Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

Alliances, chap. N° 8 – Les Prophètes augurent les évènements

Classé dans : Alliances avec un Dieu — 13 juillet, 2018 @ 8:22

Prologue

 

Voilà plus d’un mois et demi que je n’ai rien poser sur ce blog. Les recherches et la compréhension de l’état d’esprit de nos ascendants fut assez compliqué. J’écris nos ascendants car nous ignorons de qui nous venons mais une chose est certaine nos ascendants sont la centaine d’humains qui était dans l’Arche et qui traversèrent le Déluge et eux sont les descendants d’Adam, mais là tout est une question de croyance, car ou nous croyons à notre création, ou nous sommes dans l’inconnue, puisqu’il fut démontré par les scientifiques du monde entier que l’Évolution de Darwin est une grosse fumisterie, alors je repose la question, d’où venons-nous ? D’une autre planète ? Puisqu’il fut prouvé par les archéologues et les géologues que toute la terre de la Planète Terre a subi une guerre atomique avant le Déluge et que c’est l’effondrement de la voûte Céleste qui occasionna se Déluge, et que la terre de la planète Terre resta environ neuf mois sous l’eau avec des mouvements de fond marins ainsi que des explosions volcaniques cent fois supérieur à l’Échelle de Richter pour nettoyer la terre de la Planète Terre de toute la radio activité et tout cela changea la forme géographique des continents mais surtout leur séparation qui est relativement jeune, pas plus de dix mille ans. Tout ce que je viens d’écrire est démontré par plusieurs scientifiques du monde entier, mais le monde actuel est-il capable d’accepter les vérités qui transformeraient nos livres scolaires, et ceux de nos étudiants, ainsi que les professeurs et maitres de nos écoles avec un autre objectif ?, Pas sûr et incertain !

 

 

Dernières phrases du chapitre précédent

 

Il sait que l’épreuve sera sévère, mais il espère qu’un « Reste »sera épargné, dont le Messie, le Roi. Isaïe est le plus grand des prophètes messianiques. Le Messie qu’il annonce est un descendant de David, qui fera régner sur la Terre la paix, la justice, et répandra la connaissance d’EL-SHADDAÏ, son Père : Is. II :1-5 ; VII :10-17 ; IX : 1-6 ; XI :1-9 ; XXVIII : 16-17. La Bible dit d’Isaïe : « Un tel germe religieux a profondément marqué son époque et a fait école. Le Livre qui porte son Nom, comme le « Rouleau de Cuivre »est le résultat d’un long travail de composition dont il est impossible de restituer toutes les étapes ».

Bible-Codex-Rouleau ce cuivre 500 ans av. J-C.Les Hébreux, Judéens, Israélites, Juifs, tous ces noms pour désigner un seul peuple reconnaissable dans sa chair devant toutes les Nations et tous les Pays, par la circoncision, qui devait avoir lieu le huitième jour après la naissance de l’enfant mâle. A l’ère de Moïse les Hébreux était fière de leur civilisation, de leur religion, de leur mode de vie sociétale, mais quelques siècles plus tard ils voulurent être gouverné comme les Nations qui les entouraient avec un « Roi »,ce fut le commencement du déclin, et leurs filles épousèrent des fils des Nations et les fils hébreux épousèrent des filles des Nations et par amour, souvent ils embrassèrent les « Dieux » de leur épouse ou de leur mari, et l’idolâtrie entra dans le cœur et ces humains et aussi par l’Esprit de conviction, car l’Esprit, la pensée, le raisonnement l’intelligence est comme le vent invisible, non répartie égalitairement entre chacun et il y a aussi cette relation invisible, intouchable, cœur-esprit, que l’on nomme sentiments.

 

 

Les Alliances entre un Dieu et les humains

 

 

Chapitre N° 8

 

 

Les Prophètes augurent les événements

 

Dans la prophétie le « Germe »semble être le reste des hébreux qui sont restés en Palestine et après -d’Isaïe -587 de l’EC en Judée et en territoires limitrophes comme à la première dispersion des hébreux un « Reste » était aussi restés dans ce que l’on appelait avant « Israël ».Tout ce « Reste », qui était des pauvres où plus exactement de la basse classe, agriculteurs et bergers, n’était pas du point de vu religieux pour les Lois de « l’Alliance de Moïse », une petite partie resté fidèle à EL-SHADDAÏ fut certainement protégée par Lui, par ses Anges. Je viens d’écrire pour l’époque de -721 la capitulation de Samarie et la dispersion des « Dix Tribus d’Israël ». Isaïe prophétise de -740 à -687 tout comme le prophète Osée et ils subirent cette première déportation.

Destruct - Maquette de JérusalemLe prophète Jérémie presqu’un siècle plus tard de -640 à -587 écrira et subira la seconde déportation car le Royaume de Juda n’a pas retenu la leçon des dix tribus d’Israël. Historiquement Isaïe prophétisera jusqu’en l’an -700 de l’EC car à partir de cette date il n’existe plus de prophétie venant de lui mais de source hébraïque il serait décédé sous la torture pendant le règne de Manassé -687 – -642 vers ces quatre-vingt, quatre-vingt-cinq ans, sachant que sa naissance était vers -765.

Isaïe le premier écrit sur un Serviteur qui sera un « Germe »parmi un« Reste », mais Jérémie lui écrira sur une « Nouvelle Alliance »alors nous allons penser, réfléchir, raisonner, sur tous ces signes annoncés où les humains des Nations de la Terre viendront vers ce Dieu seul et unique et formeront son « Nouveau Peuple. »

EL-SHADDAÏva punir son peuple, « les Dix Tribus d’Israël » leur annonçant que les humains seront dispersés sur toute la surface de la terre et qu’ils n’existeront plus en tant qu’Israël, mais il annonce aussi la destruction de Jérusalem et dans les deux cas il restera un « Reste ».D’Israël sortira un « Germe »et de « Sion »qui est Jérusalem un « Reste »,Isaïe IV : 2-3, « Ce jour-là, le germe d’EL-SHADDAÏ deviendra parure et gloire, le fruit de la terre deviendra fierté et ornement pour les survivants d’Israël. Le reste laissé à Sion, ce qui survit à Jérusalem, sera appelé saint, tout ce qui est inscrit pour la vie à Jérusalem. ». Le « Peuple » choisit par cet Être Suprême, se croit protégé par Lui car il se trouve meilleur que les humains des autres Nations. C’est cette manière de pensée qui les amènera à leur perte, car ce Dieu, leur Dieu, qui est aussi le Dieu de toutes les Nations, mais ces dernières ne le connaissent pas encore, les trouves trop orgueilleux pour reconnaître leurs péchés et revenir à ces Lois et quitter l’idolâtrie.

Amos le prophète de -781 à 743 prophétise sur « les Dix Tribus » et est très sceptique sur un « Reste », pour y croire en fin de prophétie.

Destruction de Samarie crautéMichée qui prophétisa à la même époque qu’Isaïe -740 à -687, écrit sur la naissance de Jésus le Nazôréen, Michée V : 2, « C’est pourquoi il les abandonnera jusqu’au temps où aura enfanté celle qui doit enfanter. Alors le reste de ses frères reviendra aux enfants d’Israël. »Ce verset des écrits de Michée prouve qu’EL-SHADDAÏ abandonnera son peuple, les Israélites jusqu’à la venue de son fils engendré sur la Terre.

Même le prophète Sophonie sous le règne du Roi Josias -640 à -609 parle d’un reste qui sera modeste et humble devant ce Dieu seul et unique et en Lui il cherchera refuge. Jérémie prophète qui vécut un siècle après Isaïe -640 à -586 par ces écrits prouve la justice de ce Dieu seul, unique car il dit à ce peuple mauvais en Jérémie V : 18, «  Je ne vous exterminerai pas complètement »,donc il sait que parmi ces humains il y en a des bons qu’il protègera et aux autres il leur conte : « Comme vous m’avez abandonné pour servir des Dieux étrangers dans votre propre pays, je vous disperserais sur toute la terre pour servir des étrangers dans un pays qui ne sera pas le vôtre. »,mais il gardera un petit « Reste » dans le pays pour le servir Lui, EL-SHADDAÏ, et pas un autre.

Dans la vision d’Ézéchiel IX : 4, « EL-SHADDAÏ lui dit : « Parcours la ville, parcours Jérusalem et marque d’une croix au front les hommes qui gémissent et qui pleurent sur toutes les abominations qui se pratiquent au milieu d’elle. » l’Ange destructeur doit supprimer, trucider tous les humains sauf ceux marqués au front, qui représente le « Reste » messianique

Israël infidèle fut châtié, mais parce que EL-SHADDAÏ aime son « Peuple »,un petit « Reste »échappa à l’épée destructrice des envahisseurs. Demeuré à Jérusalem, ce « Reste »purifié et désormais fidèle deviendra une Nation puissante. Mais les démons reviennent à la charge et ce « Reste »recommencera à quitter les Lois de l’Être Suprême en retournant vers l’idolâtrie. Ce « Peuple »choisi est vraiment indécrottable, infidèle et sans cœur alors EL-SHADDAÏ enverra les babyloniens détruire Jérusalem et son Temple en -587. Plus rien ne sera comme avant, à partir de cette date « l’Arche d’Alliance »ayant été soit détruite, soit enlevée. Le « Reste »fera partie des déportés, mais un autre « Reste »naîtra à Jérusalem. Au retour d’Exil les deux « Reste » seront réunis, mais malheureusement encore une fois, les humains représentant ce « Reste » recommenceront leur idolâtrie, alors EL-SHADDAÏ les épurera comme on épure l’or précieux, Zacharie XIII : 9, « Je ferai entrer ce tiers dans le feu, je les épurerai comme on épure l’argent, je les éprouverai comme on éprouve l’or. Lui, il invoquera mon nom, et moi je lui répondrai, je dirai : Il est mon peuple ! et lui dira : EL-SHADDAÏ est mon Dieu ! »Rel-JC-Le petit bétail

En fait, c’est le Messie qui sera le véritable « Germe »du nouvel Israël messianique purifié et sanctifié. Le seul Dieu de l’Univers se sert des Nations pour punir sont « Peuple » comme exemple il s’appuie sur l’Assyrie avec Téglath-Phalasar III en l’an -735 ou en l’an -732, avec Salmanasar en l’an -722, puis Sargon II en l’an -721 et en l’an -711, ensuite Sennachérib en l’an -701, et il prend toujours des Nations puissantes pour punir son « Peuple »qui après l’an -586 ira tout doucement en désuétude et la Palestine comme le royaume de Juda sera sous le domination de l’empire Grec, puis Romain et à l’ère de Jésus le Nazôréen le « Peuple » choisi n’existait plus, seul « le Temple »avait encore un peu d’importance, mais il y a bien des siècles qu’EL-SHADDAÏ avait quitté « le Saint des Saints »et de ce « Peuple »choisi il ne subsistait qu’un « Reste »éparpillé et orphelin, mais ce « Reste »aimait profondément EL-SHADDAÏ avec le cœur sans rien en échange, juste une certitude qu’il existait, qu’il était au-dessus de leur tête, et que ce Dieu les jugeait au plus profond de leur cœur, de leur pensé, de leur esprit.

Je m’aventure peut-être, mais je pense que les soixante-douze Disciples choisit par Jésus le Nazôréen faisaient partie de ce « Reste »,de ces orphelins. Un certain nombre de prophète a annoncé la venue d’un Messie, d’un Pasteur supérieur aux autres, qui paîtrait le troupeau par le cœur sans arrières pensées, uniquement par amour, Malachie III : 1, « Voici que je vais envoyer mon messager, pour qu’il fraye un chemin devant moi. Et soudain il entrera dans son sanctuaire, le Seigneur que vous cherchez, et l’Ange de l’alliance que vous désirez, le voici qui vient ! » dit EL-SHADDAÏ Sabaot » fait partie de ce nombre tout comme Isaïe XL : 3-5, « Une voix crie : « Dans le désert, frayez le chemin d’EL-SHADDAÏ, dans la steppe, aplanissez une route pour notre Dieu.

Que toute vallée soit comblée, toute montagne et toutes collines abaissées, que les lieux accidentés se changent en plaine et les escarpements en large vallée. Alors la gloire d’EL-SHADDAÏ se révélera et toute chair, d’un coup, la verra, car la bouche d’EL-SHADDAÏ a parlé. »

Parmi les prophètes Malachie fait partie des derniers et il prophétisera après la construction « du Second Temple »tout comme Esdras et Néhémie qui serait les deux derniers prophètes avant Jésus le Nazôréen et Néhémie aurait arrêté ses augures vers -398 ou -390 car l’on ignore si c’est Esdras ou Néhémie qui présagea en dernier.

Esdras et Néhémie augurent à la même époque, mais nous ignorons la date d’arrêt de leur prophétie. C’est le prophète Esdras, qui avec autorité, avait remis les Lois de Moïse en pratique, ainsi que toutes les fonctions sacerdotales, avec les fêtes religieuses, comme la fête de la Pâque au mois d’Abib ou de Nisân premier mois de l’année religieuse, puis la fête des moissons, qui était celle des Semaines, la Pentecôte chez nous, qui se calcule, soit en comptant le lendemain du septième Sabbat à partir du premier Sabbat après la fin des « Pains Azymes »,soit en comptant cinquante jours à partir du lendemain du premier Sabbat de la fête des « Pains Azymes »,et pour faire plus simple, à partir du « lundi » de la fêtes de Pâques chrétienne, ensuite au septième mois religieux, le mois de « tishri », qui est le premier mois de l’année politique, le dixième jour de ce mois, c’est le jour de l’Expiation, le pardon du péché pour les prêtres en premier et pour la population ensuite et c’est ce jour et uniquement ce jour que le Grand Prêtre pouvait entrer dans le « Saint des Saints »,et, plus d’un de ces humains, « les Grands Prêtres »,y laissèrent leur vie, foudroyé, voilà pourquoi ces « Prêtes »était ceint d’une cordelette de lin et d’or, une incompréhension pour beaucoup d’archéologue, surtout que cette pièce était complètement vide depuis la disparition de « l’Arche d’Alliance », après la fête des récoltes, qui est la fête des Tentes, qui a lieu le septième mois, le quinzième jour et qui durait sept jours.Destruction-Temple de Jérusalem en 70 de J-C

Revenons pour un instant à notre époque ; voilà plus de dix- sept, dix-huit siècles que l’humain a été abandonné par son créateur, car l’humain encore une fois de quelque chose qui aurait dû être propre, limpide, sans tache, comme « le Baptême » qui signifiait que l’on se lavait de son ancienne vie de péchés, pour une meilleure en suivant les Lois d’EL-SHADDAÏ, ainsi que les « Enseignements »de « Jésus le Nazôréen »,mais les humains encore une fois ont transformés « ces Lois et Instruction » en plusieurs sectes et religions idolâtres.

Après la Révolte des Maccabées il n’y aura plus aucun écrit prophétique, le peuple choisi par le Dieu de l’Univers est dispersé sur toute la terre et un Reste est resté à Jérusalem et en Palestine qui est divisé en plusieurs provinces, exemple la Judée, la Galilée, etc..

Les nouveau Écrits seront les Évangiles et des Lettres, des Épitres écrits par des Disciples d’un humain nommé Jésus le Nazôréen, Matthieu II : 23 « Joseph vint s’établir dans une ville appelée Nazareth ; pour que s’accomplît l’oracle des prophètes : « Il sera appelé Nazôréen. » »,ce sera le Nouveau Testament.

Ézéchiel dans l’Ancien Testament prophétise sur les « Pasteurs », ces Pasteurs qui sont des prêtres.  Au retour des hébreux d’exil la royauté ne sera plus, c’est le « Grand Prêtre »qui fera fonction de « Gouverneur »à la place d’un « Roi »,et c’est lui qui détient le pouvoir, cela je vous l’avais déjà écrit. Les « Pasteurs »sont comparables aux prêtres qui paissent le troupeau, qui enseignent les fidèles, Jérémie dans ses prophéties l’applique aux Rois, mais Ézéchiel lui l’adapte aux prêtres leur reprochant d’avoir mal accompli leurs fonctions et annonce qu’EL-SHADDAÏ donnera à son peuple de nouveau « Pasteurs » qui le paîtront dans la justice, Ézéchiel XXXIV : 8-12, « Par ma vie, oracle du Seigneur EL-SHADDAÏ, je le jure : parce que mon troupeau est mis au pillage et devient la proie de toutes les bêtes sauvages, faute de pasteur, parce que mes pasteurs ne s’occupent pas de mon troupeau, parce que mes pasteurs se paissent eux-mêmes sans paître mon troupeau, eh bien! pasteurs, écoutez la parole d’EL-SHADDAÏ. Ainsi parle le Seigneur EL-SHADDAÏ. Voici, je me déclare contre les pasteurs. Je leur reprendrai mon troupeau et désormais, je les empêcherai de paître mon troupeau. Ainsi les pasteurs ne se paîtront plus eux-mêmes. J’arracherai mes brebis de leur bouche et elles ne seront plus pour eux une proie. Car ainsi parle le Seigneur EL-SHADDAÏ : Voici que j’aurai soin moi-même de mon troupeau et je m’en occuperai. Comme un pasteur s’occupe de son troupeau, quand il est au milieu de ses brebis éparpillées, je m’occuperai de mes brebis. Je les retirerai de tous les lieux où elles furent dispersées, au jour de nuées et de ténèbres. »,et il reproche aux« Pasteurs »leurs crimes, leurs méfaits envers le troupeau. EL-SHADDAÏ leur reprendra tous les troupeaux pour n’en faire qu’un qu’il paîtra Lui-même comme un Pasteur. Il donnera un Nouveau Pasteur à ses brebis de la lignée de David, un « Prince »qui prendra soin de toutes ses brebis terrestres dans une ère messianique, mais avant cela cet Être Suprême règnera lui-même sur son« Nouveau Peuple »,puis son « Prince » dans la justice et dans la paix.

Dans ce texte biblique d’Ézéchiel nous remarquons l’allégorie du « Bon Pasteur »thème iconographique important du Moyen-Âge, (Jn X : 11-18), mais aussi la transcription favorite de Jésus le Nazôréen sur la « Brebis Égarée »(Mt XVIII : 12-14) que nous apercevons en filagramme dans le texte ci-dessus.

Zorobabel (Copier)Les trois principaux prophètes, à des dates différentes, entre -740 et -571-69 Isaïe, Jérémie et Ézéchielsachant que ces deux derniers ont prédit à la même époque sur la ville de Jérusalem, mais plus important sur une ère messianique.

Le « Pays » d’Israël était, bien avant l’ère des « Rois », à l’époque de Josué, successeur de Moïse, et après à la période des Juges, un seul et unique territoire représenté par les douze Tribus de Jacob surnommé Israël. Le « Pays d’Israël » fut divisé en deux après la mort du Roi Salomon suite à sa dépravation avec des « Dieux Étrangers »,par amour pour ses femmes ; il fit construire des stèles pour leurs Dieux, (I Roi XI : 4-7), alors qu’EL-SHADDAÏa cela en abomination, mais à cause de son père David la dislocation du pays aura lieu après le décès de Salomon.

Isaïe et Osée prophétisent pendant la même période -740 à -687 et Jérémie se servira des prophéties d’Osée et de son allégorie du mariage entre EL-SHADDAÏ et Israël, (Osée II).

Au lire de toutes ces prophéties des grands et petits « Prophètes », nous voyons se dessiner le « péché »responsable de tous les maux de l’humain, particulièrement celui de l’idolâtrie, comme aujourd’hui il s’étend à toutes les Nations définitivement corrompues et inconvertissables, (Jérémie XIII : 23) et c’est ce débordement du mal qui appellera le châtiment d’EL-SHADDAÏ par son grand jugement du « Jour de Colère d’EL-SHADDAÏ »,(Isaïe II : 17-22).

Le pays d’Israël était bien avant l’ère des Rois, à l’époque de Josué et après la période des Juges, un seul et unique pays représenté par les « Douze Tribus ». Le pays d’Israël fut divisé en deux après la mort du roi Salomon, suite à sa dépravation avec des « Dieux Étrangers », car par amour pour ses femmes il fit construire des stèles pour leurs dieux, I Roi XI : 4-7 « Quand Salomon fut vieux, ses femmes détournèrent son cœur vers d’autres dieux et son cœur ne fut plus tout entier à Yahvé son Dieu comme avait été celui de son père David. Salomon suivit Astarté, la divinité des Sidoniens, et Milkom, l’abomination des Ammonites. Il fit ce qui déplaît à EL-SHADDAÏ et il ne lui obéit pas parfaitement comme son père David. C’est alors que Salomon construisit un sanctuaire à Kemosh, l’abomination de Moab, sur la montagne à l’orient de Jérusalem, et à Milkom, l’abomination des Ammonites. Il en fit autant pour toutes ses femmes étrangères, qui offraient de l’encens et des sacrifices à leurs dieux. », alors qu’EL-SHADDAÏ a cela en abomination, mais à cause de son père David la dislocation du pays d’Israël aura lieu après le décès de Salomon.

En lisant la vie des rois David et Salomon nous nous apercevons de la faiblesse de l’être humain et de la force du « Prince » de cette Terre, SAMMAËL, qui est le Maître absolu de cette planète Terre et de ses environs. Le roi David, pour posséder sa femme, fit tuer Hurie le Hittite, et le roi Salomon pour faire plaisir à ses femmes fit construire des stèles pour leurs dieux faisant entrer l’idolâtrie dans le pays et pourtant ces deux Rois étaient soutenus par EL-SHADDAÏ, leur Dieu, et malgré cela ils péchèrent gravement, l’un par meurtre et l’autre par idolâtrie.

Nous devons nous fortifier par le cœur et par l’esprit, sachant que l’esprit commande le cœur ! En effet, le mal entre dans l’esprit, puis il le travail, en le tournant, le malaxant, et le doute s’installe et il continue, et la pensée, le raisonnement, la réflexion, puis il atteint le cœur et là, il a gagné ! nous commettons le péché !

Portez-vous bien ! Prenez soin de vous !

Salutations cordiales pour Tous

Sig : J-P. G. dit « GRANDELOUPO »

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus