Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

Archive pour août, 2016

Rébellion d’un Quidam Chap. N° 3

Posté : 23 août, 2016 @ 9:32 dans Rébellion du QUIDAM | Pas de commentaires »

Le Mal-Sammaël réprimandeDernière phrase du Chapitre précédent

 

Un temps dans le bien, tu demandes de l’aide et tu pries le Seigneur EL-SHADDAÏ, ton Dieu, tu fais des efforts pour suivre et respecter mes LOIS et mes PRÉCEPTES, tes pensées sont tournées vers moi le Créateur de toutes choses et tu t’éloignes du « Mal », et un autre temps, beaucoup plus long, car plus facile, où tu sers SAMMAËL par tes pensées, tes actions, où volontairement tu m’oublies, tu abandonnes mes Lois pour celles de « BÉLIAR », te trouvant sans cesse des excuses pour  agir avec le « Mal » ! …

N’ai-je pas raison ? …

Toi, « A. « QUIDAM » » tu me fais des admonestations ! …

Le courage ne te manque pas !

Que peux-tu dire pour ta défense ?

Jusqu’à quand vas-tu continuer à servir deux MAÎTRES ?

Mon FILS ne t’a-t-il pas enseigné ceci :

«  Il est impossible pour un homme de monter en même temps deux chevaux ou de bander deux arcs ; il est impossible pour un serviteur de servir deux maîtres, autrement il honorera l’un et offensera l’autre.

 Personne ne boit du vin vieux et n’a aussitôt envie de boire du vin nouveau. On ne verse pas plus du vin nouveau dans de vieilles outres, de peur qu’elles n’éclatent ; le vin vieux, on ne le verse pas dans une outre neuve, de peur qu’elle ne le gâte. On ne coud pas une vielle pièce sur un vêtement neuf, parce qu’il se produirait une déchirure. »

Quand te décideras-tu à lutter contre le « PRINCE du MAL » ?

 

 

La rébellion du

« QUIDAM »

Troisième Chapitre

 

[Parenthèse suite

L’Homme en premier reçu le « Souffle d’EL-SHADDAÏ » qui est le « Souffle de Vie » puisque ce Dieu insuffla un souffle dans les narines de l’Homme et ce dernier devint une âme vivante.

L’homme en premier puis la femme furent déposés sur la Terre tous les deux parfaits de corps et d’esprit, façonnés par les mains de ce Dieu seul et unique, que je nome EL-SHADDAÏ. Ce Dieu fit de ce corps humain une gestion magnifique, splendide car il devait vivre éternellement. L’humain devait se nourrir des différents produits de la terre que ce corps transformerait par l’intermédiaire de l’estomac, du foie, du pancréas, et autres organes le tout devenant une nourriture pour le liquide sang, dépositaire de la génétique personnelle de chaque humain, ce liquide étant la vie de l’humain. Ce fluide transporteur de la nourriture et de l’oxygène nécessaire à la vie de ce corps était parfait à l’origine. Quand Ève puis Adam volontairement mangèrent du seul fruit interdit par EL-SHADDAÏ, ils donnèrent une tare à leur sang respectif, le désagrégeant de sa perfection, donc ce sang transportait maintenant la mort et par reproduction devenait de plus en plus mauvais.

Si EL-SHADDAÏ laisse faire ainsi, le sang devenant de plus en plus mauvais, l’humain va à son propre suicide. Il disparaîtra de la Terre définitivement car le sang sera devenu tellement mauvais qu’il ne transportera que la mort.

Ce que je viens d’écrire est prouvé scientifiquement et ces derniers cherchent une parade à ce phénomène car il est prouvé que le sang des humains des années 1950 était de meilleure qualité que le sang des humains des années 2010. Les médias ne vont pas claironner une telle nouvelle, mais ces découvertes scientifiques nous donnent matière à réflexion et je n’invente rien, malheureusement.]

Quand te décideras-tu à le rejeter de ton Esprit ?

Quand te décideras-tu à ne plus l’écouter, obéir à ses ordres ?

Quand te décideras-tu à éloigner de Toi, par la pensée et par des actes, cet ennemi qui est le mien ? … » … »—-

 

Arrête ! …

 

—- « …. « …Moi, EL-SHADDAÏ, je connais tes pensées, je connais ton cœur ! …

 As-tu oublié ? 

L’homme est ma création !

Alors ne m’interromps pas !

Je suis EL-SHADDAÏ ton Dieu, et jusqu’à tes derniers jours, je serai plein de tendresse et de commisération pour Toi !

Ouvre ton Cœur !

Entends mes paroles !

N’ai-je point été tous les jours de ta Vie avec Toi ?

Et Toi ! …. Avec Moi ?

Combien de fois as-tu fermé ton cœur ?

Combien de fois t’es-tu bouchées les oreilles ?

Combien de fois m’as-tu délaissé, négligé volontairement ? 

Combien de fois as-tu rejeté les conseils de mes Veilleurs et Anges qui t’étaient assignés ?

Combien de fois as-tu servi SAMMAËL, me repoussant par des pensées et des actes mauvais, alors que j’étais là ! …, en ESPRIT, à l’intérieur de ta boite crânienne ?

Combien de fois m’as-tu tourné le dos ?

Combien de fois as-tu joué les aveugles en détournant ton regard de ma Face, Moi EL-SHADDAÏ, ton Dieu ? … m’accusant des malheurs de la Terre ! …

Et Moi, EL-SHADDAÏ, à chaque fois que tu prenais conscience de tes erreurs, que tu revenais en larmes avec des regrets sincères, j’ouvrais grand les bras, pour t’accueillir, comme un père heureux de retrouver son fils, le serrant fortement contre sa poitrine, pardonnant et oubliant toutes ses fautes.

Je connais ton imperfection, et malgré cela considère tout ce que je t’ai offert ainsi qu’à tes proches. Faut-il que je te rappelle le nombre de prières que j’ai exhaussé en ta faveur ?

Tu m’accuses de ne pas regarder la Terre, pourtant, TOI, je te regarde bien ! 

Je t’écoute bien !

Souviens-toi avec quelle rapidité je t’ai offert ce que tu me demandais ?

Ton exclamation :

 « Le Créateur Tout-Puissant EL-SHADDAÏ existe vraiment ! 

Maintenant je le sais et j’en suis sûr ! … »

Comme la « Multitude » de ces humains, qui comme Toi m’ont cherché, même par des chemins détournés, et m’ont trouvé.

 Je te le dis, parmi vous, mon « Peuple », il existe des humains qui ont été des assassins, des prostitués, des trafiquants, même certains, qui ont pratiqué le contre-nature, très peu, ce que j’ai en abomination, à toute cette multitude j’ai pardonné, pourtant tu me dis que je ne regarde pas la Terre ?

 Seul ceux qui blasphèment contre Moi, contre mon Fils, contre l’ESPRIT des LOIS Universelles infalsifiables, ne peuvent être pardonnés sur la Terre comme dans les Cieux, seul le Néant est leur terminaison.

Parmi mon « Peuple » seul un petit nombre comme Toi, se rebellent contre MOI ! …Avec la même vergogne, la même audace, les mêmes griefs ! …..

Tous vous avez un point commun, sauf quelques très petites exceptions.

Tous, votre ESPRIT, ce clone de votre image, de votre reflet, devait quitter son corps matériel, vous avez refusé, vous vous êtes rebellés contre mes ordres, ma volonté !

Tous vous m’avez supplié, m’appelant chacun par un NOM différent, tous avec de bonnes raisons, et moi avec patience j’ai écouté vos doléances et je les ai entendus.

 Alors votre « Corps » immatériel a récupéré son corps matériel. Simplement que, tous vous connaissez les symptômes du départ.

Tous vous êtes inscrits sur les « LIVRES », les Veilleurs et les Anges veillent, mais parmi vous, pendant ce délaie, quelques-uns uns iront à leur perte en servant SAMMAËL, par leur orgueil et leur vanité, car pour que tout soit une « Justice Parfaite », à tous, j’ai laissé le « LIBRE CHOIX » ! … 

 

« N’oublie pas, je te laisse sur cette Terre pour peu de « TEMPS » ! … »

 

Ne fussent pas mes Paroles ?

TOI, « A. « QUIDAM » » tu me fais des récriminations, aurais-tu oublié que tu m’es redevable de ce qui est le plus sacré sur la Terre !

Ne m’as-tu pas demandé une VIE ?

Cet homme, qui, depuis plusieurs années voulait un enfant et ne pouvait pas en avoir dû à la faiblesse de ses spermatozoïdes, lui qui avait passé tous les testes scientifiques des humains avec la même réponse négative, qu’as-tu fait ?

Tu m’as supplié pour lui, car tu l’aimais beaucoup !

Mais, ce n’est pas moi qui t’ai dit de faire un « Chantage » avec lui !

Se sont bien tes paroles :

—«  Je te donne la certitude, Jérémie, que si tu te maries, tu vas devant le Maire avec Valérie pour l’épouser, un enfant te seras offert. 

—-« A. « QUIDAM » », comment en es-tu si sûr ?

—-Car je suis certain, que celui qui estau-dessus de notre tête, si tu fais ce que je te dis et que tu as confiance en Lui, te donnera cet enfant car je le lui aie demandé, pour toi, et il est impossible qu’Il n’ait pas entendu mes prières. »

Je t’ai bien écouté, Moi qui tourne le dos à la Terre ! ….

N’as-tu pas douté de moi ?…..

 Quand cet homme est venu te dire qu’il ne pouvait pas avoir les papiers de Valérie car elle était née dans un autre Pays ? …

Tu as bien douté ? …..

Ils se sont mariés, je leur ai offert cette enfant, pour Toi, qui portera le nom de Louanne, et je peux te dire qu’il faudra l’intervention d’un humain que je chérie, à ta ressemblance caractérielle, que je te ferai connaître, et tu le reconnaîtras, car ce couple a le cœur mauvais et ils essaieront de marquer cette enfant du signe des « Idolâtres ».

Je t’ai offert une VIE, tu en es bien conscient ! …

 Tu es conscient aussi de toutes les « Connaissances » que je t’ai enseignées par les songes !

 

Maintenant, « A. « QUIDAM » », écoute-moi attentivement, Oracle d’EL-SHADDAΠ! …

—- Il existe un temps pour toutes choses

Un temps pour le temps, …

Un temps pour la pluie, un pour le soleil, …

Un temps pour le jour, un pour la nuit, …

Un temps pour aimer, un pour haïr,

Un temps pour manger, boire, danser, rire, un pour digérer, pleurer, dormir, …

Un temps pour travailler, un pour se reposer, …

Un temps pour la paix, un pour la guerre, …

Un temps pour semer, un pour moissonner, …

Un temps pour la jeunesse, un pour la vieillesse, …

Un temps pour parler, un pour se taire et écouter, …

Un temps pour construire, un pour démolir, …

Un temps pour dessiner, un pour fabriquer, façonner, modeler, sculpter, …

Un temps pour me prier Moi EL-SHADDAÏ, un autre pour SAMMAËL, …

Un temps pour ma « COLÈRE » contre la Terre ! …..

Un temps pour enregistrer toute l’iniquité et l’abomination des humains de la Terre !

Alors, Moi EL-SHADDAÏ ton Dieu, jamais je ne t’ai oublié, jamais Nous t’avons oublié, même à ce jour !

J’ai les yeux grands ouverts sur Toi et toute la « MULTITUDE » qui est comme Toi !

Nous écoutons vos prières, vos demandes et vous avez toute notre protection avec l’Armée des Veilleurs et des anges de mon FILS BIEN-AIMÉ.

Non ! 

Je n’ai point tourné le dos à la Terre !

 Ni à Toi ! 

Au contraire !

Tu sais que je suis un DIEU jaloux, car toutes choses matérielles, immatérielles ne sont visibles et vivantes que par ma propre volonté, je suis aussi un Dieu de Colère.

Ce que j’ai façonné de mes mains le plus merveilleux, le plus complexe, le plus splendide de toute ma création est l’humain, être de matière à mon image, à leur ressemblance, à notre reflet, car comme Moi je l’ai fait « créateur », « inventif », avec une mémoire, une réflexion, mais aussi avec tous les sens, tous les sentiments.

C’est à cause de cela que j’aime l’Humain, que j’ai une attention particulière pour LUI, bonté, miséricorde, amour, compassion, patience ……

Je l’ai conçu parfait, comme tous les Visibles des cieux, je lui ai même offert l’ESPRIT, pour qu’il soit vraiment mon image comme-ci je me regardais dans une glace, avec cette liberté d’Esprit, et Lui quand à-t-il fait ?

Toi, Vous, les HUMAINS, vous me faites réprimande !

 C’est l’Humain, qui, volontairement par vanité, orgueil, convoitise, librement a choisi sa voie ! 

Aujourd’hui les humains disent que je suis un Dieu machiavélique, mais au départ, c’est l’humain qui a désobéi, connaissant en plus la sentence !

Tiens, pour te dire à combien vous me ressemblez ! 

Avec tes enfants, vos enfants, vous ne mettez pas une interdiction pour savoir si vous pouvez avoir confiance ? 

Vous les prévenez bien, même plusieurs fois !

 Et pourtant …… !

 Comme les premiers humains …….

« Libre de leur choix » ! 

Alors comme Moi, « A. « QUIDAM » » tu es machiavélique avec tes enfants ? … »—-

 

Dans quelques jours la suite de cette « Rébellion »

En attendant prenez soin de vous et portez-vous bien !

Sig : JP.G.  dit  « GRAND-LOUP »  ou  « GRANDELOUPO »

Rébellion du Quidam, chap. N° 2

Posté : 15 août, 2016 @ 10:03 dans Rébellion du QUIDAM | Pas de commentaires »

Rel-Cardinal quelle haine !Je vais écrite ce deuxième chapitre sur la « Rébellion de ce Quidam », mais je pense que l’humain est responsable d’une grande partie de ses malheurs. En France, dans mon pays, plus de quatre-vingt pourcents d’électricité est fournie par les centrales nucléaires. C’est l’énergie qui pollue le moins, oui mais les déchets qu’en faisons-nous ? Si nous étions un peu sérieux ces fûts bétonnés contenant les déchets nucléaires nous les stockerions dans nos anciennes mines de charbon et par mesure de précaution nous enverrions du béton sous pression comme pour les tunnels surtout que ces galeries sont très profondes. Pourquoi nous ne le faisons pas ? A cause de l’argent, il vaut mieux polluer les océans !

Ceci est un exemple du manque de discernement des humains !

Dernière phrase du Chapitre précédent

 

Regrette-tu d’avoir inventé, façonné l’Homme, l’Humain ?

Comme un forgeron ayant façonné, sculpté un objet d’art, après quelque temps cet ouvrage ne lui plaisant plus, le fait fondre dans le feu de sa forge, afin qu’il ne reste plus rien ! …

Si tu te repends de la création de l’humain, que tu n’as plus d’amour pour « Lui »,alors supprime-le !

Qu’il ne reste rien de « Lui »sur la Terre, même pas une poussière ! 

Après tout, nous sommes ton œuvre ! 

 Ta ressemblance ! 

Ton modèle !

 Voir peut-être ton jouet … ou plus exactement votre jouet, à Toi !… EL-SHADDAÏ et à SAMMAËL ! ….

Que sommes-nous dans vos mains ?

 Comme nous, avec les fourmis entre nos doigts !

Serait-se ce « DÉFI »avec SAMMAËLqui t’empêche de Tous nous éliminer ?

Si j’ai bonne mémoire, tu as déjà voulu supprimer entièrement la race humaine, avec un Déluge, et on ne sait par quelle réaction dans ta colère contre l’humain, tu as visité la Terre pour t’apercevoir que tous n’étaient pas « pourris ».

Et c’est là, que tu décrétas de sauver la famille, je dirai plus exactement la « Tribu » de NOÉ.

Encore ce « DÉFI » ? …. ?

Si vraiment tu aimes cette« PLANÈTE BLEUE » avec toute ta création vivante, de l’Humain à la plus minuscule bestiole, fait quelque chose !

 

 

La rébellion du

 

« QUIDAM »

 

Deuxième Chapitre

 

[Parenthèse sur la Rébellion du Quidam

Ce que je vais écrire ci-dessous est prouvé scientifiquement et vous mes semblables vous savez que la science et la religion ne font pas bon ménage.

Je suis obligé de marier la religion et la science pour mon raisonnement.

Les deux premiers humains furent déposés sur la Terre parfait. La différence qu’il y a avec les incorporels est grande car ils furent façonnés sur un ordre Divin mélangeant les poussières cosmiques, les gaz et le feu.

— « EL-SHADDAÏ ordonna : « Que les poussières cosmiques, les gaz et le feu se rassemblent pour faire un être à notre ressemblance »

Sammaël le premier Ange sortit à leur ressemblance en tout possédant les cinq sens, la vue, l’ouïe, l’odeur et la respiration, le langage et l’Esprit afin qu’il soit libre comme son Concepteur. Ce Dieu seul et unique trouva Sammaël à sa convenance alors il ordonna que le cosmos formât des myriades de myriades, de là sortirent des Anges proches de cet Être Suprême, tel que Gabriel le porte-paroles de ce Dieu et l’annonciateur, mais aussi préposé au Paradis, dragons et Chérubins, Ouriel pour le monde et le Tartare, l’Hadès, Michel pour les justes, fidèles, guetteurs et sentinelles, ainsi que Général des Armées Célestes, Raphaël pour l’esprit des humains, Ragouël gestionnaire des étoiles, Vevriel l’enseignant d’Hénoch, Ramiël, Sariël, etc …, avec les milices de milices pour former l’Armée des Cieux. » —

Les « Écrits » marquent à leur ressemblance donc j’en déduis au Père, ce Dieu seul et unique et à son fils qu’il a engendré puisque ce Dieu est androgyne, donc il façonna son fils à l’intérieur de lui-même, voilà pourquoi il est le seul à connaître le secret de la reproduction ventriculaire en plus de l’ovipare car toute vie commence par un œuf, voilà pourquoi avec certitude je peux crier que ce Dieu, EL-SHADDAÏ est seul et unique et que son fils engendré n’est pas un « Dieu ».

Les deux premiers humains, contrairement à toutes ces myriades Angéliques du bien et du mal, furent façonnés par les mains d’EL-SHADDAÏ qui développa cet humain à sa ressemblance, à leur reflet, Père et Fils, mais aussi Angélique.

L’Homme en premier reçu le « Souffle d’EL-SHADDAÏ » qui est le « Souffle de Vie » puisque ce Dieu insuffla un souffle dans les narines de l’Homme et ce dernier devint une âme vivante.

La suite de cette parenthèse dans le troisième chapitre.]

—-« … « Attends ! —« A. « QUIDAM » »—

Si, il existe un « DÉFI », c’est bien à cause de l’Homme, car, si celui-ci avait respecté ma LOI, la seule interdiction, aujourd’hui le « DÉFI » n’existerait plus,

 SAMMAËL et les SIENS seraient depuis longtemps jetés dans le NÉANT.

Quand j’ai façonné l’Homme —-l’Humain—- je l’ai modelé exactement comme tous les incorporels à leur ressemblance, leur reflet, avec la perfection en tout, pas autrement, mais c’est l’Humain lui-même de sa propre volonté qui s’est donné une tare en entraînant sa propre imperfection et la « MORT ».

Ils connaissaient, en parfaite conscience, la sentence de leur désobéissance, comme les Anges, Veilleurs et toutes les myriades d’Incorporels connaissent aussi la sentence, si, ils venaient à désobéir à une LOI.

Cette tare, l’imperfection, étant génétique, plus il y a de reproduction plus la tare grandit. Si tu fabriques une chose avec une imperfection, et que tu te sers de cette chose pour qu’elle se reproduise cette imperfection ira grandissante et à un moment elle sera tellement imparfaite qu’elle ne ressemblera même plus à la chose d’origine.

Alors il faudra arrêter sa fabrication et remédier à cette imperfection pour qu’elle retourne à son origine… »…. »—

 

 

 

Pardonne ma ténacité, mais aujourd’hui ce n’est pas le problème ! …

 Le problème c’est TOI ! EL-SHADDAÏ avec nous ! …

En effet, que fais-tu pour nous les humains ?

Je reconnais que la Terre et sa Galaxie font partie du Royaume de SAMMAËL.

 Cela ne t’a pas gêné pour intervenir sur la Terre, déjà avec Énoch, puis Noé, le « Déluge », Abram, Moïse, tes Prophètes, sur le déroulement des batailles, sur les naissances, la mort, le matériel et l’immatériel, et en dernier avec ton FILS UNIQUE, ce « FILS de l’Homme », JÉSUS le NAZARÉEN, alors tu vois bien que pendant un certain temps tu regardais la Terre, mais depuis la venue de ton FILS, tu nous à bien oublié !

Tourne ta Face vers la Terre et ouvre grand les yeux !

Regarde ce que font les Humains de cette merveilleuse « PLANÈTE BLEUE » !

Regarde comment SAMMAËL et les SIENS dirigent la Terre par l’intermédiaire des Humains !

Ces humains, dont je fais partie, par la pollution détruisent tout doucement ton œuvre, à cause de leur avidité pour l’or et l’argent

Ils abattent le poumon de la Terre, ces grandes forêts tropicales, ils polluent les mers et les océans, les fleuves et les rivières, ils jouent aux apprentis sorciers avec la génétique des plantes, traficotent avec les molécules de tel animal, de telle graine, et même celles des humains, sans savoir ou ils vont, connaissant la constitution de certaines graines et étant dans l’impossibilité de les fabriquer ! …

 Toi, Seigneur EL-SHADDAÏ que fais-tu ? …

Rien ! ….

Sur cette Terre des humains se lamentent, se plaignent, t’appellent, te cherchent, te prient, te louent, t’adorent, et TOI SEIGNEURS des ESPRITS que fais-tu ? …

Les écoutes-tu ? …

Les entends-tu ? …

Les regardes-tu seulement !

La majorité des humains disent et pensent que tu n’existes pas, car Sammaël les a aveuglés par la vanité et l’orgueil

De l’assassinat de ton FILS UNIQUE, JÉSUS le BIEN-AIMÉ,par la torture sur une croix ou plutôt un « Tau », les humains en ont fait un culte d’Idoles, eux les assassins, les meurtriers !

Et TOI, le TOUT-PUISSANTque fais-tu ?

 

Jusqu’à quand, EL-SHADDAÏ resteras-tu caché ? …

Jusqu’à quand, TOI le PRINCIPE des JOURS accepteras-tu l’iniquité des humains ? …

Jusqu’à quand EL-SHADDAÏ resteras-tu là ! ….,le dos tourné à la Terre …, les oreilles bouchées …, les yeux clos …, jusqu’à quand ? … ? …

J’arrête là ma critique, car il y en a tellement !

 Et la colère me monte contre TOI EL-SHADDAÏ mon unique et véritable DIEU, la famine, les épidémies, les guerres, les cataclysmes, et cela toujours dans des pays pauvres, quelle injustice ! …

TOI, aux NOMS incommensurables, qui n’en font qu’un, pardonne ma témérité, mon orgueil, moi qui ne suis que poussière devant ta FACE, mais il me semble que tu nous as abandonnés et je suis triste de cette constatation …

   J’ai terminé EL-SHADDAÏ ma philippique, mes objurgations, mes questions !

—-« « Écoute « A. « QUIDAM » » tu as mis Notre MAÎTRE, ton MAÎTRE, dans une grande colère par tes innombrables reproches, accusations, comme un procès.

 EL-SHADDAÏ va te répondre mais tu ne verras pas sa face, car tu ne peux voir sa face et vivre. Son FILS BIEN-AIMÉ, NOUS TOUS te connaissons, par ton cœur et ton Esprit.  « IL » a mis en Toi la SAGESSE car « Il » a beaucoup d’amour pour TOI.

Maintenant, écoute le Verbe d’ÉLOHIM EL-SHADDAÏ ! … » »—-

«…… « …Toi, « A. « QUIDAM » » je t’ai offert la Vie par le « Souffle de Vie » comme à tous les Humains.

A ta plus tendre enfance, dans ta sixième année, je t’ai donné la richesse ; peu d’humains ont eu ce privilège, car toutes les richesses de la Terre ne peuvent atteindre la fortune que je t’ai offerte, et, TOI, contre moi, EL-SHADDAÏ ton DIEU, tu me fais un réquisitoire ? …

Que dis-je un procès ? …

De quel droit ? …

T’ai-je oublié ? …

Ne t’ai-je pas donné le pain, l’eau, le vin à satiété  …, le vêtement, le toit pour t’abriter des fantasmes du ciel tous les jours de ta vie ? …

As-tu manqué de quelque chose ? …

Même à ce jour ? …

Quelle ingratitude !

Réponds si tu le peux ? …

Il est nécessaire que je te rappelle quelques faits, car il n’existe pas plus sot et insensé l’être qui ne veut pas se souvenir !

Dés que tu es arrivé à l’âge de l’ESPRIT, ne t’ai-je pas montré les « MYSTÈRES des CIEUX » ?

Rétrospectivement, tu étais bien présent, avec mes Veilleurs et mes Anges, quand j’ai chassé des « CIEUX » SAMMAËL, que vous nommez, vous humains, Satanaël, Satan, Satanas, Diable, Belzébuth et bien d’autres NOMS encore, alors que MOI votre Concepteur, votre Créateur, vous m’appelez par un NOM général, vulgaire, car mon NOM vous l’avez rendu « tabou », que je ne nommerai même pas ici, ou par un NOM d’un Dieu à l’esprit sanguinaire et machiavélique, alors que je suis le seul, l’unique véritable DIEU de l’Univers, un DIEU d’Amour et de Sagesse.

Comme tu l’expliquais à tes amis, et comme tu continue à l’expliquer, tu étais comme un caméraman-reporter.

Tu m’as vu précipiter SAMMAËL, ma première création des « Incorporels », à Notre Image, vous les « Humains » à Notre Image, et à leur ressemblance, à leur reflet en matière visible, avec tous ses partisans sur la TERRE et ses environs en disant ceci :

«  Voici ton Royaume SAMMAËL, et celui de tes « Serviteurs et Anges », tes fidèles partisans pendant un « TEMPS dans les TEMPS » ! »

Simplement, tu ne connaissais pas la cause de ce bannissement.

TOI ! « A. « QUIDAM » », le cinéaste, tu ne peux oublier même si tu le voulais, comme l’on marque un animal au fer rouge pour le reconnaître, cette séquence est gravée dans ton Esprit à jamais….. » …. »—-

 

Oui ! EL-SHADDAÏ, pour tous …

 

—-« …. « … Ne m’interromps pas !

Par ma volonté, mon FILS et les Anges ne t’ont-ils pas expliqués certains « Mystères » antédiluviens, comme la vie de toutes les plantes, des animaux, des humains, la protection de cette Terre des ultra violets du Soleil, et tout le système climatique ? ….

Pour le « Déluge » par l’intermédiaire de mon FILS, c’est bien MOI qui t’ai enseigné son fonctionnement, avant et après avec tous les « Secrets » et TOI tu as la hardiesse de me faire des reproches !

Quelle impertinence !

Et TOI, « A. « QUIDAM », puisque tu me réprimande parce que j’aurai oublié ma création, qu’as-tu fait ? ….

Pourtant, comme beaucoup d’autres humains, tu es comme un pupille !

M’as-tu tous les jours de ta vie prié, adoré ? …

As-tu toujours suivi mes LOIS et mes Commandements ? …

Malgré les Veilleurs et les Anges qui étaient avec Toi, à l’intérieur de ton cœur et de ton Esprit, cela ne t’a pas gêné de servir SAMMAËL ?

Tu as bien fréquenté ce milieu d’humains pratiquant le « contre nature », —  je reconnais que tu n’es pas passé à l’acte malgré les nombreuses propositions, —  celui de la prostitution et de la pègre avec tous les péchés et mauvaises actions qui vont avec, puisque tu avais un certain nombre d’amis ? …

Combien de fois à cette époque t’ai-je envoyé mes Veilleurs et mes Anges ? …

Combien de fois les as-tu rejetés ? …

Combien de fois ai-je eu pitié de toi ? ….

Combien de fois t’ai-je pardonné ? …

Et tu te permets de me faire des remontrances !

Quelle impavidité !

Toi, tu t’es tenue avec MOI, …EL-SHADDAÏ ton Dieu, comme mon peuple il y a plus de trois mille ans.

 Un temps dans le bien, tu demandes de l’aide et tu pries le Seigneur EL-SHADDAÏ, ton Dieu, tu fais des efforts pour suivre et respecter mes LOIS et mes PRÉCEPTES, tes pensées sont tournées vers moi le Créateur de toutes choses et tu t’éloignes du « Mal », et un autre temps, beaucoup plus long, car plus facile, où tu sers SAMMAËL par tes pensées, tes actions, où volontairement tu m’oublies, tu abandonnes mes Lois pour celles de « BÉLIAR », te trouvant sans cesse des excuses pour  agir avec le « Mal » ! …

N’ai-je pas raison ? …

Toi, « A. « QUIDAM » » tu me fais des admonestations ! …

Le courage ne te manque pas !

Que peux-tu dire pour ta défense ?

Jusqu’à quand vas-tu continuer à servir deux MAÎTRES ?

Mon FILS ne t’a-t-il pas enseigné ceci :

«  Il est impossible pour un homme de monter en même temps deux chevaux ou de bander deux arcs ; il est impossible pour un serviteur de servir deux maîtres, autrement il honorera l’un et offensera l’autre.

 Personne ne boit du vin vieux et n’a aussitôt envie de boire du vin nouveau. On ne verse pas plus du vin nouveau dans de vieilles outres, de peur qu’elles n’éclatent ; le vin vieux, on ne le verse pas dans une outre neuve, de peur qu’elle ne le gâte. On ne coud pas une vielle pièce sur un vêtement neuf, parce qu’il se produirait une déchirure. »

Quand te décideras-tu à lutter contre le « PRINCE du MAL » ?

 

La suite dans quelques jours. En attendant portez-vous bien !

Salutations cordiales et amicales !

Sig. JP.G. dit « GRAND-LOUP » ou « GRANDELOUPO »

Rébellion du Quidam, chap. N°1 – Prologue

Posté : 3 août, 2016 @ 4:33 dans Rébellion du QUIDAM | Pas de commentaires »

Rel-EL-Être Suprême-jpgUn véritable « Réquisitoire », une rébellion sincère, spontanée qui sort des entrailles d’un Humain contre le « Concepteur, Fondateur, Créateur, Ingénieur » de l’Univers, de la Terre, et « PÈRE » de l’Être HUMAIN, nommé vulgairement par lui « Dieu », alors qu’il avait un NOM.

Ce « QUIDAM » m’a appris à l’appeler « EL-SHADDAÏ » comme Abraham et comme lui le nomme ! 

 

Un face à face par l’Esprit, sans complaisance, sans hypocrisie, au risque d’y perdre la VIE définitivement, de retourner au « NÉANT » ! …

La rébellion du

 

« QUIDAM »

Chapitre N° 1

 

Vous venez de lire la « Prophétie du QUIDAM ». Alors je continue à copier pour vous une partie de son « Manuscrit ».

Cette suite est une rébellion contre un Être qui est sensé vivre au-dessus de notre tête, par-delà les nuages les plus hauts, dans cette immensité que nous nommons « Univers ».

Je suis certain que cette rébellion, certain d’entre-vous l’ont eu ou y ont peut-être pensé !

Quant à moi, je me suis aussi révolté contre des choses terrestres que je trouvais injuste. Aujourd’hui je certifie que cet Être, que je nomme EL-SHADDAÏ, et que la majorité appelle « DIEU », n’ai pas responsable des malheurs des humains, mais se sont ceux-ci qui ont créés leur propre misère et douleurs corporellement et spirituellement.

Pour ceux qui ont lu mes écrits sur « Dame-Mort » savent que j’ai eu la chance ou la malchance de faire le voyage dans « l’Au-delà », pendant la « Petite Mort » et je ne suis pas le seul, heureusement. Tous ceux qui ont fait ce voyage pour des raisons diverses, se sont trouvés transformés, dans un sens ou dans l’autre selon leur conscience, mais aucun n’a vu la même chose.

L’erreur est pour moi !

Beaucoup disent avoir vu des personnes proches, déjà décédées, en robe ou en tunique blanche leur tendre la main …

C’est tout !…

L’autre catégorie, il y en a sur la Terre entière, a vu chacun des choses différentes, mais aucune ne se contrarient, je,…non ! …, nous dirions, elles se complètent comme ci chacune apportait une pierre à l’édifice.

Il y a cet Américain, puis une femme du Brésil, un autre humain de l’Inde me semble-t-il et du Japon, ce QUIDAM, moi-même et beaucoup d’autres. Tous ont écrit quelque chose sur leur voyage, et ont vite compris qu’il fallait retourner dans l’anonymat, car ils prophétisaient dans le désert.

Oui ! … Pour vous, je vais écrire sa rébellion.

Pensez toujours, que ce n’est pas moi qui écrit, je copie simplement le « MANUSCRIT du QUIDAM »

Avant je vous donne quelques explications dont j’ai eu l’expérience.

 Ce n’est ni du spiritisme, ni de la voyance, encore moins du mysticisme, c’est un phénomène indescriptible, indicible, ineffable, comme si l’on vous transportait dans un autre monde par l’Esprit.

Vous êtes sur la Terre, et vous n’êtes plus sur la Terre, seul les automatismes fonctionnent, comme-ci vous étiez sous hypnose ou mû par une force paranormale. Vous entendez, voyez, et votre cerveau ne réagit pas, vous n’êtes plus là ! …

Je vais être franc avec vous, si cela venait à vous arriver, je serai le plus heureux des humains.

Je suis presque certain —- il est très difficile de certifier une chose à cent pour cent car personne ne peut entrer dans l’Esprit d’un autre humain.  Comme je vous l’ai déjà expliqué vous pouvez penser noir et parler blanc, personne ne le voit, personne ne le sait, sauf vous et l’Esprit — que ce « QUIDAM » était dans un état second, paranormal, car son écriture est un dialogue direct, face à face, avec « l’Être Suprême » qu’il nomme, « EL-SHADDAÏ. » 

Je reconnais que c’est grâce à ce « QUIDAM » que je nomme cette « FORCE Invisible » au-dessus de ma tête du même Nom, c’est-à-dire « EL-SHADDAÏ »

 

Commençons la

 

« Rébellion du « QUIDAM »

 

 

—-« // ……  « Jusqu’à quand, EL-SHADDAÏ,vas-tu tolérer toutes ces infamies, cette iniquité grandissante ?

Je ne pense pas que les hommes antédiluviens fussent aussi pourris qu’à ce jour ? …

Et pourtant, tu les fis tous périr, excepté la tribu de Noé !

Car aujourd’hui, nous sommes vraiment dans la fosse à purin ; être plus mauvais, cela me semble difficile !

Combien de temps encore vas-tu regarder sans rien dire ?

Sans agir ?

Tu abandonnes tous les humains à leur sort !

Tu nous oublies, comme la mère qui abandonne ses enfants en forêt !

Que peut-on faire sans Toi ? ….

Pourquoi nous donnes-Tu le« Souffle de Vie » , pour vivre une vie aussi misérable ? …

Mieux vaut ne pas naître, rester dans le « Néant » ! 

Que les femmes soient stériles, les hommes impuissants !  

Pour que la race humaine disparaisse de la surface de la Terre !

Où est la joie, l’amour, la bonté, le bonheur ? ….

Même la Terre, si belle, si merveilleuse, si admirable, gérée avec magnificence et harmonie, même la terre de la Terre faite pour l’humain, celui-ci la détruit !

Et Toi, EL-SHADDAÏ,tu laisses faire !

Tu regardes sans broncher !

Aurais-Tu dédaigné l’œuvre que Tu as créé de tes mains ?

Tout ce que tu as sorti des Ténèbres par ta propre volonté ?

Méprises-Tu cette Terre au point du renoncement ?

Et ce « DÉFI »,quand fais-TU ?

SAMMAËL, serait-il devenu le « Maître de l’Univers » ?

Négligerais-Tu cette Terre en la laissant comme un chien mort, jusqu’à sa putréfaction, jusqu’à ce qu’il disparaisse, qu’il ne soit plus que poussière ?

Si c’est cela pourquoi ne pas la détruire ?

 Une petite pichenette de ta part et tout disparaît dans le « Trou Noir » le « NÉANT » !

Oui ! .EL-SHADDAÏ,tu as oublié la Terre et ta « Ressemblance », les Humains ! …

Tu nous as oubliés !

Tu ne regardes plus la Terre !

Tu as détourné ta Face !

Comme l’ébéniste ayant fabriqué un meuble splendide, le laisse manger par les termites, ronger par les vers, dans un coin de son atelier !

Combien de vivants aujourd’hui pleurent ?

Combien t’appellent et te louent ?

Combien crient vers Toi :

 « Au secours ! Au secours ! » 

Tu entends ces multitudes ?

Écoute !

Écoute-les attentivement !

Écoute, MAÎTRE de l’UNIVERS !

Tu les entends bien EL-SHADDAÏ ?

Tu écoutes la détresse de ces humains au cœur droit, à l’Esprit sincère, non idolâtre et que tu abandonnes ! ….

Moi, qui ne suis qu’une poussière, un grain de sable dans ta Création, j’entends tous ces êtres dans mon cœur, dans le profond de moi-même, et comme eux je ressens ce désarroi, car comme eux je suis imparfait et peut-être plus pécheur qu’eux ! …

 

—-« … « Toi,{—- son prénom—-, donc je vais le nommer par la première lettre de son prénom, « A » plus « QUIDAM » —} tu te permets de me faire des reproches !

Ne sais-tu pas que de toute ma création seul le genre humain commet le péché ?

Il commande à toutes les choses que j’ai créées et il pèche plus que toute la nature réunie !

 Toi, tu oses me faire une diatribe, avec tout …… »…. »—-

 

Attends, Seigneur, laisse-moi finir mes griefs contre Toi ! …

Toi EL-SHADDAÏmon seul et unique DIEU , Créateur de toutes choses ! …..

Sois attentif à ce réquisitoire !

Toi qui es ma force et mon refuge.

Écoute leurs sanglots, leurs gémissements, leurs plaintes, le déchirement de leur cœur !

Viens-leur-en aide !

Toi le Créateur Tout-Puissant, ils t’appartiennent !

Ils sont à ton image !

C’est Toi qui leur a offert la VIE par ton « Souffle » !

Écoute ces pleurs !

Tu les entends ?

Tourne ta Face ! Regarde la Terre ! Regarde cette fourmilière, leur reflet, ton image, leur ressemblance !

Admire ta création !

Tends l’oreille !

Écoute ÉLOHIM ! Écoute !

Ils prient !

Ils t’implorent !

 Ils te supplient … !

Ouvre les yeux, Seigneur des ESPRITS !

Ouvre-les ! …

 Tout grand ! …

Oui ! …

Comme cela ! …

Regarde ! …

 Ils sont des myriades !

Aie pitié ! 

 Sèche leurs larmes ! …

Sans Toi, EL-SHADDAÏ,ils ne sont rien !

Viens à leur secours ! 

Tends-leur la main !

Comme un enfant qui ramasse une feuille et sort délicatement les fourmis de la flaque d’eau et les pose au bord de la fourmilière, sort-les de cette fosse nauséabonde ! …

Combien de temps encore, laisseras-tu patauger les humains ?

Combien de Lune, combien de Jubilé doivent s’écouler avant que ta colère ne vienne ?

Combien de temps laisseras-tu Sammaël avec ses Serviteurs et Anges gouverner la Terre, eux qui font tout avec la majorité des humains pour détruire ta Création ? …

Surtout que tu sais qu’Il a perdu le « DÉFI »puisqu’Il avait dit :

—- « Pas un seul humain ne viendra vers toi Seigneur, je serai le Maître de toute la race humaine, sans aucune exception, et j’installerai mon Trône en face du tien. » —

 Mais il y a eu Énoch, Abraham, Job, tous les Prophètes, ton Fils Unique JÉSUS EMMANUEL le Nazaréen, les Apôtres, les Disciples et toute la Multitude.

Alors, que te faut-il de plus Maître de l’Univers ?

Pourquoi continues-tu à mépriser la Terre ?

Aimes-tu cette voûte céleste avec ses milliards d’étoiles ?

Aimes-tu cette Terre avec ses océans, mers, montagnes, plateaux, vallées, plaines et toute cette faune, cette flore multicolore ?

Aimes-tu ces animaux sauvages et domestiques si différent par leur conception, leur pelage, leur couleur ?

Aimes-tu tous ces oiseaux au plumage magnifique, et ces insectes, du splendide à l’hideux, de l’abeille au scorpion ?

Tout cela est ton œuvre EL-SHADDAÏ !

Et l’Homme, l’Humain, qu’en fais-tu ?

 Aimes-tu ton Image de création ?

La ressemblance, le reflet, de toute ta création vivante à ton image dans l’invisible pour l’humain fait de matière visible et invisible ? 

Regrette-tu d’avoir inventé, façonné l’Homme, l’Humain ?

Comme un forgeron ayant façonné, sculpté un objet d’art, après quelque temps cet ouvrage ne lui plaisant plus, le fait fondre dans le feu de sa forge, afin qu’il ne reste plus rien ! …

Si tu te repends de la création de l’humain, que tu n’as plus d’amour pour « Lui »,alors supprime-le !

Qu’il ne reste rien de « Lui »sur la Terre, même pas une poussière !  

Après tout, nous sommes ton œuvre !  

 Ta ressemblance !  

Ton modèle !

 Voir peut-être ton jouet … ou plus exactement votre jouet, à Toi !… EL-SHADDAÏ et à SAMMAËL ! ….

Que sommes-nous dans vos mains ?

 Comme nous, avec les fourmis entre nos doigts !

Serait-se ce « DÉFI »avec SAMMAËLqui t’empêche de Tous nous éliminer ?

Si j’ai bonne mémoire, tu as déjà voulu supprimer entièrement la race humaine, avec un Déluge, et on ne sait par quelle réaction dans ta colère contre l’humain, tu as visité la Terre pour t’apercevoir que tous n’étaient pas « pourris ».

Et c’est là, que tu décrétas de sauver la famille, je dirai plus exactement la « Tribu » de NOÉ.

Encore ce « DÉFI » ? …. ?

Si vraiment tu aimes cette« PLANÈTE BLEUE » avec toute ta création vivante, de l’Humain à la plus minuscule bestiole, fait quelque chose !

La suite de la « Rébellion du « QUIDAM » dans une prochaine page que je poserai pour vous bientôt

Cordialement ! Portez-vous bien !

Sig : JP.G. dit « GRAND-LOUP » ou « GRANDELOUPO »

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus