Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

Archive pour juin, 2016

Prophétie d’un Quidam, chap.N°3 – Jour de Colère …

Posté : 22 juin, 2016 @ 10:56 dans Prophétie d'un QUIDAM | Pas de commentaires »

Rel-EL-Abram-Dieu au dessus de la MontagneDernières phrases du chapitre précédent

 

Quand le père ira dans la couche de sa fille, et le fils dans le lit de sa mère, …

Quandl’amour s’enfuira devant la fornication, …

Quand les saisons se décaleront, leur altération évidente, …

Quand le fruit de la terre ne germera plus en son temps, …

Quandles semailles viendront en retard sur la terre et dans les champs,

Quand le fruit des arbres sera retenu en son temps, …

Quandle soleil ne chauffera plus, mais brûlera, …

Quand la Lune n’éclairera plus la Terre la nuit, à cause de sa pâleur, …

Quand ces astres ne se lèveront plus, ne se coucheront plus aux portes qui leurs étaient habituelles, …

Quand les famines, maladies, épidémies, se multiplieront sur toute la surface de la Terre, se déplaçant d’une région à l’autre, d’un Pays à l’autre, d’un Continent à l’autre, …

Quand tous les humains auront de la haine les uns pour les autres, …

Quandils seront accablés, tourmentés, angoissés, …

Quandils se confieront l’un à l’autre, d’une région à l’autre, d’une Nation à l’autre, d’un Continent à l’autre, à cause de leur détresse, …

Quand ils seront au point de non-retours par leurs actions exécrables, ignobles, infâmes, poussant l’horreur jusqu’à échanger, vendre, d’un bout de la Terre à l’autre des enfants, même ceux sortis à peine de la matrice de leur mère, pour assouvir leurs perversions, …

Quandles humains de toute la Terre, sans exception, accepteront Sodome et Gomorrhe, les hommes se mariant et s’aimant entre-eux, les femmes de même, et qu’ils blasphèmeront tous, en claironnant qu’ils sont bénis de « Dieu », mon PÈRE, car « Dieu » est amour, …alors que leurs actes sont une abomination pour mon PÈRE ! …

Quand tout cela arrivera dans les mêmes décennies, ce « Temps » très cours………

Vous saurez, …vous, … « Serviteurs », « Fidèles », « Guetteurs », et « Sentinelles » que votre libération est proche ! …….

 

La Prophétie d’un Quidam

 

Chapitre N° 3

 

 

Jour de Colère de notre

 

Créateur, les prémices ………

 

Car, …le Maître Créateur de l’Univers, EL-SHADDAÏ  YAHVÉ, mon PÈRE, mélange,  mélangera toutes ces parties l’une à l’autre, et elles se prêtent, prêteront assistance l’une à l’autre, et certaines laissent, laisseront une partie d’elles-mêmes, et prennent, prendront à la fois d’elles-mêmes et des autres, tandis-que certaines accomplissent,  accompliront leur rôle et celui d’autres, en sorte que l’immense majorité des humains qui sont sur la Terre ne comprennent pas que mon PÈRE visite la Terre et que sa « COLÈRE » est « GRANDE » contre la race humaine.

Tous les humains de la Terre titubent, ils ont leur esprit et leur cœur embrouillés par l’ivresse de leur turpitude ; ils se balancent au gré de leurs perversions, de leurs pensées et actions monstrueuses, détestables, effroyables, exécrables, iniques, …. ils se baignent, se complaisent dans leur infamie, ignominie, idolâtrie, ……….

Alors ! …… ? …

Mon PÈRE a plongé leur esprit dans une grande torpeur.

« Car l’homme n’a pas été créé autrement que les Anges, il a été créé pour demeurer pur et juste, la mort qui corrompt toute chose les aurait épargnés, mais leurs connaissances les font périr. Le péché ne vient pas des Cieux mais résulte d’une transgression de l’humain. Le péché n’a pas été envoyé des Cieux sur la Terre, ce sont les humains qui l’ont établi d’eux-mêmes, c’est pour cela qu’ils sont voués à une grande malédiction. »…..

 

« —-« …{ .. Écrit !… Écris tout ! …Sans rien oublier, … !

Écris ! … sois sans crainte ! …Arrêtes ton anxiété ! …

Je connais ta peur ! … Sois confiant ! …

Tu auras l’instant nécessaire … !

Douterais-tu ? …

EL-SHADDAÏ mon PÈRE connaît ta peur, ton angoisse, ta souffrance … Sois confiant ! …

Courage ! …

Écris ! …ce qui est dictée à ton « ESPRIT » !

Sois confiant ! …

Courage ! ……} … »—- »

 

…  « Nous comptons en ces « JOURS » le petit nombre de « Vigilants », de « Silencieux », de « Paisibles », et de « Sages » qui savent et sauront, mais préfèrent et préfèreront se taire, se parlant à eux-mêmes et méditant dans leur cœur.

Malgré les moqueries, railleries, sarcasmes de leurs proches, enfants, parents, amis, … voisins, relations, semblables, rejetés, éloignés, abandonnés comme des lépreux, des pestiférés, ils restent et resteront « justes et fidèles. »

C’est à cause « d’EUX » que la « Colère » de mon PÈRE est grande, que le « GRAND SIÈCLE » a commencé ….

C’est à cause « d’Eux » que « SAMMAËL », [ nommé aussi Béliar, Satan, Belzébuth, Satanaël, Mastéma ….] est aussi dans une immense furie car son Concepteur visite son Royaume et il sait, que maintenant, son « TEMPS » est compté, … alors « LUI » et les « SIENS » se déchaînent dans « l’esprit et le cœur des humains » pour que le maximum soient en perdition.

Comme la sagesse de la sentinelle, « EUX », ces humains toujours aux aguets, éveillés, observent, observeront, constatent, constateront tous ces « SIGNES » ; la raison a disparue, l’Intelligence s’est enfuie dans sa demeure, beaucoup la cherchent, la chercheront et ne la trouveront pas. Les humains espèrent, espéreront mais ils n’obtiendront rien, ils travaillent, travailleront mais ils n’aboutiront pas… « VOUS », fidèles guetteurs, vous savez que vous vivez au début du « Grand Siècle », des « DernièresGénérations », au commencement du « TempsFinal », le « JOUR de mon PÈRE ».

Parce que la dépravation, l’abomination, l’impiété, l’iniquité des humains ira grandissante jusqu’à son paroxysme. »…. »

//…… « L’orgueil, la fourberie, l’hypocrisie, des humains sont tellement incommensurables qu’ils sont sourds et aveugles à tout ce qui vit, bouge, crie autour d’eux.

Ils s’adonnent à des offices religieux dans les Temples, Mosquées, Églises, pour prier, … des humains imparfaits, ayant la marque du « Sang » sur leurs mains, à l’intérieur de leur Cœur et de leur Esprit, … des morceaux de bois, de pierre, de métal, … dans certaines religions et sectes ils vont même représenter mes Disciples, mes Apôtres, qu’ils vénèrent comme des « Dieux ».

Ces mêmes religions et sectes, dans de la matière me sculptent sur un instrument de supplice formé de deux pièces de bois en « T », les humains me fixant dessus avec des clous.

Elles se servent de mon « NOM » comme étendard, de ce crucifix comme effigie, de cette Croix comme emblème, sachant pourtant que tout ce qu’elles font est infâme, détestable, idolâtre, mais volontairement, en parfaite conscience, elles continuent dans leurs mauvaises voies.

Leurs adeptes, fidèles, ouailles se prosternent, se signent devant toutes ces images taillées, ces idoles, … les invoquant dans leurs prières toutes faites, se servant de mon « NOM » ! …

Quel blasphème ! … !…, Comme passe-droit pour demander à cette matière sans vie je ne sais quoi à je ne sais qui sachant impertinemment qu’ils ne recevront aucun préjudice, aucune sanction de leurs faux serments

Ils ne prononcent même plus les « NOMS » de mon PÈRE, … qu’ils ont rendu « Tabou »…..ÉTERNEL, TRÈS-HAUT, TOUT-PUISSANT, SEIGNEURS des ESPRITS, YAHVÉ, EL-SHADDAÏ, …… mais ils le nomment de ce patronyme vulgaire « DIEU », … dans leurs prières car ils ont détourné ses Lois, ses Préceptes.

Ils me prient, moi, comme un « DIEU », en oubliant tous les enseignements que je leur aie laissés.

Ne leur ai-je pas répété cent fois, mille fois que le PÈRE est plus « Grand » que Moi ?

Ne leur ai-je pas appris que le PÈRE est un « DIEU » jaloux, seul et unique ?

« Qu’Il » n’a pas eu de commencement, « qu’Il » n’aura pas de fin ! …

« MOI », je suis issu deLUI, par sa volonté, j’ai un commencement ! … Et, si tel est sa « VOLONTÉ » je peux avoir une fin, comme toutes choses ! …

Je ne suis pas un « DIEU » ! … !

[Jésus lui dit : « Ne me touche pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Mais va trouver mes frères et dis-leur : je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Jean XX : 17]

Je suis comme un FILS, j’aime mon PÈRE, alors je respecte, écoute, et suis ses enseignements !

Vous, humains, vous êtes à l’image de mon PÈRE, à notre ressemblance, aucune différence entre le matériel et l’immatériel, c’est pour cela que mon PÈRE m’a envoyé vers vous, afin que vous sachiez qu’il n’existe aucune différence entre les ANGES et VOUS, excepté la matière. Caractères, sentiments, aspects, couleurs et les « LOIS INDÉFECTIBLES » sont les mêmes dans les CIEUX avec mon PÈRE, que pour « VOUS » sur la TERRE ! … !

Sans mon PÈRE je n’existerai pas ! …

Je ferai partie du « NÉANT » ! 

Peux-tu faire quelque chose avec rien ? , … avec le « néant » ? …

Les Humains de la Terre ont oublié ce « Principe Fondamental » … !

La Terre entière est idolâtre, … !

La Terre entière est iconolâtre, … !

La Terre entière sait qu’il n’existe qu’un seul et unique « Dieu » Créateur, Maître de l’Univers, … !

Les cris, les hurlements de douleur de la terre, de la mer, de la TERRE sont montés jusqu’aux CIEUX. Mon PÈRE a entendu ces plaintes ces gémissements, ces sanglots, alors, « IL » a donné « Puissance » à la terre de la Terre,  ….. »

 

« —-« ….{.. « Écris ! …être Fidèle, humain Loyal, … plus aujourd’hui, qu’hier, …

EL-SHADDAÏ, mon PÈRE a scruté ton Cœur, … ton « Esprit », … Nous connaissons…

ta peur, … ton angoisse, … l’intérieur de ton corps, … de ton cerveau, … de tes pensées, … Cet homme qui … te connaît très bien, … surtout ton corps, …t’a dit : « Courage ! » … d’un ton sincère, affectueux, … timbre de voix, paroles inhabituelles chez lui …..Paroles Prémonitoires …. Étranges … ! …d’une personne … qui sait … ! … !

La peur, … la souffrance du corps, … ta Compagne Bien-Aimé, … voilà ton anxiété ! … les jours à venir, … les questions ! … tu cherches l’assurance, … une certitude ! ….

N’aie crainte ! …

Courage !

Tes prières nous les entendons, … EL-SHADDAÏ, mon PÈRE, Seigneur des Esprits, les connaît déjà, …car « IL » a ausculté, épuré ton Cœur et ton Esprit !…

Nous sommes aux cotés de « TOI » ! … Autour de « TOI » ! …Oui ! Nous sommes là ! … Courage ! … le « Temps » ? … Sois confiant ! …

Oui ! … Fidèle ! …Ne pleure pas ! …

Bientôt ! … Très bientôt ! …

Alors ! … Sèche ces yeux ! … Essuie ces larmes ! …

Écris ! … Loyal ! …

Écris tous ! ….. ce qui ait dictée à ton « Esprit » !

Écris ! … Écris ! … » … }… »—- »

« ….Réjouis-Toi ! TERRE, car tu tiens ta vengeance contre la méchanceté des humains.

Le Très-Haut te visite …

Exprime tes griefs ! …,

Gronde ! …,

Tremble ! …,

Puis explose de joie !

Que des Cieux nous admirions tous tes feux, que nous sentions cette odeur acre de la fumée des feux d’artifices … !

Réjouis- toi Terre ! …

Vous aussi champs et près ! …

Vous de-même bois et forêts ! …

Un grand festin vous est promis, car les cadavres et le sang des humains vont être votre nourriture, votre pluie, votre engrais pendant un « TEMPS ».

Réjouissez-vous habitants des Mers, des Océans, des Lacs, des Fleuves et des Rivières, des repas « Pantagruéliques » vous seront offert avec la chair des humains.

Réjouissez-vous charognards, bêtes sauvages, bêtes et bestioles, car vous allez festoyer comme jamais, … pendant des jours et des jours, ce seront des repas « Gargantuesques », à satiétés avec la chair des humains.

Réjouissez-vous ruisseaux, rivières et fleuves, vous serez ivres du sang des humains, et il y en aura tellement que vous changerez votre cours.

Quant à vous, humains, pleurez, gémissez, tremblez, criez, maudissez, courrez prier vos Idoles, ces morceaux de matière sculptés sans vie, …

Faites des ablutions, des offrandes, signez-vous devant ces bois, ces pierres, ces métaux inertes, …

Car devant eux vous mourrez !

 C’est sûr ! …

 

La suite de cette Prophéties bientôt selon ce que la santé décide.

Portez-vous bien ! Prenez soins de vous !

Salutations cordiales à Tous

Sig : J-P. G. dit « GRANDELOUPO »

Prophétie d’un Quidam, chap. N°2 – Le Grand défit

Posté : 12 juin, 2016 @ 12:29 dans Prophétie d'un QUIDAM | Pas de commentaires »

Dernières phrases du chapitre précédent

 

Le désir, la convoitise, la vanité, l’orgueil, malgré sa perfection d’esprit, étaient tellement imprégnés dans sa pensé, sa réflexion, son Esprit, son « Profond », qu’elle prit une branche, l’inclina vers la terre, cueillit un fruit de la branche, et le mangea.

Elle appela Adam, son mari, et avec des paroles de forfaitures, elle décida celui-ci à manger du fruit de l’Arbre de Vie de la Connaissance et il en mangea.

IAËL–EL-SHADDAÏ– s’irrita contre Adam et Ève, il les expulsa de « l’Eden », comme IL m’avait expulsé des Cieux.

Ce fut ma première « VICTOIRE », …..ma première « VENGEANCE » sur l’ « HOMME » !….

Les « Humains » se multiplièrent sur la Terre. La Terre, le Firmament, l’univers de cette Terre était mon ROYAUME et avec mes « SERVITEURS » nous avons enseigné les Humains. Ma seconde « VICTOIRE » contre les HUMAINS était en marche et mon « TRÔNE » se dessinait lentement …… »…..//….. »

 

Les JUSTES, FIDÈLES qui sont avec le SEIGNEUR des ESPRITS EL-SHADDAÏ—IAËL— referment les « LIVRES » !

 

 

Un « Etre » hors du commun, que j’ai eu la chance de fréquenter un temps certains, m’a offert un « MANUSCRIT » étrange de 162 pages, sur lequel est écrit cette Prophétie de 19 pages. C’est cette « PROPHÉTIE » que je copie pour vous.

Après maintes recherches, j’ai trouvé des Textes très anciens ajoutés les uns aux autres, qui sont étonnements voisins de cette « Prophétie »

Comment ces humains, il y a quatre à cinq mille ans pouvaient-ils écrire des faits qui en sont à leurs prémices aujourd’hui.

Quel était leur état d’Esprit ? …

En effet, vous constaterez par vous-même que nous sommes maintenant dans les prémices de cette « Prophétie » Il vous suffit d’écouter, de regarder, de constater sincèrement ce qui se passe sur la Terre ! ……

 

« Tu ne sortiras pas indemne de tout ce que tu as déjà lu…..

Tu ne sortiras pas indemne de tout ce que tu vas lire…… »

 

La « PROPHÉTIE » d’un « QUIDAM »

 

Chapitre N°2

 

 

Pour ce « QUIDAM » Sammaël a défié son Concepteur.

Il nomme ce récit ci-dessus :

 

« LE GRAND DÉFI »

 

Je reprends une partie de ses « ÉCRITS »

« Prêtes attention à ce qui suit ! … Comme cela se passe dans les Cieux, cela se produit sur la Terre. L’élève veut prendre la place du « Maître » honnêtement, il attend que celui-ci l’intronise, ou la vieillesse, le décès de ce « Maître ». Mais certains Élèves veulent prendre la place tout de suite, se croyant son « Égal »….alors ils le suppriment !

Le Maître doit connaître les fidèles et les traites ; pour les reconnaître il pose une Loi une Interdiction. C’est exactement ce que fit EL-SHADDAÏ, pour tous les êtres vivants des CIEUX et pour les deux premiers humains.

…..//….Quidam les « LIVRES » ont été fermé, mais il me reste à l’esprit, dans mon « esprit » cette sensation étrange de l’ « IGNORANCE »

Pourquoi ? …

Adam et Ève étaient parfaits !…

L’Animal le plus sensé n’a pas menacé torturé ÈVE, ni dans son corps, ni dans l’esprit pour qu’elle prenne et mange du « Fruit »

Alors ? … et cette réponse ?…

ÈVE :

 «  C’est l’animal le plus sensé qui m’a dupé, menti ! »

ÈVE n’a pas menacé, torturé son mari Adam pour qu’il prenne et mange du « Fruit »

Alors ? … et cette réponse ? …

ADAM :

 « C’est la femme que tu m’as donnée qui m’a fait manger ….. »

Quel manque de courage ! …

Quelle lâcheté avec soi-même ! …

Ce n’est pas moi c’est la faute de ….. !

Pourtant « ILS » étaient « PARFAIT » ! …

Pas de menaces !

Pas de tortures !

Juste la réflexion !

Puis le « LIBRE CHOIX » volontaire, un choix personnel !

Un choix responsable ! ….

Tous les deux étaient prévenus, … connaissaient la sentence ! …

 « Si nous mangeons du « FRUIT », IAËL s’irritera contre nous, et nous mourrons. »

Leur action ils l’ont fait librement, consciemment, volontairement, aucune contrainte, torture, menace, malgré leur perfection … c’était leur « LIBRE CHOIX ! ».

Comme SAMMAËL ! ….

Comme-ci leur chemin était parallèle, juxtaposé parfaitement, par la même cause, le même penchant, ils se sont opposés à EL-SHADDAÏ leur Concepteur, leur Créateur.

Aujourd’hui encore les terribles et innombrables malheurs qu’il y a sur la Terre sont la cause première de « ces penchants », de « ces actions » libres et volontaires.

 La « CONVOITISE », « VANITÉ », « ORGUEIL » les trois pierres fondamentales de « PERVERSITÉ » du « MAL » de l’Esprit du Mal de « SAMMAËL »

Toi ! … Quidam, … prend le temps de la réflexion… !

Tu seras étonné ! … »

[— { … « «  L’ESPRIT est là ! ….

A l’intérieur de Moi ! …

Au-dedans de la conscience, au plus profond du subconscient ! …

« IL » n’est pas seul ! …

L’Armée Céleste est positionnée ! …

L’« AUTRE » est éloigné de force, …

Consigné dans l’« Interdit » ! …

Même si je laissais la porte ouverte dans mon « esprit » l’ « AUTRE » ne pourrait entrer !

Le PÈRE UNIVERSEL, l’ « ANCIEN », EL-SHADDAÏ ordonne ! …

L’Armée des Anges est sous l’autorité de son Fils Bien-Aimé JÉSUS.

Les Veilleurs, les Anges, les Élus, les Fidèles sont là, avec l’ « ESPRIT », autour de Moi …… !

Leur présence proche …,

je la sens …,

mon cœur est gros … !

Quelle joie ! …

Quelle protection ! …

Les larmes coulent …, la gorge est serrée …, quelle relation étrange ! …

« L’ESPRIT » me fait comprendre … !

Je dois écrire …, le « passé » …, le « présent » …, l’« avenir » …

L’ « ESPRIT » est là ! …

Ils sont là ! …Les Fidèles, les Justes, les Élus ! … » » …}—]

 

Parenthèse exceptionnelle.

Je me permets quelques explications ayant lu le Manuscrit intégralement.

Je couche ce que je pense, mais ce n’est pas forcément la vérité. Chacun de nous sera libre de sa pensé, sa réflexion.

L’ESPRIT doit représenter deux forces d’Êtres invisibles qui Lui sont propres, c’est à dire qui sont attachées à Lui pendant son existence.

Le premier ESPRIT doit être ceux qui le conseillent en direction du « bien ».

Le deuxième ESPRIT, l’ « AUTRE » représente sans doute ceux qui le conseillent en « mal », les deux, habitant son subconscient, mais chacun étant à l’intérieur de sa conscience, jamais ensemble, l’un remplaçant obligatoirement l’autre.

J’ai fait le constat sur moi-même, je peux certifier la réalité de ces « choses ».

Il est impossible de pensé bien et mal en même temps ; il y en a toujours un qui remplace l’autre.

Moi qui suis pour vous un « PAÏEN » car non croyant des religions officielles, je crois en ces deux « Forces » qui sont ma conscience, et qui parfois me mettent mal à l’aise. Surtout quand on fait ou l’on dit une chose volontairement en désaccord avec cette « conscience »…

Qu’est-ce qu’on est mal ! …pas vous ? ………

En écrivant, cela me fait penser à Jiminy Criket, la conscience de Pinocchio.

Autre fait … ! Tapant ce « Texte » pour Vous, j’ai ce sentiment, cette sensation, d’être épié, d’avoir des yeux autour de moi qui veillent à la bonne copie des Écrits de ce Quidam …

Quel drôle de perception !

Curieux …, voir même insolite !

Mais peut-être est-ce moi ?

 

 

[—-{ … « « … —«  Le Fils de l’Homme parle à tous les Humains de la Terre … »

 

L’Écriture des Tables de la Mémoire

 

Mon PÈRE, Élohim, Yahvé, El-Shaddaï, par l’intermédiaire des « Prophètes » avait prévenu ! …

Moi son unique Fils, par l’intermédiaire des Apôtres et Disciples vous avez été et êtes prévenus ! …

 

« Écris tout ce que je te dicterais ! »

 

« Être vivant à l’image de mon PÈRE, à notre ressemblance, vous avez les oreilles grandes ouvertes, vous écoutez, entendez une multitude de sons, mais, des « Trompettes » sonnent des paroles de « Vérité » juste à coté de vous et vous ne les entendez pas, … vous êtes sourd ! …

Vous écarquillez les yeux, vous voyez tout, même les minuscules poussières dans le reflet du soleil, tout ce qui bouge et se meut, tous les « SIGNES » vous les voyez et pourtant vous êtes aveugles !

Mon PÈRE est en « Grande Colère » !

Il visite la Terre !

Il a entendu ses cris, ses plaintes, ses gémissements, ses pleurs. Il regarde toute l’abomination des humains, leurs actes exécrables …Alors, Il met leur « esprit » en confusion, …endort leur cerveau pour qu’ils ne comprennent pas les « SIGNES »

El-Shaddaï, Yahvé-Sabaot, mon PÈRE s’exclame :

« Je visite la Terre, cette Planète Bleue comme il est écrit, … je vais compter le nombre de ceux qui sont éveillés, … qui ne dorment ni le jour, ni la nuit, ces « Serviteurs » toujours aux aguets.

Toi, mon FILS qui les connaît tous par leur esprit, leur cœur, leur visage, ordonne à « l’Armée des Anges » qu’elle se positionne pour la protection de chacun, car mon écœurement est grand, ils sont pires que les humains antédiluviens, et ma Colère sera proportionnelle à ce dégoût.

Je parcours la Terre jusqu’au moindre mètre carré, je compte ces « Serviteurs » mon FILS, je les compte ! …

Ce n’est pas ton « chiffre » !

Je connais le « nombre » exact de ces « JUSTES », de ces « SERVITEURS », de ses « FIDÈLES » … Hors, de ton « chiffre », un grand nombre, ……malgré la « Connaissance », l’ « Intelligence », qu’ils ont reçu, …la « Sagesse » ils l’ont perdu, … avec tout ce qu’ils ont vu, constaté, tout l’enseignement que tu leur as donné en dedans de leur cœur, au-dedans de leur esprit, toute la protection des ANGES qu’ils ont eus, …… vont partir de leur propre volonté dans le tourbillon détestable du monde entraînant dans leur fuite en avant un nombre incalculable d’êtres humains.

Ordonne au « NÉANT » d’ouvrir ses « Grandes Portes » car ils sont plus infects que tous les autres ! …

Souffrances du corps, tortures de « l’Esprit, de l’Âme » accompagneront leur voyage vers « NÉANT » et Arouchaz le fidèle gardien veillera à leur passage, car après lui il n’existe plus rien.

Tel est ma Volonté !

Tels sont les ordres de YAHVÉ-SABAOT ! »

 

« —-« …{ ..Écris tout ! … Écris tout ce qui doit être Écrit !

Écris ce qui t’ait dictée dans ton « Esprit » ! ..}… »——- »

 

—«  Quand la Terre grondera d’un Continent à l’autre, …

Quand le fond des Océans se réveillera, …

Quand toute la Terre tremblera sans cesse du Nord au Sud, de l’EST à l’Ouest, …

Quand les Vents souffleront comme jamais ils n’ont soufflé auparavant ! … même dans les lieux calmes, …

Quand les cyclones, tornades, ouragans se multiplieront, … défileront les uns derrière les autres, imitant l’espèce humaine, … faisant la concurrence de leur force et de leur grandeur, …

Quand ils passeront dans des régions où ils ne sont pas destinés, …

Quand les écluses du ciel s’ouvriront plus qu’il n’est nécessaire dans des pays de sécheresse et de désert et quelles se refermeront dans des pays normalement arrosés, …

Quand, des Cieux, nous verrons le scintillement des embrasements de la Terre un lieu après l’autre, …

Quand il y aura guerres sur guerres, nations contre nations, religions contre religions, …[ les humains d’une même nation, d’une même religion se déchirant, s’entre-tuant ]

Quand des bruits de guerre parcourront la Terre, les peuples en grand tumulte, les nations conspirant, espionnant, … leurs Chefs dans l’inconstance, les Rois et les Présidents dans le trouble, …

Quand les femmes des hommes, pauvres et riches, échangeront les rapports naturels pour des rapports contre nature, …

Quand les hommes, pauvres et riches, se pareront,  se maquilleront comme les femmes, se farderont plus que les jeunes filles, à la façon des rois, avec majesté et magnificence, délaissant l’usage naturel de la femme pour brûler de désir les uns pour les autres, perpétrant l’infamie d’homme à homme et recevant en leur personne l’inévitable salaire de leur égarement, …

Quand les hommes et les femmes, au regard de tous, pauvres et riches, souilleront sans-cesse le lit conjugal pour leurs propres plaisirs, …

Quand la Terre entière sera remplie de toute injustice, perversité, cupidité, malice, meurtre, dispute, fourberie, convoitise, …

Quand les mères rejetteront, abandonneront, délaisseront, leur nourrisson, les femmes enceintes avorteront, les nourrices laisseront là, leurs enfants, elles ne se retourneront pas, même à la mamelle elles n’en auront pas pitié, …

Quand les jeunes enfants auront perdu tous les fruits de leur jeunesse, qu’ils paraîtront des adultes, d’un âge avancé, avec des cheveux blancs comme les vieillards, …

Quand les pères et les fils s’affronteront, se tueront, les frères entre-eux, les frères contre les sœurs, les sœurs contre leur mère, leurs frères, leur père, …

Quand les enfants s’élèveront contre les parents, ne respectant plus leur géniteur, …

Quand la femme abandonnera son mari, ses enfants, pour la couche d’un autre, …

Quand le père ira dans la couche de sa fille, et le fils dans le lit de sa mère, …

Quand l’amour s’enfuira devant la fornication, …

Quand les saisons se décaleront, leur altération évidente, …

Quand le fruit de la terre ne germera plus en son temps,…

Quand les semailles viendront en retard sur la terre et dans les champs, …

Quand le fruit des arbres sera retenu en son temps, …

Quand le soleil ne chauffera plus, mais brûlera, …

Quand la Lune n’éclairera plus la Terre la nuit, à cause de sa pâleur, …

Quand ces astres ne se lèveront plus, ne se coucheront plus aux portes qui leurs étaient habituelles, …

Quand les famines, maladies, épidémies, se multiplieront sur toute la surface de la Terre, se déplaçant d’une région à l’autre, d’un Pays à l’autre, d’un Continent à l’autre, …

Quand tous les humains auront de la haine les uns pour les autres, …

Quand ils seront accablés, tourmentés, angoissés, …

Quand ils se confieront l’un à l’autre, d’une région à l’autre, d’une Nation à l’autre, d’un Continent à l’autre, à cause de leur détresse, …

Quand ils seront au point de non-retours par leurs actions exécrables, ignobles, infâmes, poussant l’horreur jusqu’à échanger, vendre, d’un bout de la Terre à l’autre des enfants, même ceux sortis à peine de la matrice de leur mère, pour assouvir leurs perversions, …

Quand les humains de toute la Terre, sans exception, accepteront Sodome et Gomorrhe, les hommes se mariant et s’aimant entre-eux, les femmes de même, et qu’ils blasphèmeront tous, en claironnant qu’ils sont bénis de « Dieu », mon PÈRE, car « Dieu » est amour, …alors que leurs actes sont une abomination pour mon PÈRE ! …

Quand tout cela arrivera dans les mêmes décennies, ce « Temps » très cours………

Vous saurez, …vous, … « Serviteurs », « Fidèles », « Guetteurs », et « Sentinelles » que votre libération est proche ! …….

 

Les prochains écrits dans quelques jours, et je me ferai une joie de vous écrire la suite car cette prophétie me retourne toujours alors je vous conseille de la garder sous le coude et dans des passes difficiles de la relire pour vous fortifier intérieurement car elle nous laisse avec d’innombrables questions

Portez-vous bien !

Salutations cordiales

Sig : JP. G. dit « GRANDELOUPO »

Prophétie d’un Quidam, chap. N°1 – Prologue

Posté : 2 juin, 2016 @ 10:13 dans Prophétie d'un QUIDAM | Pas de commentaires »

Buisson brûlant

Une parenthèse

Lectrices, Lecteurs, vu la conjoncture des informations mondiales sur le dérèglement des saisons, le nombre des tornades et cyclones augmentant d’une manière anormale, ainsi que leur puissance et force, sans compter bien entendu les conflits guerriers, je vais vous poser la « Prophétie d’un Quidam et sa rébellion » contre Celui qui a inventé, façonné, modelé, sculpté l’Humain avec ses propres mains.

J’écris cette prophétie, disons plus véridiquement que je réitère cette « Prophétie » car plus les années passent, plus cette « Prophétie » nous interpelle par sa véracité.

A vous Lectrices et Lecteurs d’être honnête avec votre conscience, de voir, écouter et constater le vrai ou le faux ;

Bonne lecture !

 

 

Un « Être » hors du commun, que j’ai eu la chance de fréquenter un temps certains, m’a offert un « MANUSCRIT » étrange de 162 pages, sur lequel est écrit cette Prophétie de 19 pages. C’est cette « PROPHÉTIE » que je copie pour vous.

Après maintes recherches, j’ai trouvé des Textes très anciens ajoutés les uns aux autres, qui sont étonnements voisins de cette « Prophétie »

Comment ces humains, il y a plus de six mille ans pouvaient-ils écrire des faits qui en sont à leurs prémices aujourd’hui.

Quel était leur état d’Esprit ? …

En effet, vous constaterez par vous-même que nous sommes maintenant dans les prémices de cette « Prophétie » Il vous suffit d’écouter, de regarder, de constater sincèrement ce qui se passe sur la Terre ! ……

 

La « PROPHÉTIE » d’un « QUIDAM »

 

Prologue

 

Salutations cordiales à Vous Tous, …vous les humains hommes et femmes !….

 

Je vais vous écrire la « PROPHÉTIE » de ce « QUIDAM », mais avant quelques explications :

Quidam : « Personne ne dont on ignore le nom ou dont on exprime point le nom. »

{Définition dictionnaire}

Jubilés : période de 50 ans {dictionnaire}

Jubilés : Écritures Anciennes ; période de 49 ans = à 7 Semaines d’année.

Semaines d’année = 7 années.

Sauf erreur de ma part, il me semble que les hébreux de l’époque, tous les quarante-neuf ans fêtaient un « Jubilé » qui était l’équivalant de sept semaines d’années. Ils cultivaient la terre pendant six ans et la septième année ils la laissaient en friche, mais ils avaient le droit de récolter ce qui poussait naturellement.

Alors je ne peux certifier ce que je vais écrire si dessous. Au bout de sept semaines d’année, ce qui fait quarante-neuf ans, les hébreux devaient laisser les terres en friches pendant deux ans ce qui fait que, un « Jubilé » dure cinquante ans. Mais est-ce que ce « Jubilé » exceptionnel, c’est-à dire deux années sans culture ne devait-il pas avoir lieu tous les sept « Jubilés » ?

Faites les deux calculs !…des dates de ce « Quidam », cela est assez édifiant.

L’année dans l’Antiquité commençait toujours le premier jour des « Calendes » ce jour étant vérifié par un phénomène immuable du Soleil, de la Lune, et de la position de certaines Étoiles. Il y a des écrits, mais je n’y ai absolument rien compris, si vous connaissez l’astrologie, alors vous devez connaître ce calcul. Ce phénomène était visible et connu de tout le Bassin Méditerranéen et des Empires limitrophes. Tous ces Pays commençaient l’année le même jour peu importe la religion et les « Dieux ».

Aujourd’hui en 2016, ce phénomène doit toujours avoir lieu, puisqu’il est immuable. Alors je serai curieux de savoir si notre 1er Janvier correspond bien à ce phénomène.

Le « Manuscrit » de ce « QUIDAM » est vraiment écrit à la plume, de cette écriture de nos anciens, avec des pleins et des déliés, les paragraphes commençant toujours avec ces majuscules stylées.

L’exemplaire que je possède est une photocopie moderne de l’original.

Ce « Manuscrit » a la forme d’un cahier à dessin, ou plutôt, de ces rapports de Ministre…, avec une couverture griffée comme un livre. Je me souviens de celui qui me l’a offert, mais fait étrange je suis dans l’incapacité de lui mettre un visage, un nom, il me reste une silhouette, cette sensation de gentillesse, d’amour, et ces sentiments indescriptibles qu’il vous laisse d’un humain hors du commun…….. Un « QUIDAM » !……

Son « Manuscrit » comporte 162 pages, la « PROPHÉTIE » 19 pages.

Avant de poser le début de cette « PROPHÉTIE » j’écrirai le paragraphe d’introduction, le sien, puis après cette « PROPHÉTIE », je vous écrirai un petit paragraphe ou il parle de Lui, et des deux Esprits intérieurs à chaque humain quel qu’il soit……Vous seul serez les juges dans votre conscience.

Je peux certifier qu’il marquera votre esprit, comme il a marqué le mien, indépendamment de votre volonté, car ce que j’ai lu revient très souvent en surface,…comme une prophétie,…… « Souvenez- vous du début, du prologue, de l’introduction. »

Voici les premières et les dernières lignes de sont « MANUSCRIT »

Début :

—-[….  « Quarante Jubilés, six Semaines d’année, deux Ans, et vingt-quatre Jours. »…]—-

Dernière ligne :

—–[…. « Quarante Jubilés, six Semaines d’année, trois Ans, deux Mois, et deux Jours. »…]—

Dans ce calcul, pour moi, il existe des erreurs car je pense que ce calcul a été basé sur un jubilé de quarante-neuf ans.

Je me pose cette question !

Est ce que cette date n’est pas volontairement mystifiée puisque ce « Manuscrits » je le possédais avant l’année 2004, et comme j’ai un mal fou à me souvenir du temps qu’il a passé au sein de notre maison je me réfère au décès de mon frère.

Cela n’a pas grande importance ce qui compte c’est ce que cet ËTRE à écrit.

Oui ! j’écris cet « ÊTRE » car je me demande encore aujourd’hui si cet humain était vraiment humain. N’ayez crainte je ne pratique pas le spiritisme, ni tout ce qui ait divination. Je suis certain d’être sain de corps et d’esprit, alors ! …

Pour moi le « mystère » demeure !

Seul le résultat compte ! …

J’avais trouvé le chemin qui mène à l’ÊTRE SUPRÊME, ce Dieu unique et lui m’a appris à nommer ce « DIEU » qui est le Dieu des chrétiens de ce NOM magnifique et que j’adore aujourd’hui « EL-SHADDAÏ », comme Abraham « DIEU au-dessus des Montagnes »

 

Prologue……

 

INTRODUCTION  de la PROPHÉTIE du « QUIDAM »

 

 

——// …. « …Ce que je sais, … il m’est permis de l’écrire, … ce sont ces « « Signes » » véritables gravés sur les « Tables de la Mémoire » le jour du « DÉFIT », pour que tout le peuple des Cieux, tous les jours, puisse lire les terribles « « Signes » » du « Temps Final », du « Grand Siècle », des « Dernières Générations ».

Ces « « Signes » » ont été lus et recopiés avec un calame par le « Scribe de Justice » Hénoch [ Énoch], Moïse au Mont Horeb dans le Sinaï, les prophètes Daniel, Ézéchiel, Sédrach, Esdras, Élie, tous ont lu, pour certains écrit, pour d’autres vu en songes. Le Fils unique d’EL-SHADDAÏ, Seigneur des Esprits, le Bien-Aimé Jésus Emmanuel le Nazaréen a enseigné ces « « Signes » » à ses Apôtres et Disciples.

Je me répète……mais ce n’est que Sagesse de réitérer….

 

« Tu ne sortiras pas indemne de tout ce que tu as déjà lu ! …

   Tu ne sortiras pas indemne de tout ce que tu vas lire ! … »

 

Je commencerai cette « PROPHÉTIE » la Semaine prochaine en plusieurs chapitres car il y a 19 pages à écrire. Chaque chapitre commencera par ces deux phrases ci- dessus

Un phénomène étrange m’a interloqué en lisant cette prophétie, car il y a quelques bribes ressemblantes dans les « Oracles Sibyllins », « Livres d’Hénoch I et II », « Apocalypse grecque et syriaque de Baruch », « livres d’Esdras », « Testament de Moïse », « Livre de la Mer Morte » et quelques autres que j’ai oublié.

Avant de poser le « Texte » du QUIDAM je vais écrire sur les deux « Esprits-Substances » qui sont le « Bien » et le « Mal »

En voici l’explication dans cette parenthèse.

Parenthèse.

Pour la compréhension de la « Prophétie de ce « QUIDAM », je me suis mis à votre place en dactylographiant sa « Prophétie ». Très difficile à comprendre. Pas pour moi puisque le manuscrit j’ai dû le lire trois ou quatre fois pour en saisir le sens.

Je pose, une partie du « Manuscrit » pour mieux comprendre la « PROPHÈTIE » ainsi que l’état d’Esprit de ce QUIDAM.

« L’existence des « DEUX ESPRITS »

Avant toutes choses, la définition du mot « Esprit » est importante.

En psychologie contemporaine, le terme « esprit ou ESPRIT » devient synonyme de l’ensemble des activités mentales humaines, conscientes et non-conscientes : capacités intellectuelles, intelligence, siège de la pensée, des idées,  disposition particulière, aptitude de quelqu’un à faire preuve de quelque chose, à s’intéresser à quelque chose, sens général qui résulte d’un texte, d’un propos, d’un comportement, intentions profondes qui s’y expriment, mais aussi toujours dans l’immatériel, revenant, fantôme, spectre.

Dans de nombreuses traditions religieuses, il s’agit d’un principe de la vie incorporelle de l’être humain.

En métaphysique et dans les religions, le mot « esprit » désigne « normalement » l’élément immatériel incarné en l’être humain et par extension se dit aussi de tous les êtres immatériels supposés doués d’intelligence : EL-SHADDAÏ, le Dieu « DIEU » de la chrétienté, les anges, les démons, etc.

Vous constaterez que j’ai souligné « normalement » car en réalité le terme « esprit » désigne deux choses bien distinctes car ressemblantes comme des jumelles, comme-ci elles étaient clonées et pourtant opposées.

Le mot esprit vient du latin « spiritus », dérivé du verbe « spirare » souffler, qui signifie souffle, vent. Il a aussi notamment donné les mots inspirer « inspirare » et expirer « expirare ». Esprit, ou spiritus, est aussi la traduction du grec « pneuma » et de l’hébreu « ruach » — Le Petit Robert, dictionnaire étymologique. —

Comme vous le lirez par la suite si vous restez fidèle à mes écrits, « l’ESPRIT » c’est du vent.

Les Apôtres reçurent à la Pentecôte « le Souffle d’Intelligence d’EL-SHADDAÏ » et non ce truc chrétien nommé « Esprit-Saint » qui est un « Esprit » de vénération « Saint » signifiant vénérer, adorer, sanctifier et non pas « intelligence, propre, parfait » comme la représentation du Dieu unique EL-SHADDAÏ, car si cela avait été le cas le terme aurait été écrit ainsi « SAIN »

Le point de vu de la science :

Par étymologie, la psychologie est la science de l’esprit. Mais face aux connotations religieuses et mystiques du mot, le discours scientifique a préféré utiliser le terme plus neutre de psyché.

L’autre forme d’Esprit, celui qui est représenté comme un ensemble matériel, et non du « vent », tel que les Anges, les Démons, les Dieux, dont le Dieu « DIEU » des chrétiens, ainsi que Celui que je nomme EL-SHADDAÏ, mais aussi Yahvé pour les hébreux, Allah et El-Ilah pour les musulmans et les arabes, est « substance », c’est-à-dire qu’il vit comme un être corporel sans en être un, puisqu’il a la faculté de penser, raisonner, réfléchir, possédant les sept sens, voir, entendre, parler, sentir, respirer, goûter, plus le premier déjà cité, auquel il faut ajouter tous les sentiments comme la colère, jalousie, amour, mansuétude, vanité, orgueil, envie, sagesse, intelligence, compréhension, etc, nous humains à leur ressemblance.

Le dictionnaire encyclopédique Larousse :

« Substance : nf. Du latin substantia, ce qui existe en soi ou par soi pensée d’Aristote et dans la philosophie Scolastique.

La matière dont quelque chose est formée – Dieu est substance ainsi que la création des Anges et Démons par dérivation.

Ce qui est nourrissant : la végétation se nourrit de la substance de la terre

Dans un ouvrage, un acte, un entretien ce qui est essentiel : la substance de composition ; la « substantifique moelle »– F. Rabelais. »

Dans le langage courant, le mot substance a pris une signification matérielle, comme les substances chimiques, ainsi qu’en informatique : la substance du logiciel.

En résumer : Les invisibles des Cieux ainsi que le Créateur sont « Substance », différente, sûrement, mais substance quand même, nous façonnés à leur ressemblance et a l’image, au reflet du Dieu unique Créateur EL-SHADDAÏ.

Je reviendrai en détail sur « l’ESPRIT-Substance »

Encore un fait important à vous signaler : au commencement de la Création le mal n’existait pas. Tout dans l’Univers était géré parfaitement. La multitude des Vivants des Cieux vivaient en parfaite harmonie avec leur Fondateur, celui que je nomme EL-SHADDAÏ, le Dieu « DIEU » des chrétiens. Il a fallu que l’homme soit inventé, puis façonner, c’est-à-dire modelé, sculpté, ciselé et une fois l’œuvre terminé présenté au Vivant des Cieux, car l’Homme était l’image parfaite de son Fondateur, à son reflet, et à leur ressemblance.

Le « Mal » est né là, à cause de l’Homme, et celui-ci n’était pas encore posé sur la Terre.

L’UN fait partie de mon Seigneur EL-SHADDAÏ.

En effet grâce à son cerveau il put tout fonder, tout créer, car c’est là que loge son esprit, c’est-à-dire ses pensées, raisonnement, réflexion, mémoire, mais aussi tous les sentiments, ce cerveau habitat de son immense Sagesse, Intelligence, etc

Tout cela nous humains nous l’avons car nous sommes son reflet, son image, et nous le voyons Lui, le Créateur, quand nous nous regardons dans un miroir.

C’est la réflexion, le raisonnement, la pensé en un mot l’Intelligence que nous recevons à notre naissance par l’intermédiaire de notre cerveau et là nous avons dans notre plus profond, dans notre subconscient l’égalité parfaite du cinquante, cinquante en « BIEN », en « MAL ».

Notre cerveau grandit avec notre âge et à l’âge de raison nous donnons naissance à notre Esprit-Substance, notre Esprit-Conscience, qui existait déjà, mais c’était nos parents qui étaient responsables de nous par l’éducation qu’ils nous inculquaient.

Voici la naissance de l’ « AUTRE »

Les « LIVRES » sont ouverts.

« …//.. …Mon NOM premier est « SAMMAËL » qui signifie « Ange d’EL-SHADDAÏ ».

Je te jure, par la puissance de la Gloire du Seigneur des Âges, mon Concepteur, je ne peux rien dissimuler même si je le voulais car Celui qui triomphe de moi se tient à côté de moi.

Son Fils était là après le capharnaüm du Cosmos et avant que ne soient façonnés les Cieux, la Terre, et Nous-mêmes.

Donc, moi SAMMAËL, je fus le premier à être façonné car quand EL-SHADDAÏ faisait les Cieux, il prit une poignée de feu avec de la poussière du cosmos et me façonna en premier, puis Michël, Gabriël, Ouriël, Raphaël, Nathanaël, Ragouël, Sariël, et toute la milice des incorporelles, Chérubins, Séraphins, Ophanims, Veilleurs, Anges et toute la multitude des étoiles, tout cela il le fit jaillir du feu.

Puis mon Seigneur façonna…// ….{ votre système solaire, cette Galaxie, avec la Terre et son satellite Lune…..}…. Et moi Sammaël je faisais le tour de ce monde.

Pendant que j’étais dans l’Univers de la Terre, et que j’en faisais le tour, EL-SHADDAÏ dit à Michël :

« Apporte-moi une masse de terre des quatre extrémités de la Terre, et de l’eau provenant des quatre fleuves de la Terre qui sont au « Paradis »

Lorsque Michël les eut apportées, EL-SHADDAÏ donna une forme à la masse de terre et d’eau, d’une merveilleuse harmonie, à son image, à notre ressemblance. Il fit ce qui est bon dans l’ordre : Il a fait les cinq sens dans la tête, les yeux pour voir, les oreilles pour entendre, les fosses nasales pour respirer et humer les odeurs environnantes, la langue pour la parole et le goût et le cerveau dans cette boîte crânienne pour la pensée, la réflexion et le conseil, c’est l’esprit, et Il a joint le cou à la tête, à laquelle, pour donner belle apparence Il a ajouté les cheveux. Puis Il a fait le cœur pour la pensée, le ventre pour séparer ce qui est dans l’estomac, la trachée pour inspirer l’air, le foie pour la colère, la bile pour l’aigreur, la rate pour le rire, les reins pour la ruse, les muscles lombaires pour la puissance, les flancs pour se coucher, la hanche pour la force et ainsi de suite.

Mon Seigneur admira son ouvrage, le contempla, Michel, les Anges, les Veilleurs, tous ceux présents se prosternèrent devant cette œuvre à l’image d’EL-SHADDAÏ Seigneur des Esprits, à leur ressemblance.

Lorsque je revins des extrémités du monde, Michël me dit :

« Prosterne-toi devant l’image d’EL-SHADDAÏ, qu’il a modelé, sculpté selon sa ressemblance, notre reflet ! »

Je répondis :

« Moi qui suis feu, issu du feu, le premier à avoir été façonné, je devrais me prosterner devant cette …, cette matière d’argile et d’eau ! »

Michël me dit :

« Prosterne-toi, pour qu’EL-SHADDAÏ ne s’irrite pas contre toi ! »

Ma réponse :

« Non, EL-SHADDAÏ ne s’irritera pas contre moi, mais j’établirai mon « Trône » en face de son « Trône » et je serai comme lui ! »

Alors mon Seigneur s’irrita contre moi, il ordonna que les écluses du ciel soient ouvertes, il me précipita en bas avec tous ceux qui ne voulurent pas se prosterner. Or, une fois expédiés dans l’Univers de la Terre, nous fûmes plongés dans le sommeil un « Temps » certain. Puis le Soleil ayant brillé sept fois plus que le feu, nous fûmes soudains réveillés.

L’Univers de la Terre était mon Royaume !

Nous fûmes expulsés hors des Cieux à cause de « l’HOMME », alors je fomentais ma vengeance contre « l’HOMME ».

L’Homme « ADAM », notre ressemblance, notre reflet de matière, fut déposé sur la terre de la Terre et une compagne sortie de sa chair, de ses os, lui fut donnée. Ils étaient parfaits de corps et d’esprit, dotés d’une intelligence remarquable, d’une mémoire phénoménale, d’une connaissance indéfinissable.

Quand EL-SHADDAÏ nous libéra de notre sommeil « ADAM » l’homme, et « ÈVE » la femme vivaient sur la Terre depuis quelque temps. Ce sont eux qui donnèrent un « NOM » à tous les animaux qui vivaient sur la terre et dans la mer, ainsi que le « NOM » des arbres, de la faune et de la flore qui poussent sur la Terre.

Ces deux humains étaient installés sur la Terre dans un magnifique et immense Territoire nommé « EDEN » —-ou Paradis—-.Ils vivaient en parfaite harmonie avec tous les animaux, bêtes, bestioles, bêtes sauvages, reptiles, tous les oiseaux du ciel….. ; la faune et la flore étaient luxuriantes. La terre et les arbres fournissaient de la nourriture et des fruits en abondance.

Ce Territoire m’était interdit. Il était gardé par les Anges des Armées de IAËL EL-SHADDAÏ.

J’utilisais quelques stratagèmes pour m’introduire dans l’immense « JARDIN de l’EDEN »

Je pris l’apparence des ANGES qui gardaient le « Territoire », et m’introduis à l’intérieur.

Je me servis de l’animal le plus sensé de ce « JARDIN », empruntant son enveloppe pour m’approcher de la femme « ÈVE » et converser avec elle. Je vins lui rendre visite plusieurs fois, et, avec ruse, patience, tout doucement, j’insinuais à ÉVE la convoitise, vanité, orgueil.

Quelque temps après, toujours par l’intermédiaire de l’animal le plus sensé je dis :

« Ève que fais-tu dans ce Paradis ?

Manges-tu de tous les fruits ? … »

ÈVE : « Oui ! Nous mangeons de tous les fruits, sauf ceux de l’ « Arbre de Vie de la Connaissance ». Le jour ou nous en mangerons IAËL s’irritera contre nous, et nous mourrons. »

Moi : « Sur la vie de IAËL votre Créateur, je m’afflige à votre sujet, car je ne peux pas vous laisser dans l’ignorance !  Avant, jures-moi que tu donneras du fruit à ton mari ! » 

ÈVE : « Je crains que IAËL ne s’irrite contre moi, ainsi qu’il nous l’a dit. Et puis, je ne connais pas de serment par lequel te jurer, mais ce que je sais, je te le dis : par le Trône du Maître, par les Chérubins, Séraphins, Ophanims, Veilleurs et tous les Anges, par l’Arbre de Vie de la Connaissance, j’en donnerai aussi à mon mari. »

Moi : « Ne crains rien, suis-moi donc ! IAËL sait que le jour où vous mangerez du fruit délicieux de l’Arbre de Vie de la Connaissance, vos yeux se dessilleront et vous serez comme LUI, … vous deviendrez des « Dieux » et vous connaîtrez la « Connaissance » du « Bien et du Mal »

Tout en vantant les qualités du fruit, j’amenais Ève devant l’Arbre de Vie de la Connaissance et, …là ! ,…je disparus.

Le désir, la convoitise, la vanité, l’orgueil, malgré sa perfection d’esprit, étaient tellement imprégnés dans sa pensé, sa réflexion, son Esprit, son « Profond », qu’elle prit une branche, l’inclina vers la terre, cueillit un fruit de la branche, et le mangea.

Elle appela Adam, son mari, et avec des paroles de forfaitures, elle décida celui-ci à manger du fruit de l’Arbre de Vie de la Connaissance et il en mangea.

IAËL–EL-SHADDAÏ– s’irrita contre Adam et Ève, il les expulsa de « l’Eden », comme IL m’avait expulsé des Cieux.

Ce fut ma première « VICTOIRE », …..ma première « VENGEANCE » sur l’ « HOMME » !….

Les « Humains » se multiplièrent sur la Terre. La Terre, le Firmament, l’univers de cette Terre était mon ROYAUME et avec mes « SERVITEURS » nous avons enseigné les Humains. Ma seconde « VICTOIRE » contre les HUMAINS était en marche et mon « TRÔNE » se dessinait lentement …… »…..//….. »

 

Les JUSTES, FIDÈLES qui sont avec le SEIGNEUR des ESPRITS EL-SHADDAÏ—IAËL— referment les « LIVRES » !

En attendant fortifiez-vous dans votre cœur et votre esprit en suivant les règles de conduite qu’ils nous a donné en exemple par ce livre Bible ainsi que les enseignements de son Fils Bien-Aimé Jésus le Nazôréen.

Portez-vous bien et prenez soins de votre maisonnée

Salutations cordiales à Tous

Sig : JP. G. dit « GRANDELOUPO »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus