sont deux …, et, « IL » est seul ! … 

 

L’ « ESPRIT » t’interpelle ! … 

L’AUTRE ! … 

« « Mais non ! …, tu ne risques rien ! …, qui peut le savoir ? …, personne ! … 

« ELLE » est belle … ! 

« ELLE » te plait ! … 

Regarde là ! … 

 « ELLE », elle veut ! … 

 Tu lui conviens ! … 

 « ELLE » se fait un plaisir de passer et repasser devant toi ! … 

Tout est bon pour se déplacer ! … 

 « ELLE » sait que tu la regardes … 

Admire ce déhanchement, ce balancement de croupe en marchant ! … 

 Non ! … 

 S’il te plait gardes tes pensées licencieuses …, attends ! … 

Vois ce petit sourire plein de promesses …,  sens ce désir …, ces yeux pétillants ! … 

Ne penses pas à ces images obscènes ! … 

 Fait un essai, c’est mieux ! … 

 Juste une fois ou deux pendant une heure ou deux …, et si le « coup » est bon pourquoi pas plus ! … 

Personne ne peut savoir …, mis à part Toi et « ELLE » ! … » » 

 

Tu es dans tous tes états … « ELLE » te trouble …, des impulsions …, des sensations … ! 

« IL »  t’offre dix, vingt  excuses … 

Tu réfléchis ! … ! … 

Ton  « esprit »  et  « Lui « — ESPRIT — » » vous êtes en parfaite approbation …, par cet esprit le  « tien » …, tu améliores, conspires même, vous êtes en … « Osmose » ! … 

« IL » t’accompagne … ! 

 Tu parts avec « ELLE », la main dans la main ! … ! 

 Tous les quatre ensemble, Toi et  « ELLE » avec chacun son « ESPRIT » du même bord … 

« IL » a aveuglé votre subconscient …, hypnotisée, magnétisée votre conscience ! … 

« IL » reste avec Toi … 

 « IL » est avec « ELLE » ! … 

 « IL » est avec — Vous — ! …, jusqu’à …, …, ce …, …, que …, …, ! …, … ? 

C’est fait pour  « Lui » ! … 

 « IL » le sait ! … 

Quel bel ouvrage ! … 

Même avec le  « Libre Choix » ! … 

 « IL » sait,  « LUI », que « librement » tu vas commettre l’infamie dans quelques instants

 « IL »  est content ! … 

Comme Toi, c’est un bon ouvrier, et il le sait en voyant ce sourire intérieur que tu as ! … 

Trop tard … ? 

Non pas ! … 

L’ « ESPRIT » est là ! … L’ « UN » ! … 

 « IL » tente encore ! … 

« « — …, … ! Alors, ainsi ? … 

Moi ! … 

Tu as déjà oublié ? … 

Lâche cette main ! … 

Sauves-Toi ! … 

Fais acte de résipiscence ! … 

Souviens-Toi ? … 

Tu ne pourras même pas te pardonner …, du courage … ! 

Un peu de courage ! … 

« ELLE » t’oubliera ! …, tu oublieras ! …, penses à ce gâchis ! …, …, vas ! …, parts ! …, défile-toi ! …—- » » 

Tu n’écoutes plus cet  « ESPRIT » … 

« IL » te gènes ! … 

Tu le jettes de ta conscience …, et, passant outre, tu …… 

 

L’ « ESPRIT » est là ! … 

A l’intérieur de Toi ! … 

Dans le plus profond de Toi ! … 

Personne ne le sait ! … 

Personne ne le voit ! … 

Excepté …, TOI ! … 

Ils sont deux …, et « IL » est seul ! … 

Jamais ensemble ! … Jamais ! 

L’ « UN » chassant l’ « AUTRE » ! 

L’ « AUTRE » chassant l’ « UN » ! 

 

Ce n’est qu’un exemple parmi des milliers, qui met en évidence une véritable réalité du fonctionnement de notre esprit  ( matière grise ), avec notre Esprit ( notre double, la conscience ) et les « ESPRIT » (  êtres invisibles pour nous qui sommes dans le visible

—————————————————————- 

Il est important que je vous rappelle que tous ces « TEXTES » sont liés les uns aux autres. En lire « UN » au hasard ne vous donnera que confusion et incompréhension et l’Enseignement de raisonnement, de réflexion deviendra nul car il y a ce « LIBRE-CHOIX ». 

L’ « ESPRIT » -influence » obligatoirement vous mettra dans la mauvaise direction puisque son « Maître » est dans son « Royaume » …, la TERRE, et qu’ « IL » œuvre pour celui-ci. 

—————————————————————— 

La suite dans quelques jours ! … 

Réfléchissez, et portez-vous bien ! 

Cordialement ! 

Sig : JP.G. dit  « GRAND-LOUP »  ou « GRANDELOUPO » 

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus