Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

ÉVolution ? Impossible ! Chap N°3 – le 3ème et 4ème jour, une inversion

Classé dans : Évolution ? Création ? Croire où ... ! — 6 mars, 2019 @ 0:01

Évolution ? Impossible ! Alors croire à … … ?

 

 

Chapitre N°3

 

Le Troisième et Quatrième jour, une inversion

 

logique

 

 

Maintenant que j’ai commencé à écrire sur la naissance de l’Univers, mais aussi sur les jours de la création vu par les deux premiers chapitres de la Bible, la Genèse, je me sens dans l’obligation de continuer ces jours jusqu’à la venue de l’Humain sur la Terre, la conception de cette marionnette au départ, comme dans « Pinocchio » qui fut involontairement le déclic de la naissance du « Mal », mais aussi qui supprime le développement de l’Évolution vu par le « Darwinisme ».

Atmosphère-vu de l'atmos.terrestre de l'espaceDans ce chapitre je tente d’expliquer l’inversion de l’écriture entre le troisième et le quatrième jour, mais aussi des événements logiques qui ont eu lieu prouvant mon raisonnement sur cette hyperbate, et je profite un peu pour écrire sur notre Voie Lactée où là encore entre le merveilleux, le splendide il ne peut y avoir d’Évolution, mais une main, un « Esprit »de « Sagesse »pour la gestion de l’Univers avec des Lois de Physique et de Chimie impénétrable pour le petit cerveau humain.

Le troisième et le quatrième jour posent problème. En effet le troisième jour EL-SHADDAÏ commande à la terre de la Terre de produire de la verdure, Genèse I, 10-13 : « EL-SHADDAÏ dit : « Que les eaux qui sont sous le ciel s’amassent en une seule masse et qu’apparaisse le continent » et il en fut ainsi. El-Shaddaïappela le continent terre et la masse des eaux mers, et El-Shaddaï vit que cela était bon.

El-Shaddaï dit : « Que la terre verdisse de verdure : des herbes portant semence et des arbres fruitiers donnant sur la terre selon leur espèce des fruits contenant leur semence » et il en fut ainsi.La terre produisit de la verdure : des herbes portant semence selon leur espèce, des arbres donnant selon leur espèce des fruits contenant leur semence, et El-Shaddaï vit que cela était bon.

Il y eut un soir et il y eut un matin : troisième jour. » alors que les luminaires principaux, ceux qui favorise la vie, et les étoiles de la Galaxie ne sont pas encore positionnées pour que les Êtres qui doivent vivre sur la Planète Terre puissent se guider, alors pour moi il y a erreur avec inversion de jour par l’auteur ou les auteurs de ce livre de la Genèse dans la Bible

Avant de continuer à poser les textes bibliques voyons ce que la littérature apocryphe peut nous révéler. Comme souvent je l’écris pour nommer l’Être Suprême que la majorité des humains nomme « Dieu » terme vulgaire, je lui donne un nom comme les tous premiers humains diluviens, et antédiluviens. En effet que se soient les Berbères, Akkadiens, Sumériens, Mésopotamiens, Araméens, Hébreux, Phéniciens, et autres, puis les Babyloniens, Grecs, Romains, Égyptiens, Aztèques ou Incas, tous les humains donnaient un nom aux dieux mais particulièrement au « Dieu »suprême celui au-dessus de tous ces dieux, mais les prêtres décidèrent que le nom du « Dieu »suprême était trop« Saint »pour être prononcé par la  simple populace, seul eux en possédaient l’honneur, ou si vous aviez quelque chose de sonnant dans votre bourse alors vous pouviez l’implorer par son « Nom », mais que très peu de fois, drôle de foi, et le véritable « Nom »  du seul et unique Être Suprême disparu depuis deux mille cinq-cents ans, voilà pourquoi je le nomme comme Abraham, EL-SHADDAÏ.

Grand Prêtre devant l'autel des parfumsPourtant ce « Nom »à l’ère de Moïse jusqu’à -587 était écrits en sceaux sur le turban frontal du Grand Prêtre et tout le monde pouvait le lire, je reviendrai sur ce « Nom »divin.

Les textes anciens comme la Bible, surtout l’Ancien Testament, remplacent le terme « Dieu »par Seigneur qui signifie « Élohim ou Adonaï », quant au terme « Yahvé » qui remplace « YHWH », n’est qu’un nom supposé être …. ! et je ne parle pas du nom « Jéhovah »qui est encore beaucoup plus éloigné que le terme « Yahvé »,seul le mot EL-SHADDAÏ est de nos jours le nom le plus exact pour nommer ce Dieu seul et uniqueet qui signifie « Dieu au-dessus des Montagnes ». J’’ai terminé avec mes explications donc dans certains écrits, j’ajoute El-Shaddaïderrière « Seigneur » ou je remplace de mot « Seigneur » par le nom de ce Dieu seul et unique

Je tenais aussi à ajouter que la religion Chrétienne, Catholique en particulier, donc Papale, se fait un plaisir de confusion dans ces Écrits en nommant Jésus le Nazôréen « Seigneur »au même titre que son père EL-SHADDAÏ, considérant le Fils égal au Père, supprimant ainsi l’unicité de son Père comme le seul et unique « Dieu »,abrogeant par là même le monothéisme de cette religion, surtout si l’on vient à ajouter le « Saint-Esprit » comme une entité de personne.

La Genèse protestante de Louis Segond et de Darby écrit : « EL-SHADDAÏ dit : « Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. »Et cela fut ainsi. El-Shaddaï appela le sec terre, et il appela l’amas des eaux mers. El-Shaddaï vit que cela était bon.

Puis El-Shaddaï dit : « Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. » Et cela fut ainsi. La terre /…/ était bon.

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le troisième jour », et par ces Écrits nous pouvons penser que la masse de terre ne faisait qu’un unique Continent, car ces versets expliquent bien que le « sec » paraisse en une seule masse, et l’eau, la mer en un seul bloc, une seule masse.Mais ce troisième jour dit que la terre produise de la verdure, alors comment cela peut se faire puisqu’il n’y a pas encore de « Luminaire » ?….

Pour ce troisième jour que nous apprend la littérature apocryphe avec le Livre des Secrets d’Hénoch dans la Bible canonique Éthiopienne

II Hénoch XXX : 1-2

« Le troisième jour j’ordonnais à la terre de faire croître de grands, d’immenses et fructueux arbres de toutes sortes, portant de la semence, ainsi que des monts, des collines, des vallées, des montagnes et des graines à semer, des céréales et de l’herbe, de la verdure portant de la semence car avant de générer des âmes vivantes, je leur avais préparé la nourriture. Alors j’ai créé le Paradis, et je l’ai entouré, fermé, et placé sous la protection de deux Anges armés d’épées flamboyantes, et ainsi j’ai créé le renouvellement.Adam-Le territoire d'Eden

Alors est venue le soir, et est venu le matin du troisième jour »

Comment dans le troisième jour qui dure un certain temps, mille ans, et peut-être plus car le solide de la Terre est toujours en formation telles que les montagnes, ballons, vallées, collines, mais il y a aussi les volcans, et la Terre est sombre et froide, comment toute la verdure aurait-elle pu se développer alors que les deux Luminaires les plus importants, le Soleil ne sont pas encore bien positionnés pour donner une certaine chaleur à la Terre afin que toute la vie puisse se développer ? … 

La planète Terre était encore dans la Voie Lactée, mélangé aux autres planètes, astéroïdes, météores, météorites et étoiles filantes dans la Galaxie.

Le premier jour, comme nous nommons un jour de vingt-quatre heures, n’avait pas encore existé, et ce jour au sens figuré pouvait représenter dix mille ans voir plus, tout comme le deuxième jour, temps où cet Être suprême rassemble les eaux au-dessus de la terre, et forme le ciel avec la vapeur d’eau puis les couches successives de gaz pour créer une atmosphère sur la Terre, en-dessous de la terre, il crée de grandes nappes souterraine d’eau potable et sur la terre en un lieu il créera la mer, puis soulève la terre des profondeurs de l’Abîme pour qu’apparaisse l’aride, le sec qu’il réunit en un seul lieu comme la mer en donnant des limites à chacun. Ce jour aussi a pu durer plus de mille ans, voir dix mille ans et plus. Est-ce que la Terre tournait déjà sur elle-même et à quelle vitesse ?

Donc à juste raison, nous pouvons supposer l’inexactitude de ces versets du troisième jour .

Voyons ce que dit la Bible pour ce quatrième jour, Bible de Jérusalem Genèse I, 14-19, « EL-SHADDAÏ dit : « Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel pour séparer le jour et la nuit ; qu’ils servent de signes, tant pour les fêtes que pour les jours et les années ; qu’ils soient des luminaires au firmament du ciel pour éclairer la terre »et il en fut ainsi.

El-Shaddaï fit les deux luminaires majeurs : le grand luminaire comme puissance du jour et le petit luminaire comme puissance de la nuit, et les étoiles.

El-Shaddaï les plaça au firmament du ciel pour éclairer la terre, pour commander au jour et à la nuit, pour séparer la lumière et les ténèbres, et El-Shaddaï vit que cela était bon.

Syst.Solaire-8 planètes + 4Il y eut un soir et il y eut un matin : quatrième jour. », et c’est seulement à ce quatrième jour que cet Être seul et unique ordonne qu’il y ait des « Luminaires »,donc c’est à cette période que la Galaxie Terre prend forme avec sa Voie Lactée et ses étoiles, et ses planètes gravitant autour de ce grand Luminaire qui sera le Soleilde cette Galaxie, mais regardons ce qu’écrit le protestant Louis Segond :« El-Shaddaï dit : « Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit ; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années ; et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre ». Et cela fut ainsi.

El-Shaddaï fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit ; il fit aussi les étoiles.

El-Shaddaï les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre, pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres. EL-SHADDAÏ vit que cela était bon.

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le quatrième jour. », et ces versets confirment qu’il y a une inversion de jour entre le troisième et quatrième, surtout la fin du verset 18 qui témoigne de la séparation de la Lumière et des Ténèbres, qui a déjà eu lieu le premier jour, mais, question, combien dure un jour ?  … Selon les exégètes spécialistes des écritures bibliques un jour serait égal à un millénaire, mais d’autres pensent que ce serait plus vraisemblablement un millénaire puissance dix, soit dix mille ans. Ce dernier temps me semble long, très long car quand nous constatons que Massilia, Marseille d’aujourd’hui, de l’époque romaine est sous l’eau, tout comme les ruines du port de Césarée en Palestine, la nature avance vite, alors mille ans ou dix mille ans qu’est-ce que c’est pour l’Univers.

L’astre Lumineux étant posé, la planète Mercure, mais surtout Vénus sera un repère pour se déplacer d’un point à un autre par la mer et sur la terre, ainsi que les Constellations, mais je reconnais être un ignare sur tout ce qui est astronomie et encore plus sur tout ce qui est astrologie. EL-SHADDAÏ a posé les planètes et étoiles de telle sorte que ce soit un jalon, une marque pour les humains qui veulent se déplacer sur la Terre, car l’humain est un nomade dans ses gênes, mais ce dernier, par le religieux, a fait des empreintes des étoiles dans le ciel de la nuit une science occulte et divinatoire.Système Solaire

Le Luminaire « Soleil »qui permettra à la planète Terre d’avoir le jour et la nuit et le Luminaire Lune qui par réverbération du Soleil éclairera d’une lueur la Terre la nuit.

En conclusion et avec presque certitude ce jour est le troisième et non le quatrième car même la littérature apocryphe suit la Bible

Le quatrième jour création des Luminaires, Soleil, Lune, et des étoiles : II Hénoch Livre des Secrets XXX : 3-7

« Le quatrième jour j’ai commandé qu’il devrait y avoir de grandes lumières dans les cercles célestes.

Sur le premier cercle le plus élevé j’ai placé les étoiles, Kruno, et sur le second Aphrodit, sur le troisième Aris, sur le quatrième Juno, sur le cinquième Zoues, sur le sixième Ermis, sur le septième le plus bas la Lune, et je l’ai orné avec les plus basses étoiles.

Et sur l’inférieur j’ai placé le Soleil pour l’illumination du jour, et la Lune avec les étoiles pour éclairer la nuit.

 Le soleil devait aller se coordonner avec chacune des douze constellations, et j’ai ordonné et nommé la succession des saisons, des mois, leurs noms et vies, leurs tonnerres, leurs inscriptions d’heure, et comment ils devraient réussir.

Puis le soir est venu et le matin est venu c’était le quatrième jour »

Donc ce troisième jour qui devrait être le quatrième sert à ce que la terre produise de la verdure et maintenant EL-SHADDAÏ peut créer son Paradis sur la terre de la Terre avec toute la diversité arboricole, céréalière, floral et toutes les plantes herbacées et verdoyantes et un jour de mille ans humains sera nécessaire.

Lune-Pleine au bout de la routeEn réfléchissant et raisonnant nous pouvons supposer, supputer que le premier jour a duré dix-mille ans voir beaucoup plus, le deuxième jour, jour de la création en premier de tous les incorporels, de l’Angélologie façonnés avec la roche et les gaz en fusion, les flammes et de l’eau à sa ressemblance, son image, son reflet, avec un cerveau, la vue, l’ouïe, la parole, le touché,  un corps et des membres inférieurs et supérieurs, et des sentiments, afin qu’ils soient libres de leurs actes, de leurs actions, mais aussi de leurs pensées. El-Shaddaï les a faits parfaits, sans tache, limpide comme le cristal et pourtant Samaël, Sammaël, nommé par les humains Satanaël diminutif Satan ou « Diable »,puis « Prince du Mal » se révoltera contre son Concepteur, avec des myriades d’Anges qui le suivront dans sa rébellion.

Sur cette mutinerie je vous écrirai l’histoire, là encore croire où ne pas croire c’est une question de conscience personnelle, mais c’est bien de connaître l’histoire alors je vous l’écrirai.

Toujours pendant ce deuxième jour EL-SHADDAÏ enveloppa la Terre de différents draps l’atmosphère la zone du ciel où circulent les nuages et c’est dans cette zone que cet Être Suprême bloqua toute la vapeur d’eau qui mettait la Terre sous serre et qui la protégeait des Ultra-Violets nocifs du soleil. À cette époque il ne pleuvait pas sur la Terre et les calottes glaciaires des pôles n’existaient pas, car la terre était arrosée par la rosée abondante, et entre l’équateur et les pôles la différence de température était de 15°C à 20°C maximum. La pression atmosphérique était de (101325 Pa=Pascal unité de mesure au niveau de la mer aujourd’hui) soit l’unité courante des « Poids et Mesure de 1954 » la pression atmosphérique se mesure en hectopascal ou en bar, donc sur la latitude de Paris au niveau de la mer, la pression atmosphérique est de : 1013,25 hPa ou = 1,01325 bar.

La planète, Terre, est enveloppée du plus près de la terre en montant vers les « Cieux »et l’Univers par des couches de gaz successives, le tout se nomme atmosphère terrestre.Atmosphere structure

La première couche, la troposphère, celle qui fait vivre la Terre, car c’est là que se produit tous les phénomènes météorologiques, ainsi que la teneur presque totale en vapeur d’eau, c’est l’effondrement de cette couche de vapeur d’eau qui a occasionné le « Déluge »,mesure environ seize kilomètres (16km) à l’équateur et huit kilomètres (8km) aux pôles, sachant que ces dimensions sont variables. C’est dans cette zone que circulent nos avions entre huit mille et douze mille mètres (8000-12000m).

La troposphère mesure vingt kilomètres environ (20km) entre la troposphère, première couche et la stratosphère, deuxième couche, existe une couche intermédiaire la tropopause dans laquelle il y a la couche d’ozone qui part de la tropopause jusqu’à 80% de la stratosphère qui est une couche en soi car différente chimiquement de la troposphère et de la stratosphère.

Entre la stratosphère qui est la région des ballons sondes de la météo et la troisième couche la mésosphère existe la stratopause. La stratosphère mesure environ trente kilomètres (30km) et elle se situe entre vingt et cinquante kilomètres (20-50km) du niveau de la mer, et la stratopause se situe entre quarante-cinq et cinquante-cinq (45-55km) kilomètres du sol.

Après la mésosphère qui se situe à quatre-vingt (80km) kilomètres du sol et qui est aussi à une température centigrade de moins quatre-vingt, vient la quatrième couche qui est la thermosphère et entre les deux la mésopause la température la plus froide de la terre égale à moins cent degrés centigrades (-100C°). C’est aussi dans la mésosphère que les météorites se désintègrent ou comme un trampoline sont renvoyer dans l’espace. La thermosphère qui s’étend en altitude de quatre-vingt-cinq kilomètres (85-640km) à six-cent-quarante kilomètres est la zone de circulation des navettes spatiales ainsi que la station spatiale internationale qui orbite entre trois-cent-cinquante et quatre-cents kilomètres (350-400km) et plus nous montons et plus la température est élevée soit 1500C° qui n’a aucun ressenti dû à la faible pression. C’est aussi dans cette couche à cent kilomètres du sol que se produit les aurores boréales et astrales

Atmosp-Magnetosphere renditionEn cinquième couche vient l’exosphère et entre cette couche et la thermosphère existe une zone tampon avec des sous couches comme la thermopause et l’ionosphère, la thermopause est une petite couche coussin tandis que l’ionosphère s’étire de soixante kilomètres du sol à huit-cents kilomètres d’altitude (60-800km). A une distance de mille kilomètres du sol existe aussi une ceinture que l’on nomme la magnétosphèreet c’est elle qui bloque toutes les ondes radios, télévisuelles, téléphoniques et comme un trampoline les renvoie vers la Terre d’un côté et de l’autre toutes les particules nocives solaires comme la culée d’un pont. L’exosphère s’étend de huit-cents à dix mille (800-10000km) kilomètres au-dessus du niveau de la mer.

J’ai tenu à vous écrire toutes ces enveloppespour vous prouver quel’Évolutionde Darwin est impossible car toutes ces couches de gaz sont différentes, mais en plus elles ont toutes un rôle pour la Terre, de protection solaire, météore et météorite, mais aussi atmosphérique afin que toute la vie se développe sur la terre de la Terre, humaine, animale, végétale et microscopique.

Même si nous ne voulons pas croire aux sornettes théistes, nous sommes bien obligés de reconnaître que tous ces gaz différents servant de filtre, de trampoline, ainsi que leur épaisseur et mélange ne sont pas venus tout seul, mais qu’un Être Intelligent a géré ces enveloppes protectrices de la Terre

Prenez soins de vous, de votre maison !

Portez-vous bien !

Salutations cordiales à tous

Sig : Jean-Paul G. dit « GRANDELOUPO »

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus