Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

Archive pour décembre, 2011

Naissance,Vie, Mort,Jugement, la VIE Chap. N° 2

Posté : 28 décembre, 2011 @ 2:24 dans Naissance, Mort, Jugement, VIE | Pas de commentaires »

Naissance,Vie, Mort,Jugement, la VIE Chap. N° 2 dans Naissance, Mort, Jugement, VIE Esp.Homme-Cœur-Esprit-osmose

Qu’est-ce que la MORT ?

Aucune souffrance
corporelle ! …

Un endormissement normal, comme le sommeil
profond que je nomme la « Petite Mort », mais sans réveil de
la matière.

La
Mort inconnue pour l’animal, tourment pour l’humain, car il est le seul être
vivant sur la Terre à posséder un « ESPRIT
Substance, son clone invisible, en un mot « LUI » 
»,
à la ressemblance de son « FONDATEUR. »

De toutes les âmes vivantes, de l’infiniment petit à
l’infiniment grand, il est le seul à pouvoir
créer, inventer, façonner, raisonner, choisir librement et volontairement tout ce
qu’il fait et pense, le seul à détenir une
conscience, son clone immatériel, son double
façonné de milliard
d’ondes inséparables formant un tout à l’image exacte de la matière dont il est
modelé.

Son
image impalpable, intouchable dans la glace, lui prouve son existence
incorporelle
.

 Dans tout l’Univers l’humain est le seul à
posséder deux images,
le corporel, la matière qui retourne en poussière, et l’incorporel sans
lequel il ne peut vivre
.

Involontairement, l’ayant
vérifié, c’est de cette partie incorporelle qui continue à vivre, après l’arrêt
de la matière — la MORT, le GRAND SOMMEIL
— que je vais vous expliquer.

Qu’est-ce
qui se passe juste avant ? …..

Qu’est-ce
qui se passe juste après ? …..

 

Naissance,
Vie, Mort, Jugement, la VIE

 

Dernières lignes du chapitre
précédent – N° 1

 

Cette relation  « CŒUR-ESPRIT », relation instantanée, tu
ne l’as commande pas !

Si tout ce que j’écris en dessous est irréel alors tu as le
droit de m’insulter, de me traiter de « CHARLOT » ! …—–pour la langue anglaise cela signifie
«  charlatan
 »— Bien sûr il faut être honnête avec soi-même, mais si j’ai raison je t’invite à
une réflexion sur Toi-même,  à
bien lire ce que j’écris, car peut-être cela te permettra d’avancer vers ta
Fortune, ton Paradis !

La « VIE ».

 

Chapitre N° 2

 

Notre
clone ESPRIT-CONSCIENCE

 

Je
reconnais que j’ai pris le discernement sapience du « MANUSCRIT du
QUIDAM
 »

«—–« L’instantané « CŒUR-ESPRIT», phénomènes qui
sûrement, certainement, se sont déjà produits chez Toi !

Constatations internes ?

Oui ?

Non ?

Ou plutôt une certitude !

Impression indépendante de ta
volonté !

Ce n’est pas Toi qui commande,
même pas ton Esprit tellement il y a cette rapidité incontrôlable, même si tu
essaies de maîtriser cette action, …  en
façade, … peut-être, … mais intérieurement impossible.

—-Une
personne vient te prévenir que ton meilleur ami a eu un accident très grave —

Étonnement !

Tu écoutes les
explications !

A l’intérieur de ton cerveau, par des ondes
invisibles, … la pensé, …. des images défilent, … c’est ton Esprit qui a pris les commandes,

Toi tu ne commandes plus
rien !

La gorge se serre !

Les yeux s’humectent !

Tu sens le sang monter à la tête !

Tu ne peux presque plus
respirer tellement cette gorge est serrée !

Le Cœur te fait atrocement
mal !

Puis les larmes coulent doucement sur tes
joues, … et, …. la libération !

Les nerfs lâchent !

Tu éclates en sanglots !

Tu ne peux absolument rien faire !

Le Cœur dégonfle

La tête est vide

L’esprit ne commande
plus !

Tu reprends le contrôle
doucement

Le « Processus » …

Tout est instantané dans le
millième de seconde !

——Relation « CŒUR-ESPRIT »
——

——Une
autre action,

Tu viens de commettre une action contre ta conscience, disons un adultère ou une trahison
contre ton meilleur ami ou peut-être une calomnie mensongère sur une personne de ta famille
proche ou encore ……

Tu viens de terminer ton
action !

Tu es content
de Toi !

Oui, mais voilà !

A l’intérieur de ton cerveau,
l’invisible travaille, et, quelques instants plus tard, dans ton esprit et par
l’Esprit tu reçois des images, des commentaires, comme-ci quelqu’un te parlait,
des sensations … !

Ton cœur se serre !

Il te fait mal !

Des picotements !

Un millier d’aiguilles le transperce !

La
« Conscience »
te tourmente !

Rien n’est bon dans tes pensés, … les
idées, … les images, … tout se bouscule !

La torture interne !

Le remords te tenaille !

Et cette chose à l’intérieur
de Toi, … dans ton esprit, … qui jubile sadiquement, … qui te met mal à
l’aise, … … ce dégoût qui monte ! … !

Cette aigreur qui te brûle l’estomac !

Ce goût de fiel, … ce goût amer qui
surgit dans la bouche !

La « Bile », … le
« Mauvais sang » !

Tu ne peux rien
faire !

Tu ne commande plus !

Le « Processus » …

Tout est instantané dans le
millième de seconde ! …

—–Relation
« CŒUR-ESPRIT »—-

—–Encore
une autre action,

Tu es prévenu, qu’une de tes
relations vient de rosser un de tes enfants ou que quelqu’un lui soutire de l’argent ou encore ……

Dans l’instant même où tu
viens d’écouter, et que tu continues à percevoir les paroles de ton
interlocuteur, l’invisible du
cerveau, les ondes, l’esprit et la « Conscience » se mettent au labeur ! …

La procession commence à une vitesse, une
rapidité phénoménale, … images, … cette voix interne qui parle, parle, …
pensés, … réflexions, …

—- Toi tu écoutes toujours
et enregistre le verbe de ton vis-à-vis —–

à l’intérieur de la tête c’est l’effervescence,
une véritable cocotte minute !

Le sang frappe tes tempes !

Les nerfs s’activent !

Ils sont à fleur de peau !

La colère interne
gronde !

Elle monte ! … Monte !

Tu parles de plus en plus
vite !

De plus en plus fort !

Le courroux
explose !

Invectives, … insultes, …
vilenies, … grossièretés fusent de ta bouche !

La haine est là !
… !

Ton esprit et l’ « Esprit Conscience » t’aident ! …

Tu vas le corriger, … rouer de
coups, … cogner, … estourbir, … la raclée du siècle qu’il va se ramasser, …
même une pensé de meurtre t’effleures !

Le tout est accompagné par de
grandes gesticulations !

Tu ne peux rien faire !

Tu ne contrôle plus !

La colère est là !

Tu ne réfléchie plus,
l’ « Esprit Conscience » se tait !

Le « Processus »

Tout est instantané dans le
millième de seconde !

—-Relation
« CŒUR-ESPRIT »—- »—— »

Cette
« Relation » instantané, d’une puissance
indéfinissable, s’actionne automatiquement, quelque fois pour des choses que
nous entendons, voyons, — exemple un film que vous regardez au cinéma et vous
vous mettez à pleurer —- et nous ne pouvons rien changer, rien arrêter !

Tu
comprends l’énorme différence qui existe entre l’animal et l’être humain, car
toutes ces actions « Instantanées »
l’animal en est dépourvu du plus petit au plus gros, au plus grand.

A
cause de toutes ces particularités il ne peut y avoir « Évolution » ! …

Une
autre particularité de l’humain, absente chez l’animal, est la « CONSCIENCE », cette partie invisible de l’humain, son
image « clone » composé de milliard d’ondes.

Tel
un instinct, pourtant signe de notre liberté, elle ne nous trompe jamais, pour peu que nous l’écoutions vraiment.

La conscience est :

« Le savoir revenant sur lui-même et
prenant pour centre la personne humaine elle-même, qui se met en demeure de
décider et de se juger. Ce mouvement intérieur est dans toute pensée. La conscience est toujours
implicitement morale. L’immoralité consiste toujours à ne point vouloir
penser, à refuser qu’on pense. »

Cette
« voix » de la conscience,
qui se fait entendre dans l’individu est pourtant, la même en tout homme.

Malgré la diversité et la
variabilité des mœurs, des connaissances, elle est universelle : elle est
en nous la « voix de DAME NATURE », car
« quoique toutes nos idées nous viennent du dehors, les sentiments qui les
apprécient sont au-dedans de
nous, et c’est par eux
seuls que nous connaissons la convenance ou disconvenance qui existe
entre nous, les choses, les actions que nous devons respecter ou fuir.

Souvent la morale condamne, mais lorsqu’elle approuve, c’est
encore au terme d’un examen de conscience,
d’un retour sur soi de la conscience, de sorte que « toute la morale consiste à se savoir substance, clone à
elle-même avec un esprit de raisonnement », c’est-à-dire « obligé absolument » :

C’est la conscience et elle seule qui nous dit
notre devoir.

Comme
l’écrivit Jean-Jacques Rousseau :

« Conscience ! Conscience ! instinct divin, immortelle et céleste
voix ; guide assuré d’un être ignorant et borné, mais intelligent
et libre ; juge infaillible du bien et du mal, qui rends l’homme semblable à Dieu,
c’est toi qui fais l’excellence de sa nature et la moralité de ses
actions ; sans toi je ne sens rien en moi qui m’élève au-dessus
des bêtes,
que le triste privilège de m’égarer d’erreurs en erreurs
à l’aide d’un entendement sans règle et d’une raison sans principe »

Toute
ta « VIE » tu joues avec le temps,

L’animal
…. Non ! …

Toi pour vivre, tu es obligé de travailler,

L’animal
….. Non ! …

 Toute ta vie tu souffres corporellement dû à
la maladie, aux accidents, mais en plus tu as la torture de l’Esprit, interne à
Toi-même par tes actions, tes pensés,

L’animal … Non ! …

Mais
tu es aussi comme celui qui t’a inventé, façonné, l’Être Suprême que je
nomme  comme Abraham « EL-SADDAÏ »,
un « créateur », un « ingénieur », avec un pouvoir de
penser, juger, discerner, modifier, punir, pardonner ………,

L’animal … Non ! …

Tu
vois, … nous humains, il est impossible que nous venions de
« l’ÉVOLUTION » !

Notre
machine est trop perfectionnée !

Comme
la Nature !

Avec notre esprit, notre intelligence, nous sommes capables de travailler l’atome, surtout pour en faire
des engins de destruction, nous
connaissons toutes les matières et produits chimiques qu’il y a dans un grain
de blé ou de maïs, et nous sommes incapables d’en façonner, fabriquer un seul.

Comme nous sommes petits
devant « Dame Nature » ! …

Nous
voulons jouer les apprentis sorciers en essayant de transformer la génétique du
maïs et autre sans savoir ou cela nous mènera.

Puisque nous connaissons la
composition du grain de maïs et de blé essayons d’en fabriquer « UN » !

Après, seulement, faisons des transformations !

En
attendant prenez soins de vous et portez-vous bien !

Salutations
cordiales !

Sig : JP.G. dit « GRAND-LOUP » ou « GRANDELOUPO »

Naissance,Vie,Mort,Jugement, la VIE Chap. N° 1

Posté : 19 décembre, 2011 @ 7:49 dans Naissance, Mort, Jugement, VIE | Pas de commentaires »

Naissance,Vie,Mort,Jugement, la VIE Chap. N° 1 dans Naissance, Mort, Jugement, VIE Anim.-Toscane
Une amie fidèle

Qu’est-ce que la MORT ?

Aucune souffrance
corporelle ! …

Un endormissement normal, comme le sommeil
profond que je nomme la « Petite Mort », mais sans réveil de
la matière.

La Mort inconnue pour l’animal, tourment pour l’humain, car
il est le seul être vivant sur la Terre à posséder un « ESPRIT Substance, son
clone invisible, en un mot « LUI »
 », à la ressemblance de
son « FONDATEUR. »

De toutes les âmes vivantes, de l’infiniment petit à
l’infiniment grand, il est le seul à pouvoir
créer, inventer, façonner, raisonner, choisir librement et volontairement tout ce
qu’il fait et pense, le seul à détenir une
conscience, son clone immatériel, son double
façonné de milliard
d’ondes inséparables formant un tout à l’image exacte de la matière dont il est
modelé.

Son image impalpable, intouchable dans la glace, lui prouve son existence incorporelle.

 Dans tout l’Univers l’humain est le seul à posséder deux images, le
corporel, la matière qui retourne en poussière, et l’incorporel sans lequel il
ne peut vivre
.

Involontairement, l’ayant
vérifié, c’est de cette partie incorporelle qui continue à vivre, après l’arrêt
de la matière — la MORT, le GRAND SOMMEIL que je vais vous
expliquer.

Qu’est-ce qui se passe juste avant ? …..

Qu’est-ce qui se passe juste après ? …..

 

Naissance,
Vie, Mort, Jugement, la VIE

 

Chapitre N° 1

Nous et les animaux

 

J’ai
constaté le nombre incroyable d’humains
qui posent des questions au sujet de la « MORT » sur Internet ou le « Web », dans presque
toutes les « Questions Réponses ». Tous les
humains se posent des questions sur la « MORT », cette « Inconnue »,
surtout sur ce qui se passe après …

 Ils voudraient savoir ! … !  

Nous
voudrions savoir ! … !

Comme
disait un de mes amis :

« La fin de la vie c’est le début
de la mort qui est beaucoup plus longue »

Ce
jour, je vais écrire sur « La VIE et …un Temps … La MORT »

Dans
ce monde animal immensément diversifié il y a toute une chaîne infinie de
modèles, d’ébauches, de schèmes, de projections, etc, qui sont les « Maquettes » de l’humain.

Quelques
exemples :

« Le chien a l’odorat plus développé, le
goût pour lui c’est sa truffe, comme beaucoup de carnivores, les volatiles
comme l’aigle c’est la vue, de véritables jumelles, et pour d’autre comme les
poules ou les hirondelles, de magnifiques microscopes, pour les équidés de
monstres loupes, ainsi de suite, selon l’espèce, le genre. »

Quand
ils naissent, pour la majorité d’entre eux, ils ont déjà le —« vêtement » —, la fourrure ou un
épais duvet.

La mauvaise formation, ils ne connaissent pas,
car à la naissance le père, mais en général la mère fait la sélection, elle tue le malade, le mal formé
ou elle l’abandonne et celui-ci servira de nourriture aux prédateurs.
Quand ils vivent en communauté les
malades sont éloignés du troupeau et tous les moyens sont bons pour
écarter celui-ci, et si par malheur il revenait à la charge un petit groupe se
chargerait de le tuer.

Si un animal est blessé, il se soigne tout
seul ou avec l’aide de ses congénères qui le lèchent pour cicatriser. Ils ne
connaissent pas la douleur à notre sens, humains.

Pour EUX, la MORT n’existe pas, il n’y a pas de temps, ils ignorent complètement ce que sait.

Pourquoi ?

Je
l’ignore, nous l’ignorons !

Ceci
est valable pour tout ce qui vie dans le monde « Animal », de l’infiniment petit, au plus grand, plus gros,
même celui qui, —-{ il paraîtrait que
…, nous supposons que …, il ressemble à…
}—- est le plus approchant
de l’être humain.

Sauf
pour les insectes, où ils leur manquent quelques organes, et aussi certains
animaux rampants, tous ont à quelques différences près le même automatisme, la
race humaine comprise.

En
effet, l’ordinateur cérébral, avec ses milliards de puces électroniques, est le
même pour toutes les mêmes actions automotrices ; battement du cœur,
respiration, digestion, fonctionnement interne des organes, etc,
semi-automatique pour les membres comme la marche où les pattes se déplacent
automatiquement dans un certain ordre selon le genre et l’espèce de l’animal.

Après,
chaque espèce à sa spécificité instinctive, l’odorat, l’ouïe, la vue,
l’éducation des petits, l’accouplement, la vie en groupe, la chasse, le
territoire de vie, la nourriture, chacun selon ses gênes et comme le clonage
n’existe pas dans la nature chaque individu dans l’espèce est différent par son
pelage, sa force, son agilité, etc, et c’est grâce à tous ces critères qu’une
hiérarchie s’installe.

Nous, humains,
nous nommons ces différences « intelligence » ce qui est complètement faux.

Un
animal arrive à faire certains travaux parce que, nous humains, nous l’avons
dressé, ou nous pensons que !

Comme-ci
l’animal avait un pouvoir de réflexion !

Nous
essayons d’élever l’animal à notre niveau, certains, même, le prennent pour un
humain et ont plus d’attention pour lui que pour leur semblable.

Oui !
Mais voilà !…

L’animal
n’est pas l’humain ! …

Il
n’a pas le langage de la parole, juste des onomatopées plus ou moins fortes,
plus ou moins longues, qui servent uniquement à communiquer avec leur
semblable, pour prévenir d’un danger, marquer son territoire, ou le moment pour
la reproduction.

Jamais un animal a établi des plans, fabriquer
des outils pour travailler, inventer des armes pour supprimer ses congénères,
des machines pour se déplacer, … etc, …

Alors, il faut reconnaître,
que « Nous » humains nous
sommes trop différents des animaux pour qu’il y ait eu évolution !

Si, il y avait eu vraiment
évolution, les animaux vivants avant nous sur la Terre, auraient dû avoir la
réflexion, la parole, l’Intelligence bien avant nous !

Et pourquoi juste une race dans une
espèce qui aurait évolué, cela
est contre la nature ?

Pourquoi le mâle et pas la femelle ?

Et si, { je
suppose
} cela avait été le cas, une évolution exactement semblable ?

Impossible !

Vraiment
impossible !

A
cause de l’homme et la femme l’évolution darwiniste est une pure invention.

Tous ceux qui acceptent l’évolution sont des
gros menteurs, car se mentir à soi-même, il faut déjà être idiot, un insensé
sans cervelle, et vivre plus bas que l’animal.
Ceux qui ne réfléchissent pas sur eux même, sont de véritables animaux
et ils vivent comme eux à l’instinct, voilà leur malheur.

Quelques
petits malins vont me rétorquer :

« Les
animaux aussi travaillent, regarde les castors, les fourmis, —-[ leur langage, elles chro-ondent…. Sic
] les abeilles ! …… »

Oui ! Mais ils ne changent pas d’emploie
et d’employeurs, et toute leur vie ils font la même chose, quoi qu’il
arrive !

De
part mes constatations personnelles avec mes animaux domestiques, et les
sauvages qui viennent régulièrement faire une petite visite, quand ils se
sentent en sécurité, je certifie que les animaux n’ont aucune notion de temps.

Le
seul temps qu’ils connaissent, c’est celui du ventre.

Quant à la souffrance dans le sens humain ils
ne l’ont pas !

« Une douleur, un
cri, une pause, et quelque instant après on court, gambade, joue,…… Si l’on a
une blessure qui s’infecte, on se cache, reste immobile, et sans un cri on
s ‘endort définitivement ou si l’on s’approche de nos congénères, ceux-ci
nous donnent le coup de grâce ou nous font fuir loin du territoire. Nous
servons de nourriture aux humains ou à certains de nos congénères. Quand nous
venons à mourir nous sommes de la nourriture pour d’autres animaux, insectes,
volatils, et l’engrais de la terre. »

Maintenant,
nous allons nous examiner, TOI, MOI, nos semblables humains, notre race, notre
espèce.

Quel
changement avec les animaux !

Nous sommes
herbivores, carnivores, frugivores.

Contrairement à l’animal nous naissons nus comme un ver,
donc il nous faut des vêtements, et ces habits il nous faut les inventer, puis
les façonner.

Nous mettons deux mois avant de voir
clairement, douze à quatorze mois avant de marcher, deux à trois ans avant de
parler.

Nous
arrivons à l’âge de raison,
entre treize et seize ans. Pendant toutes ces années nous avons perdu l’instinct de l’animal, pour
prendre celui de la raison, de l’esprit, par
la connaissance et l’éducation de tes géniteurs, mais aussi de tous ceux
qui nous ont enseigné, conseillé, montré,… qui vivaient avec Nous, autour de
Nous.

Tes « Parents » ceux qui t’ont offert la VIE ne
sont plus responsables de TOI,
et, maintenant devant la  « MORT » tu devras te présenter seul.

Contrairement
à l’animal, dans ta jeunesse tu avais la souffrance du corps, la maladie, les
chocs, les coupures, enfin une multitude de bobos que tu oubliais très
rapidement.

Tu commençais aussi, doucement, à avoir la
torture de l’esprit, la pensé, sans trop savoir pourquoi, « Maîtresse Conscience » te faisait sentir sa
présence, quand tu agissais en Bien, en
Mal,
mais tu ne comprenais pas trop, car se sont les adultes qui te
dirigeaient par la récompense ou par le châtiment.

Combien de
fois as-tu commis une action sans en connaître les conséquences ?

Comme nous tous !

Car,
« la folie est
attachée au cœur de l’enfant ! »

Maintenant tu as ta propre
réflexion, ton jugement, ta mémoire, et tu as cette relation invisible « Cœur-Esprit »

Tu connais cette relation,
mais tu es à présent libre de reconnaître cette réalité ou de la nier….selon ta
sagesse, ton discernement, jugement, raisonnement, bon sens …!

Pourtant « ELLE »
est bien vivante et présente…
« Cette Relation »

Ce phénomène relationnel aucun « ANIMAL » ne l’a !

Sans
aucune exception !

Encore une « pierre » dans le jardin des « Évolutionnistes » et des « soi-disant » athées.

Je réitère, pour comprendre la
« MORT »
il faut en premier comprendre la VIE, c’est
à dire « NOUS » ce que nous sommes, les
différences fondamentales entre le monde animal, végétal et NOUS, car si tout a une fin, et encore ? ….. ? « NOUS », nous n’avons pas de fin, tout en en
ayant « UNE ».

Cette relation  « CŒUR-ESPRIT », relation instantanée, tu
ne l’as commande pas !

Si
tout ce que j’écris en dessous est irréel alors tu as le droit de m’insulter,
de me traiter de « CHARLOT » !
…—–pour la langue anglaise cela
signifie « charlatan
 »— Bien sûr il faut être honnête avec
soi-même, mais si j’ai raison je t’invite à une réflexion sur Toi-même,  à bien lire ce que j’écris, car peut-être
cela te permettra d’avancer vers
ta Fortune, ton Paradis !

La « VIE ».

La
suite pour bientôt, en attendant prenez soins de vous et portez-vous bien !

Salutations
cordiales !

Sig :
JP.G. dit « GRAND-LOUP » ou « GRANDELOUPO »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus