Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

Prophétie du Quidam, chap. N° 5 – Épilogue —- première partie

Classé dans : Prophétie d'un QUIDAM — 11 juillet, 2016 @ 1:08

grossesseembry-3semsDernières phrases du chapitre précédent

 

Que le Camp pour ce LOYAL soit levé !

Que « l’ESPRIT » reprenne ses Droits !

Que les « VEILLEURS », « ANGES » qui te sont assignés recouvrent leur position et leur labeur !

Courage ! …

Force ! … Bonheur ! … Protection te sont offert ! …

Courage !  FIDÈLE ! …

Bientôt ! …. LOYAL ! … »…} … »—- »

 

Que ceux qui ont des oreilles, ….

 Entendent !

Que ceux qui ont des yeux, …

 Regardent ! … »—… » »…}—-]

 

[—-{… «  L’ « ESPRIT » est là !

A l’intérieur de Moi !

Dans le plus profond de mon Cœur, de mon Esprit !

Je vivais et ne vivais pas ! …comme un Humain ….. 

 J’entendais et j’étais sourd,….

J’étais présent et j’étais absent, …

J’étais sur la Terre et je n’étais pas sur cette Terre, …

Phénomènes étranges, … sensations bizarres, …. Inexplicables ! … !

Le cœur est gros, … la gorge serrée, … les larmes coulent doucement, … aucune explication, … un calme indescriptible, …une atmosphère…….

Quidam tu ne peux comprendre ! …

« L’AUTRE » a retrouvé sa liberté de déplacement ! …

Tout reprend ! …. »…}—-] 

 

La « PROPHÉTIE du QUIDAM » est terminé

 

Comme je vous l’ai écrit la dernière fois, c’était la fin de sa Prophétie et avec un énorme respect pour cet humain, aujourd’hui encore je me pose la question sur son Être, je vais écrire l’épilogue

« Il vous suffit d’écouter, de regarder, de constater sincèrement ce qui se passe

sur la Terre ! …… »

 

« Tu ne sortiras pas indemne de tout ce que tu as déjà lu …..

Tu ne sortiras pas indemne de tout ce que tu vas lire …… »

 

La « PROPHÉTIE » d’un « QUIDAM »

 

Chapitre N° 5

 

ÉPILOGUE —- première partie

 

Dans le quatrième chapitre vous avez lu la fin de la « PROPHÉTIE » de ce QUIDAM.

 

Que ceux qui ont des oreilles, ….

 Entendent !

Que ceux qui ont des yeux, …

 Regardent ! … »—… » »…}—-]

Une chose est certaine, pour vous je suis un Quidam, et vous individuellement vous êtes un Quidam pour moi alors voyons ce que dit le dictionnaire sur ce mot :

« Mot latin, quelqu’un dont nous ignorons ou taisons le nom. »

[—-{… « Les « Vivants, être visible dans l’invisible, ceux-là même qui nous conseillent dans notre fond intérieur, en bien, en mal, chacun servant son Maître » sont là !

A l’intérieur de Moi !

Dans le plus profond de mon Cœur, de mon Esprit ! ………………………//………

Le Quidam : Moi, Toi, Nous, vous, …… !

.… // … Que de questions ! …  Tu dois chercher les réponses avec ton « esprit » et ses outils : réflexion, intelligence, constatation, connaissance, …etc., sans se mentir à soi-même, en parfaite honnêteté ….

Aujourd’hui, quoi qu’il arrive sur la Terre, une à trois heures après tout le « Globe » a l’information. Par Internet et d’autres voies de communication les humains se parlent, se confient l’un à l’autre, … même le langage n’est plus une barrière ! … —–[Souvenez-vous des écritures chap. II  « Quand …… »]

Écoute toutes les informations ! … les Nouvelles ! …

Regarde les images, … toutes les images ! …

Quelle « Vérité » ! …

Quelle constatation ! …

Comment nier tout ce qui a été écrit ? …

Vas-tu être sourd ? …

Vas-tu rester aveugle ? …

Volontairement ? …

Nier les faits présents ? …

Avec tout ce que tu viens de lire, les remarques authentiques, véridiques, personnelles, les troubles de la pensée, les insomnies, « l’esprit » toujours en fonctionnement, la conscience qui interpelle, tous ces phénomènes te donne la certitude de l’existence « Vivante » d’êtres avec un « ESPRIT », donc possédant un cerveau pour la réflexion, le raisonnement, afin de t’obliger à suivre leurs voies, à penser comme lui, tu ne peux plus le nier, … même si tu le voulais.

Toute ta vie, le jour, … la nuit, … ces « Écrits » reviendront en surface, dans ta mémoire, interne à ton subconscient, contre ta volonté, et, jour après jour tu remarqueras la véracité de ces « TEXTES »….. Tu ne pourras plus dire ou écrire :

« Je ne savais pas ! …

J’ignorais l’existence de ces êtres qui comme moi ont un « ESPRIT » ! …

Je ne crois pas à une Force Suprême, à un « Créateur », à Celui qui m’a modelé et offert la VIE ! … » … sans te parjurer.

Nier l’existence d’un Être Suprême vivant au-dessus de ta tête, là-haut quand tu regardes le ciel avec ces nuages et ces trainées d’avion à réaction, où tu regardes sans idées le cerveau vide, ou tu regardes en pensant à une multitude de choses qui involontairement t’entraîne vers cette « Force » supérieur à tout !

Pour TOI quidam est-ce un Bien ?

Pour TOI quidam est-ce un Mal ?

Suis-je, Moi, quidam, responsable de ton trouble ? …

Tu es « Libre » ! … Complètement « LIBRE » ! …

Oui !  Tu es « Libre » de choisir les « Invisibles » qui t’accompagnent, « Esprit influence, Être Vivant » », les Anges et Serviteurs de « SAMMAËL », ou, les Anges et Veilleurs de mon Seigneur, « EL-SHADDAΠ»

Toi ! …Tu es responsable de Toi !

Tu es le seul à choisir librement l’Être- Esprit, le suivre, …l’écouter, …le rejeter, qu’Il soit d’un coté ou de l’autre. Pour chaque humain il en est ainsi, car toute la partie « Invisible Vivante » à l’intérieur de ta boite crânienne ou vit l’esprit, ….la pensé, la réflexion, la pensé de penser le tout étant l’Esprit, est une forteresse impénétrable ……

Aucun humain ne peut pénétrer dans « l’Esprit » d’un autre ! …

Quand ton semblable converse avec Toi, es-tu capable de savoir ce qu’il pense ? … ? ….

Toi, tu peux le complimenter par le verbe, …. esprit de réflexion, ….. et l’insulter à l’intérieur de ton cerveau, dans ta boite crânienne, c’est l’invisible, ….  « Esprit » du Mal ….., mais, LUI, cela il l’ignore ! …..

Il y a bien deux « EsPrItS » ! …

Là, tu ne peux le nier ! …

Si non, tu te mens à toi-même, à ta conscience ! …

Où est l’intérêt ? …

Voici quelques « MYSTÈRES » dû à « l’ESPRIT » …..

Quand dans le sein de ta mère tu pris consistance, façonné, fabriqué, sculpté, modelé par des mains invisibles, qui, d’une masse informe microbienne te firent de chair et de sang, d’une merveilleuse harmonie, t’offrant en dernier tous les sens pour la vie,….par quoi ont-elles commencées leur labeur ? … ?

Par façonner le « Cœur », puis le crâne avec le « Cerveau », les deux « Maisons » inséparables de « l’ESPRIT », mais aussi les deux piliers de la « VIE ».

Au début de la grossesse que fait le médecin ? … Il écoute si le Cœur bat ! …

Quand tu meurs que fait le médecin ? …Il écoute si le Cœur bat ! …

Mais, voilà l’autre « MYSTÈRE », la matière grise, le « cerveau », l’ordinateur central qui gère notre corps fait de matière, mais aussi le gestionnaire de l’invisible. Lui, le Cerveau, et Lui, le Cœur ne font « qu’UN », car l’UN a donné la VIE à l’AUTRE et ils sont reliés par un cordon ombilical invisible toute leur vie.

Chronologie immuable, gros comme la pointe d’une épingle, troisième semaine, l’embryon où ces mains invisibles façonne le cœur et le début du cerveau, qui prend tout de suite en charge les battements du cœur, quarante coup minutes, le tout gros comme la pointe d’une épingle, puis l’embryon arrive à sa quatrième semaine, le « Cœur » n’est pas complètement façonné, mais il bat en premier commandé par le cerveau, la première {-puce électronique-} est posée, nous sommes toujours dans la troisième, quatrième semaine début de la matière grise, qui prend tout de suite le commandement de son Cœur, relayant le commandement du cerveau maternel, pour preuve le cœur embryonnaire fini bat, sauf erreur de ma part, deux fois et demie plus vite que le cœur de la maman. A ce stade l’enfant, disons l’embryon, ne mesure qu’un millimètre, cinq et le « Cœur-Cerveau » ont pris le relaie de la mère, ce sont eux qui commandent et tout est inscrit, pigmentation de la peau, couleur des yeux, grandeur de l’enfant, A D N, etc …. etc …, car nous sommes dans l’infiniment petit, que de matières physiques et chimiques, premiers stades de l’humain, un mystère, un très grand mystère de fabrication, comme le grain de blé ou maïs, reconnaissons notre ignorance devant tant de mystère.

Tout ce que je viens d’écrire et les images que vous voyez de l’embryon, sont gros comme la pointe d’une tête d’épingle, puis trois à quatre semaines ce même embryon mesure un millimètre, cinq, nous sommes dans l’infiniment petit, et pourtant dans cette pointe se tête d’épingle il y a le début de la vie, de la fabrication de l’humain car dans cette tête il y a une partie du cœur, deux débuts d’artères, plusieurs connections cérébrales avec la « matière grise » puisque déjà à cet âge le cerveau commence à commander les automatismes du cœur.

Pour l’instant, dans le ventre de ta mère, tu vis par celle-ci, mais tu fais encore partie du « Néant ». Tu n’es rien, … que de la vulgaire matière informe, car tu as un début de cerveau, …armoire électronique de commandement, …sans Esprit.

Beaucoup d’humains, hommes et femmes vont nier ce que je viens d’écrire qui est portant une réalité, mais il y a pour la grande majorité cette hypocrisie de bonne conscience. Alors je réitère, dans le ventre de notre mère, posé sur la matrice de fabrication, nous sommes que de la matière informe. Nous vivons grâce à notre mère qui nous nourrit par son sang car que sommes-nous ? …, juste deux grosse boules difformes rattaché ensemble par les toutes premières artères un semblant de tête avec deux gros trous ou siège en premier le cerveau qui commande le cœur et ce cœur qui alimente ce cerveau en oxygène par le sang.

Nous deviendrons vraiment un être vivant sorti du Néant que quand nous recevrons le « souffle de vie », avant cela nous ne sommes rien, absolument rien, n’en déplaise à ces humains qui veulent avoir bonne conscience. Oui, tant que nous ne recevons pas ce « souffle de vie »nous sommes dans le Néant, EL-SHADDAÏne nous connaît pas, car nous sommes rien, c’est le « Souffle de Vie, le Souffle d’EL-SHADDAÏ » qui nous donnes la « Vie » qui fait de nous une âme vivante, voilà pourquoi il y a une très grande différence entre l’enfant qui est « né mort » et celui qui est « mort né » car l’un à reçu le « Souffle de Vie » et est mort dans la seconde suivante, tandis que l’autre est né sans avoir reçu le « Souffle de Vie » donc il est resté dans le Néant il est né mort, point, il n’y a plus rien à dire !

Au sortir de la matrice de ta mère, tu reçois le « Souffle de Vie » ….. Tu es sorti du « Néant » ! … Tu es une « Âme » vivante avec ton premier Esprit, l’instinct animal, et maintenant Quidam tu es humain !

Les trois premières années nous les vivons dans le monde animal. Nous sommes comme les animaux nous vivons à l’instinct, à cela, c’est la personne qui nous nourrit qui a les premiers sourires et les premiers « ahrre ». Ce que je viens d’écrire est faux et pourtant ! …. Flagrante est la réalité ! Donné par obligation votre enfant à une nourrice, je parle d’une bonne nourrice, celle qui fait ce métier par amour des enfants et non pour l’argent comme beaucoup font en gardant cinq enfant de bas âge, c’est ce qui rapporte le plus, et le soir vous aller chercher votre progéniture qui s’accroche à sa nourrice en pleurant parce qu’elle ou il ne veut pas venir dans vos bras et que le lendemain quand vous amenez votre enfant à la nourrice et que celui-ci bat des pieds tout ce qu’il peut pour que vous le lâchiez afin qu’il soit dans les bras de sa nourrice avec de grand sourire.

C’est bien l’instinct animal qui commande !

Puis l’enfant grandit, les premiers pas, les premières paroles. Maintenant le petit va à l’école, c’est vous qui êtes responsable de son éducation et selon comment vous allez l’élevé il ira dans un sens ou dans l’autre, attiré par le bien ou par le mal. Et maintenant l’enfant à treize, quinze ans, c’est l’âge de raison, il donne naissance à son double, à son image.

Tu es obligé d’admettre, à l’âge de raison, que tu as un corps avec son « Esprit, son Âme », en effet maintenant tu es responsable de tes actes car par les Êtres ayant aussi un « ESPRITS » ils te font voir une route pour l’un, un sentier pour l’autre, l’un qui va vers le bon, vers les Lois indéfectibles de mon Seigneur EL-SHADDAÏ, son Fils étant le relayeur, l’autre te faisant voir la luxure et tout ce qui est permis pour jouir de ses desseins, sachant tous les deux, que seul Toi choisira la route ou le sentier car tu as le libre choix, tu es responsable de Toi volontairement, personne ne te menace, personne ne te torture ! ….

Le cœur et « l’ESPRIT réflexion, raisonnement, pensé, pensé de penser, etc » tout ce qui fonctionne grâce à la matière grise et qui représente l’ensemble que nous nommons « ESPRIT »

Pourtant pour un « TEMPS » ils divorceront ! …Car l’Un commande l’Autre, et l’Autre se sert de l’Un pour commander, … mais encore, … l’Autre est sorti du « Néant » en donnant naissance à l’UN, qui est vivant grâce à l’Autre, … et avec le temps, … le contraire vient, … avec son « MYSTÈRE », … la séparation, … l’Un arrête de commander, … l’Autre ne veut plus commander, … alors, … … l’Autre s’endort, … retournant à ses origines, … la terre, … pour un « TEMPS » des « TEMPS », …et l’Un continue à vivre avec tous les, … tous ses, … en attendant que le « TEMPS  DÉCISIF » arrive pour retrouver l’Autre et ne faire qu’ « UN » ! … !

Depuis la « Nuit des Temps » bien avant que l’Humain soit sur la Terre, pour « lui » et à cause de « lui » n’a-t-il pas été écrit sur toute la TERRE, … pour toute la terre :

« Terre, souviens-toi de « Tous », de tout ce qui est dans tes entrailles ! ….. Car le jour, « MON JOUR » … il te faudra réunir les os des os avec la chair de ces os, … chacun sa chair avec ses os, pour que chacun soit comme il était au début, … avec son corps, son visage, …se sera « MON JOUR » ! …

Souviens-toi … Terre de la TERRE ! »

Vous me pardonnerez les répétitions que j’ai pu avoir dans ce chapitre mais, l’humain dans ces recherches pense en premier comment tuer son semblable. En effet la beauté de constatation de la naissance de la vie dans le ventre féminin nous le devons au rayon « X » que nous nous somme servis en premier pour la guerre et seulement après pour la médecine.

Je réitère, nous constatons le développement de l’œuf, puis de l’embryon, mais nous ignorons le processus de l’alchimie ventriculaire, et comme souvent je l’écris, à l’école nous apprenons la confection d’un grain de blé et nous sommes incapable de confectionner ce grain de blé, que nous sommes petits devant EL-SHADDAÏ !

Quidam, Humain nous allons nous séparer, mais avant je vais parler de Moi !

Je suis l’écrivain imparfait qui dans sa jeunesse a suivit des routes loin des Lois d’EL-SHADDAÏ et des Enseignements de Jésus le Nazaréen, qui ne mérite pas ce Paradis terrestre, même si, il y a la souffrance corporelle. J’ai cherché ce chemin de « Vérité » qui mène à EL-SHADDAÏ et je l’ai trouvé.

La transformation de l’humain fut dure et pénible !

La récompense est merveilleuse, splendide !

Le jour du « Pardon » d’EL-SHADDAÏ !

C’est l’Épilogue de la Prophétie du Quidam qui est un peu longue donc je la ferai en deux parties

Gardez cette prophétie et une fois dans l’année prenez le temps de la relire, elle vous fortifiera dans votre fois pour ce Dieu seul et unique. J’écris pour vous car je serai désireux qu’un grand nombre de vous, Lectrices et Lecteurs, soyez les premiers ressuscités sur cette Terre et que votre descendance soit témoin du Jour de Colère d’EL-SHADDAÏ, car ce Dieu les protègera des Forces du mal qui ne les trouveront pas.

Portez-vous bien ! Prenez soins de vous !

Salutations cordiales

Sig : J-P. G. dit « GRANDELOUPO »

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus