Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

Évolution ? Impossible ! …Chap. N° 2 – Les premiers jours de notre Univers ….

Classé dans : Évolution ? Création ? Croire où ... ! — 24 février, 2019 @ 18:44

Évolution ? Impossible ! Alors croire à … … ?

 

Chapitre N° 2

 

Les premiers jours de notre Univers

 

et de la Planète Terre

 

Ce premier humain fut déposé sur la terre de la planète Terre, parfait de corps et d’esprit. Son cerveau était vide, mais il connaissait le langage puisqu’il conversait avec son Créateur et les Anges, mais aussi les animaux puisqu’il comprenait leurs onomatopées, leurs cris et grognements. Son travail, dans le territoire  que l’on nomme « Paradis »,était de donner un nom à toutes les plantes qu’il voyait et touchait, ainsi qu’aux insectes qu’il rencontrait et à tous les animaux qu’il croisait, ce qui était déjà un énorme labeur puisqu’il ne notait rien, tout en connaissant l’écriture, puisqu’aux Cieux il existe une immense bibliothèque ainsi que des « Tables » et des « Écritoires », nous apprenons ceci grâce à la Bible en premier, et par des« Écrits »considéré comme « apocryphes » qui signifie « qu’ils ne sont pas écrit sous une influence d’origine divine »,alors que ces livres sont plus authentiques que certains livres dit « canoniques ».En plus de donner les noms à tout ce qu’il rencontrait, il devait aussi cultiver, disons plutôt entretenir, le Territoire d’Eden.

7777438258_carina-nebula-la-montagne-mystiqueAnalysant les textes apocryphes chrétiens, l’historien Simon Claude Minouni souligne le fait qu’ils ont à l’origine, une légitimité égale à celle des textes canoniques, jusqu’au jour où le canon biblique fut fixé arbitrairement : « D’un point de vue historique, il convient de ne surtout pas considérer les récits canoniques comme supérieurs aux récits apocryphes. A l’époque de leur rédaction les uns et les autres avaient certainement le même statut théologique »

Ce premier humain parfait qui parcourait le territoire d’Eden, j’écris territoire plutôt que « jardin » car son étendue allait de l’Anatolie, la Turquie d’aujourd’hui, jusqu’au Golfe Persique, la Péninsule Arabique, le Liban et la Syrie et toute cette zone désertique qui à l’époque était de vaste forêt avec beaucoup de cours d’eau, ceci fut prouvé par la géologie, je n’invente rien, est resté assez longtemps seul puisqu’il c’était rendu compte que les animaux, bêtes et bestioles vivaient en couple et que lui était seul, voilà pourquoi EL-SHADDAÏ dit Genèse II,18 « Il n’est pas bon que l’homme reste seul, faisons lui une aide semblable à lui ».

Je récidive, mais je crois, avec énormément de foi en ce Dieu seul et unique que je nomme comme Abraham, EL-SHADDAÏ, que celui-ci m’a offert un cerveau pour la réflexion et le raisonnement, alors je m’en sers.

Avec la Bible, quand nous lisons l’histoire de la création, nous nous apercevons qu’il y a deux histoires sur la fin du sixième jour quand l’Homme, l’Humain, le premier, fut déposé sur la terre de la Planète Terre, il n’était qu’une marionnette, un pantin dans le creux de la main d’EL-SHADDAÏ, car sans vie. Ce Dieu avait façonné, modelé, sculpté cet automate à son image, son reflet, leurs ressemblances, celui des invisibles à l’œil humain et il insuffla, ou souffla un vent, une haleine dans les narines de l’Homme qui devint une âme vivante et il le posa sur la terre et le pantin humain commença à vivre.Rel-El-Shaddaï créa la Galaxie Terre

Je me répète cet humain qui mesurait environ quatre mètres de grandeur, une carrure d’un mètre soixante, un mètre quatre-vingt et un poids de deux cent cinquante kilogrammes environ était parfait de corps et d’esprits. Ayant lu les deux premiers chapitres de plusieurs Bibles, protestante de Louis Segond, Darby, hébraïque de Chouraqui, catholique de Jérusalem et la Bible de Tours de 1866, plus quelques livres dit « apocryphes » qui donnent beaucoup plus de détails que la Bible, tel que « Les Jubilés », « Les Antiquités Bibliques » ou « Les Livres d’Hénoch »qui s’écrit aussi Énock, Énoch, sont plus rigoureux dans leurs chroniques, ces chapitres sont étranges dans l’explication des premiers jours de la formation terrestre.

Dans un livre que l’on dit « apocryphe »,mais qui fait partie du « Canon Biblique Éthiopien », je nomme le livre d’Hénoch voici ce qui était écrit : II Hénoch version courte XXIV :1-5 : La Création du Néant à l’Être :

« Et le Seigneur El-Shaddaï m’appela, et il me plaça à sa gauche, plus près que Gabriel, et j’adorai le Seigneur. Et EL-SHADDAÏ me dit :« Tout ce que tu as vu, Hénoch, ce qui est stable et ce qui se meut, c’est moi qui l’ai réalisé, et moi je t’expliquerai, du début avant que tout cela n’existât, tout ce que j’ai formé du néant à l’être et de l’invisible au visible. Même à mes anges, je n’ai pas expliqué mon secret, et je ne leur ai pas dit comment ils ont été formés, et ils n’ont pas connu ma création infini et inconnaissable, et à toi je l’explique aujourd’hui. Avant que ne fussent toutes les choses visibles, la lumière s’ouvrit, et moi, au milieu de la lumière, je parcourais l’espace comme un des invisibles, comme le soleil le parcourt de (l’orient à l’occident et) de l’occident à l’orient. Le soleil trouvera le repos, mais moi, je ne trouvai pas de repos, parce que tout était sans forme. » »

Le livre d’Hénoch explique la solitude de cet Être dans une immensité froide et sombre et la seule lumière existante c’est Lui. Je trouve ces Écrits Hénochiens comme un complément de la Bible qui n’explique rien. Par ces lignes l’Univers n’existe pas puisque l’étendu est vide, et nous allons voir plus loin que cet Être Suprême fait de lui-même, seul dans un Néant, fait sortir de l’invisible, deux Êtres opposés, dans le visible.

EL-SHADDAÏ relate à Énoch, comment il a créé l’Univers, des deux parties les plus profondes, le visible venant de l’invisible

II Hénoch, Livre des Secrets XXV : 1-6

Ayant médité d’établir un fondement pour faire une création visible, j’ordonnai dans les profondeurs que montât, visible, une des choses invisibles. Adoël (signifie Lumière de la Création) sortit, extrêmement grand, et je le considérai, et voici qu’il avait dans son ventre la Grande Lumière, la Lumière de la Création. Et je lui dis : « Délivre-toi, Adoël, et que soit visible tout ce qui naît de toi. »Et il se délivra, et la Grande Lumière sortit de lui, qui ainsi portait toute la création que moi, je voulais faire

 J’étais au milieu de la grande lumière, née de la lumière, et j’ai vu toute ma création, de la première jusqu’à la dernière, sans exception, avec toutes les créatures que j’ai songé à créer et qui étaient toutes là, devant moi, dans l’Éternité, et j’ai vu que c’était bien

Puis j’ai créé pour moi un trône sur lequel je me suis assis, et j’ai ordonné à la Lumière : « Monte de là plus haut et fixe-toi en haut au-dessus de mon Trône, et soit une fondation pour les choses visibles les plus élevées »

Et au-dessus de la Lumière il n’y a rien d’autre, le Néant

Une seconde fois, EL-SHADDAÏ se lève et convoque Arouchaz des grandes profondeurs,
II Hénoch, Livre des Secrets XXVI : 1-4

Rel-El-Shaddaï, l'Homme dans ses mains ... 400Je regardai, me dressant de mon trône, j’ai appelé dans les grandes profondeurs une seconde fois, et dit : « Laissez venir d’Arouchaz (signifie Esprit de la Création) la matière solide ! », et Arouchaz est venu devant moi, de l’invisible, visible, extrêmement lourd, fort, dur, très noir et rouge extrêmement. Et j’ai dit : « Soit ouvert, Arouchaz, et laisse naître de toi ! »et il se délivra, se décomposa, une énergie fraîche apporta avec elle une création nouvelle issue du Néant, soutenant la création de toutes les choses inférieures, et j’ai vu que c’était bien et lui dit : « Va de là vers le bas et rend-toi ferme, et soit une fondation pour les choses inférieures ! »et cela se produisit et il est descendu et s’est fixé, et est devenu la fondation pour les choses inférieures, et au-dessous de l’obscurité, des ténèbres, il n’y a rien d’autre, le Néant.

Là, Hénoch explique la fondation de l’Univers et les débuts de la création où cet Être Suprême est seul complètement seul puisqu’il a ordonné que l’invisible, même pour Lui, devienne visible. Par cette lecture, comme moi vous constatez que cet Univers est quand même limité vers le haut, vers le bas, le haut, délivrance des gaz de toutes sortes apportant la Lumière, impalpable, intouchable, le bas, accouchement du solide, dur, noir, mais aussi du feu, rouge dans la fusion, et c’est ce mélange qui forma les planètes dans un immense chaos. Voilà pourquoi EL-SHADDAÏ installa des Lois de physique et de chimie et aujourd’hui nous n’en connaissons que le dixième, comme des ondes qui sont dans l’air, tout autour de nous, que nous ignorons encore !….

Le premier jour, conté par la Bible, nous fait comprendre que la planète Terre existait déjà et qu’elle était en formation, Bible de Jérusalem Genèse I, 2 « Or la terre était vide et vague, les ténèbres couvraient l’abîme, un vent d’El-Shaddaï tournoyait sur les eaux. », Bible Louis Segond : « La terre était informe et vide ; il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit d’El-Shaddaï se mouvait au-dessus des eaux. » Darby : « Et la terre était désolation et vide, et il y avait des ténèbres sur la face de l’abîme. Et l’Esprit d’El-Shaddaï planait sur la face des eaux. », et je pourrai ajouter que c’était une boule d’eau et que cette planète était dans l’obscurité de l’Univers, et les trois versions ajoutent au verset 3 : « El-Shaddaï dit : « Que la lumière soit et la lumière fut. » Nous pouvons déduire que la Galaxie de la Terre est en pleine formation, mais je continue par la suite des versets bibliques de ces trois versions identiques pour les versets 4 et 5 « Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière et les ténèbres. Dieu appela la lumière jour et les ténèbres nuit. Il y eut un soir et il y eut un matin : premier jour. » Pour les versions Louis Segond et Darby le verset 5 change légèrement : « Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour. » La dernière phrase sera le refrain pour les six jours de la création « Ainsi il y eut un soir … » Là, se pose une controverse car les Ténèbres et la Lumière sont deux élément opposés, contradictoire, et la Bible fait la supposition de leur mélange ce qui est purement impossible, car si dans la pénombre de l’Univers qui est le « noir profond »,soit le « noir, noir »,si vous y posé un point lumineux, ce point ne se mélangera pas avec le noir des Ténèbres, comme la nuit ne peut se mélanger avec le jour, alors El-Shaddaï comment a-t’ il put séparer deux éléments incompatibles entre eux ?

Hubble studies sequences of star formation in neighbouring galaxNotre Galaxie au plus éloigné de son Soleil subit des explosions de gaz et de roche comme les nébuleuses Catarina, Orion, Tarantule, Lagune, et bien d’autres qui éclairent le Cosmos dans l’Univers et tous ces phénomènes magnifiques dans l’espace font une séparation entre les Ténèbres et la Lumière alors la seule supposition, peut-être que les Ténèbres n’étaient pas si noires que cela et que la réverbération de certaines étoiles amenait un peu de lumière pour distinguer les planètes en formation, mais aussi la Galaxie de la Terre, dont le luminaire principal, le « Soleil »,n’est pas encore formé d’après la Bible.

Bible de Jérusalem Genèse I : 6-8

EL-SHADDAÏ dit : « Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux et qu’il sépare les eaux d’avec les eaux »et il en fut ainsi

EL-SHADDAÏ fit le firmament, qui sépara les eaux qui sont sous le firmament d’avec les eaux qui sont au-dessus du firmament,et El-Shaddaï appela le firmament ciel.

 Il y eut un soir et il y eut un matin : deuxième jour.

Les Bibles protestantes Louis Segond et Darby donnent exactement la même chose

Ce deuxième jour biblique est plutôt cours et sert uniquement à poser les couches successives de gaz autour de la Terre ainsi que la couche première faite de vapeur d’eau qui mettra cette planète sous serre et la protègera des ultras violets (UV) nocifs du soleil

Que conte la littérature apocryphe ?

Avant de s’occuper de ce second jour terrestre, EL-SHADDAÏse consacre à créer les myriades d’incorporelle Angélique commandé sous une forme pyramidale en troupe et ordre qui vont être là, pour mettre cet Univers chaotique en ordre

EL-SHADDAÏ crée son armée d’incorporel d’invisible pour l’aider dans sa tâche. II Hénoch, Livre des Secrets XXIX :1-4

Et pour toutes troupes célestes je reflète l’image et l’essence du feu, et mon œil a regardé le rocher ferme et solide, et de la lueur de mon œil, du fond de ma rétine un éclair est parti, la foudre a reçu sa nature formidable, qui se transforma en eau et en feu, sans que le premier n’éteigne le second et l’eau dans le feu n’éteint pas ce feu, ni celui-ci sèche-t-il l’eau, donc la foudre est plus lumineuse que le soleil, plus molle que l’eau et plus ferme que le rocher dur.

Et du rocher en feu j’ai pris quelques flammes et avec celles-ci j’ai créé les ordres des dix troupes incorporelles d’anges, Chérubins, Séraphins, Ophinims et leurs armes sont ardentes et leur rayonnement une flamme brûlante. J’ai commandé que chaque hiérarchie angélique devait se tenir et rester dans son ordre, à sa place.

Mais dans cette armée céleste un Ange, le premier créé, se détournera loin de l’ordre qui était sous lui, pour placer son Trône plus haut que les nuages au-dessus de la Terre, il aura même l’ambition de l’installer au-dessus du mien, pour devenir égal au rang de ma puissance.

Alors je l’éjecterai de mon Paradis, de la hauteur des Cieux avec tous les Anges qui seront avec lui et ils voleront dans le ciel du firmament sans interruption au-dessus du sans fond, qui est la Terre.

Ange Gabriel chasse les Anges déchusCe passage du Livre d’Hénoch est très intéressant puisqu’il nous explique la naissance du mal, car avant la rébellion de ce premier Ange, tous étaient bons, parfaits. EL-SHADDAÏ les avait créés à sa ressemblance avec la vue, l’ouïe, la parole, les sentiments, un cerveau, un esprit de réflexion, de raisonnement grâce à une immense sagesse pour que ces Êtres du monde invisible à l’homme soient complètement libres de leur pensés de leurs actions et je pense qu’Il en connaissait le risque, mais la révolte, ne vient pas tout de suite, il faut un déclencheur et en lui-même il a forgé ces quatre piliers, jalousie, vanité, orgueil, convoitise.

Maintenant l’Être Suprême peut s’occuper de la Terre, de sa Galaxie, il a la main d’œuvre, mais de tout cela la Bible ne dit rien car nous parlons des Anges.

II Hénoch Livre des Secrets XXVIII : 1-4 

Et alors j’ai rendu ferme le cercle céleste, et j’ai fait que l’eau inférieure qui est sous le ciel se rassemble ensemble, en un entier, et que le chaos devienne sec, et il advint ainsi.

Des vagues j’ai créé de la pierre dure et grande, et du rock que j’ai empilé vers le haut pour avoir du sec, et le sec je l’ai appelé terre, et le milieu de la terre je l’ai appelé Abîme, Abysse c’est-à-dire sans fond, j’ai rassemblé la mer en un endroit et je l’ai attaché avec un joug.

Et j’ai dit à la mer : « Vois, je te donne des limites éternelles, et tu ne départiras pas de tes éléments »

Ainsi j’ai fait rapidement le firmament. Ce fut le deuxième jour de la Terre et ses environs

Ce deuxième jour de la formation de la Planète Terre nous enseigne beaucoup de phénomène que je considère important. En premier la masse de terre ne fait qu’un immense Continent car les six Continents d’aujourd’hui sont accolés ensemble par plusieurs points, la séparation faisant des fleuves ou des lacs, et cette masse de terre énorme est entourée par la mer. Bien des scientifiques géologues, paléontologues, et archéologues sont en accord avec cette hypothèse car certaines plantes et arbres qui se reproduisent par les racines le prouvent tout comme les squelettes d’animaux qui posent certaines questions sur leur venu dans des Continents qui ne sont pas leur lit d’origine.

A vrai dire je ne pensais pas en arriver là, mais cela faisait longtemps que je n’avais pas lu le livre d’Hénoch et particulièrement ce Livre des Secrets qui nous donnent quelques renseignements sur la formation de notre Univers et de ce Cosmos que nous admirons la nuit, mais est-ce un roman, de la fiction, ou une réalité retransmise à un humain écrivain par un Esprit Divin ? Là, encore c’est une question de conscience et de foi !

Je vous conseille trois livres, chez Gallimard dans la bibliothèque de la Pléiade « La Bible Écrits Intertestamentaires, ou dans les éditions « Le Jardin du Livre de Pierre Jovanovic et André Vaillant « Le Livre des Secrets d’Énoch » et « Énoch dialogues avec Dieu et les Anges »

Prenez soins de vous, de votre maison !

Portez-vous bien !

Salutations cordiales à tous

Sig : Jean-Paul G. dit « GRANDELOUPO »

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus