Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

Acceptation … Chap N° 11 – Nativité de Marie

Classé dans : Acceptation des ignominies du christianisme — 5 mai, 2013 @ 2:18

Acceptation ... Chap N° 11 - Nativité de Marie dans Acceptation des ignominies du christianisme rel-jacques-le-juste-fils-zebedee-frere-de-jean1

 

Prologues

Lectrices, Lecteurs je m’adresse à tous les humains qui se disent  « Chrétiens », des  Catholiques, Orthodoxes, Protestants, avec leurs clans et sectes, des Adventistes aux Baptistes, en passant par les Témoins de Jéhovah, Étudiants de la Bible de tous poils, Scientologues et autres ……, sachant que je ne vais me faire des ennemis, et non des amis, confirmant ainsi les « Écritures de la Bible », celles que vous niez, comme votre plus Haut Dirigeant, ce « Très SAINT PÈRE »

« Tu n’appelleras jamais un humain « mon Père », car un seul est votre Père celui qui est là-haut, dans les Cieux »

Mais aussi

« Tu n’auras pas d’autres Dieux devant moi.

Tu ne te feras aucune image sculptée, rien qui ressemble à ce qui est dans les cieux, là-haut, ou sur la terre, ici-bas, ou dans les eaux, au-dessous de la terre.

Tu ne te prosterneras pas devant ces Dieux et tu ne les serviras pas, car moi EL-SHADDAÏ Yahvé, je suis un Dieu jaloux qui punis la faute des pères sur les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants pour ceux qui me haïssent. »

Tous ce que je viens d’écrire ci-dessus vous le niez et pourtant un signe de croix en entrant dans le Temple église, chapelle, cathédrale, un autre devant la statue d’un saint ou d’une sainte, une genoux-flexion en passant devant l’Autel en se signant, etc, que des gestes idolâtres.

Je suis un menteur ?

Certes non !

Et ce commandement de Jésus le Nazôréen aux oubliettes !

« Le premier c’est : écoute le Seigneur EL-SHADDAÏ notre Dieu est l’unique Seigneur, et tu aimeras le Seigneur SHADDAÏ ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.

Voici le second :

Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »

Ce qui est écrit ci-dessus n’est que vérité, faut-il avoir le courage de le reconnaître !

 

Acceptation de l’ignominie du Christianisme par ses Ouailles

Dernières lignes du précédent chapitre.

 

Pour confirmer ce que j’écris j’ai trouvé ceci qui a été écrit par l’apôtre Pierre :

Jésus a dit :

«   Ils se diviseront pour le nom d’un homme mort, en pensant qu’ils deviendront purs. Mais ils deviendront très profanes et tomberont dans l’erreur, entre les mains d’hommes mauvais et fourbes et dans un dogme multiple, et ils seront dirigés de manière [ …] Car certains d’entre-eux blasphémeront la vérité et proclameront l’enseignement néfaste.

Ils diront des choses mauvaises à l’encontre des uns et des autres…

Mais bien d’autres, qui s’opposent à la vérité et sont les messagers de l’erreur, instaureront leur erreur et leur loi contre ces pensées pures qui sont miennes, comme cherchant [ …]pensant que le bien et le mal proviennent […]

Ils feront des affaires en mon nom…

Et il y en aura d’autres parmi ceux qui [ …] qui se nomment eux-mêmes […]comme s’ils avaient reçu l’autorité de mon Père.

Ils se plient au jugement des dirigeants. Ces gens sont des canaux asséchés. »

Je serai très étonné si le Vatican ne possédait pas ce Texte écrit sur papyrus dans l’antre de son « ENFER » — pièce de la Bibliothèque du Vatican, mieux garder qu’un coffre-fort, et réservé à deux ou trois personnes …

C’est l’hypocrisie de la religion Chrétienne.

Il doit y avoir des Textes et Écrits capable de faire éclater la plus grande guerre de religion —-

 

Chapitre N° 11

 

Nativité de Marie

 

Si vous êtes à la quête de vérité, en recherchant et en lisant beaucoup de  « Livres Anciens », Rouleaux, Codex, Papyrus et quelques Parchemins, apocryphes, intertestamentaires, ainsi que quelques « Écrits d’Inspiration Divine … ? », vous vous apercevrez, que là aussi, il y a déformation, rajout et retranchement de certains « Textes » originaux

Un exemple flagrant : si vous venez un jour à lire  « l’Évangile selon Marie » —Codex de Berlin — qui n’est qu’une copie traduite, datant du IV ou Vème siècle, de l’original qui serait du milieu du IIème siècle ( 150 ) voir antérieur à cette date, vous penserez comme moi que cet Évangile pourrait venir de Marie la mère de Jésus le Nazaréen.

Comme moi vous auriez tort, car les commentaires nous disent que c’est Marie-Madeleine — Marie de Magdala — qui aurait écrit cet Évangile. Ils vont jusqu’à supposer que l’Apôtre Jean et Marie-Madeleine serait la même personne.

Puis quand vous cherchez bien, vous trouvez des bribes de textes considérés comme païens, qui vous apprennent que Jean et Marie, la Mère de Jésus le Nazaréen, étaient ensembles, jusqu’à la mort de celle-ci, comme son Fils Jésus le Nazaréen avait demandé à celui qu’il aimait le plus, c’est-à-dire Jean.

Jean n’a pas « connu » de femme —[ il est resté puceau ] — de toute sa vie, comme Marie qui n’a pas connu d’homme, entre autres !

Encore de l’hypocrisie « Vaticane et Chrétienne » qui fonde une légende avec les trois « Saintes » dont fait partie Marie-Madeleine, comme il se doit, et qui ne dit pas un seul mot sur la mort de MARIE MÈRE de Jésus le Nazaréen.

Quant à ces trois Saintes, le christianisme nous prouve son idolâtrie, car jamais ces trois humaines ont été parfaites, la plus connue étant Marie de Magdala qui était péripatéticienne avant sa rencontre avec Jésus le Nazaréen. Cela confirme que le mot « Sainte ou Saint » est pour l’adoration, la vénération et sûrement pas pour la perfection ou la pureté.

Vous ne trouvez pas cela bizarre, voir étrange pour de « L’INSPIRATION DIVINE » ?

Vous apprenez toujours par ces mêmes « Écrits » historiques païens que la Mère de Jésus le Nazaréen est décédé dans la région d’Éphèse en Asie Mineur, mais que, pas une seule trace de sa tombe ne fut découverte ni aucun ossements comme-ci son corps n’avait pas goûté l’odeur de la terre.

Jean qui l’accompagna jusqu’à son dernier souffle a fait un silence hermétique sur les derniers instants de Marie, Mère de Jésus le Nazaréen.

Cela restera pour nous humains, un « Mystère » malgré les recherches importantes par les hauts Dignitaires Romains, pour retrouver son corps afin d’éradiquer la secte des « Nazôréens ».

Les faits sont certains, elle était réputée pour être une grande « Disciple » de son Fils, mais surtout une immense « Prophétesse » qui remplaçait le terme « Apôtre » pour les femmes.

La misogynie des hommes de l’époque était tellement importante, qu’ils firent brûler un maximum d’Évangiles, Lettres, Épîtres écrites par des femmes.

Avant de continuer, certains écrivains, certifient que le Vatican cacherait des écrits importants prouvant que Jésus-Christ aurait eu « DES » enfants avec Marie de Magdala, et que Marie, la Mère de votre Jésus-Christ, était une prostituée, et aurait eu « DES ENFANTS » naturels.

Vu ce que je vous aie expliqué ci-dessus, je suis obligé de penser que ces « Écrits », si, ils existent, ne sont que fadaises, balivernes et sornettes, prouvant le peu de réflexion de ces humains, mais la bêtise et le non-sens pour certains sont  « paroles d’évangile. »

Ceci explique peut-être le silence pesant sur la naissance de Marie, Mère de Jésus le Nazaréen.

Comme au début je mettais en question la perfection de votre « Jésus-Christ »pour moi « Jésus Emmanuel le Nazaréen Bien-Aimé » — je vais, par des « Écrits » volontairement caché par le Vatican, vous prouvez que Jésus est né parfait, mais que sa Mère était, elle aussi, dans un corps sans tache, c’est à dire parfait.

Je dis bien un corps, qui est une certitude, quant à l’Esprit je ne peux rien certifier, car aucun humain ne peut connaître l’Esprit de son semblable, seul celui qui nous a façonné, connaît l’Esprit de chacun.

Qu’avons-nous et que nous reste-t-il comme preuves écrites de l’époque ? …

Quelques bribes d’Écrits sur papyrus, codex, et autres datant du Ier au Vème siècle après J-C.

Le plus connu est le « Protévangile de Jacques » ou plus exactement « Nativité de Marie », et sous ce nom existe environ cent trente manuscrits, qui, comme il se doit, ont été écarté par la « Papauté », mais je vais y revenir ultérieurement.

Encyclopédie :

—- « Protévangile » signifie « qui se situe au commencement de » ou « qui est immédiatement antérieur à » car il porte sur des événements antérieurs à ceux qui sont relatés dans les Évangiles canoniques. Le titre original était Nativité de Marie. » —-

—-« Le Protévangile de Jacques, était accepté en un temps où, le Canon n’étant pas encore définitivement établi. C’est le « Décret de Gélase » — [ Évêque de Rome de 492 - 496 ] — » — qui évinça le Protévangile de Jacques du Canon biblique

Une petite parenthèse qui confirme tout ce que je vous écris sur la vanité et l’orgueil de vos « Dirigeants »

Je cite l’évêque de Rome, GÉLASE Ier, responsable de toute la chrétienté de cette époque :

« Deux pouvoirs, auguste Empereur, règnent sur le monde : le pouvoir sacré des Évêques et le pouvoir des rois. Le pouvoir des Évêques l’emporte d’autant plus sur celui des rois que les Évêques auront à répondre au tribunal de Dieu de tous les hommes, fussent-ils rois. Votre pieuse majesté ne pourra donc qu’en conclure que personne, en aucun temps, sous aucun prétexte humain, ne pourra jamais se dresser contre la fonction absolument unique de cet homme que le précepte du Christ lui-même a placé à la tête de tous et que la Sainte Église reconnaît comme son chef. »

Quelle vanité ! …

Quel mensonge au sujet de Jésus le Nazaréen ! …

Je comprends pourquoi cette « Religion avec son Jésus-Christ » est si détestable, abominable, idolâtre, abjecte, exécrable, pervers même, je cite la « Chrétienté ».

Quand je pense que tout au long de son histoire, cette religion n’a eu que de tels humains pour la diriger, et que se sont ces mêmes humains qui décrètent ce qui est d’« Inspiration Divine » …… ! …

Écœurant ! …

Il y a de quoi vomir ! …

Continuons sur des Textes plus agréables !

Je reprends :

—- « C’est le « Décret de Gélase » — [ Évêque de Rome de 492 – 496 ] — qui supprima  ce Livre de la  « Nativité de Marie » —{ Protévangile de Jacques } — du Canon Biblique, dès lors il fut considéré comme apocryphe. » —-

Les historiens se déchirent entre eux pour savoir si c’est Jacques Zébédée dit  le Majeur, frère de Jean nommé tous les deux les « Fils du Tonnerre » ou Jacques fils d’Alphée dit le Juste, le Petit, le Mineur, mort en 62 de J-C. qui a écrit la « Nativité de Marie » —- « Protévangile de Jacques » —-

Toujours par logique, je pense plus à Jacques le Majeur, car avec son frère Jean, ils étaient très proches de Jésus le Nazaréen.

C’est Hérode Antipas, qui fit mourir par le glaive Jacques le Majeur, fils de Zébédée, peu de temps après le décès de Jésus le Nazaréen par la torture romaine de la crucifixion, vers l’an 37 ou 38 de EC. —Actes des Apôtres 12 : 2, —

Ce qui me guide dans ma logique, se sont les écrits du Disciple Luc l’Évangéliste, car dans le premier et le deuxième chapitre de son Évangile, il fait sous-entendre qu’il connaît une partie de l’enfance de Marie, Mère de Jésus le Nazaréen, mais aussi de celui-ci.

La « Chrétienté Orientale » donne Jacques le Majeur et reconnaît son livre comme canonique, la « Chrétienté Occidentale » donne Jacques le Mineur { — frère ( ?) de Jésus-Christ, mais fils d’Alphée —} et considère son livre comme apocryphe.

La Chrétienté Orientale et Occidentale sont des ennemis jurés, même dans la reconnaissance des « Écrits » dit « Bibliques ». Où est ce onzième commandement de Jésus le Nazaréen :

« Tu aimeras ton prochain comme la pupille de ton œil, comme toi-même ! »

Orthodoxes, Catholiques, Protestants, tous des « Chrétiens » qui se font la guerre, incapable sur un même livre, la Bible, de se mettre en accord, exactement comme la religion Musulmane avec ses factions Sunnite et Chiite qui s’entre-tuent avec le même livre le Coran et priant le même dieu « Allah »

Même religion, tous chrétiens et des divisions, alors comment voulez-vous que cette religion soit pure ? …

Impossible ! …

Alors les « Livres Canoniques d’Inspiration Divine » ! … ! … !

Cela me fait bien rire ! …

Oui ! … Je suis fier d’être un « PAÏEN » ! …

Prochainement la suite de ces Textes !

En attendant prenez soin de vous et de vos proches !

Portez-vous bien ! …

Salutations cordiales à tous

Sig : JP.G. dit  « GRANDELOUPO »

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus