Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

Archive pour la catégorie 'Prémices des Prophéties'

Les prophéties se … Chap. N°3 – Prophéties Hénochiennes, une vérité

Posté : 18 décembre, 2015 @ 11:19 dans Prémices des Prophéties | Pas de commentaires »

Rel-Ascension d'Hénoch par RafaelloSanzio

Les Prophéties se réalisent

Chap. N° 3

 

Prophéties Hénochienne, une vérité

 

Je reprends la continuité du chapitre précédent qui date d’un mois environ.

Pour une bonne compréhension je vous invite à relire le chapitre précédent, voir même celui d’avant.

Pour des raisons X et Y je fus dans une impossibilité d’écriture, j’espère que vous me pardonnerez, surtout que la santé n’a pas suivi et que, à cause des douleurs, j’ai augmenté considérablement la « Morphine ». Dans ces moments de douleurs insupportables l’esprit fonctionne vite et je suis obligé de reconnaître que je devenais méchant et irascible avec mon épouse qui ne pouvait rien faire, malheureusement, mais une chose est sûr, jamais je n’ai rendu EL-SHADDAÏ responsable de mes douleurs, et, jamais je ne l’ai maudit, au contraire, c’était un réconfort qui pendant quelques instant me faisait oublier ces maudites douleurs qui ne me laissèrent pas beaucoup de répit pendant trois semaines. Aujourd’hui cela va légèrement mieux, alors je vous écris pour que vous suiviez ce Dieu seul et unique en suivant ses Lois et Préceptes.

J’espère que vous en avez profité pour relire les chapitres précédents pour vous fortifier vers ce Dieu seul et unique que je nomme EL-SHADDAÏ nom biblique, puisqu’Abraham le nommait ainsi

Je reprends maintenant que je vous ai fourni quelques explications sur mon absence !

Poussons notre esprit plus loin que la prise de Jérusalem par Nabuchodonosor, et avant celle de Samarie avec la disparition du pays d’Israël et des Dix Tribus formant ce pays. Nous continuons d’avancer vers la naissance du monde. Il y a ce phénomène planétaire qui soit l’effondrement de la voûte céleste terrestre qui provoqua le Déluge. Pour m’expliquer un peu mieux c’est le désagrègement de la « Nuée » qui enveloppait la Terre, la protégeant de certains Ultra-Violets (UV) mortel pour l’humain et pour tout ce qui était vivant sur la Terre. Cette « Nuée » mettait la Terre sous serre et il y avait que quelques petites décennies entre l’équateur et les Pôles soit 0 aux pôles et 30° à l’équateur. Tous les êtres vivant mangeaient de l’herbe, des racines et des fruits ceci était valable pour les animaux sauvages, domestiques, et pour l’humain. Comme la Terre était une serre la végétation était immense et luxuriante. Sammaël après avoir séduit Ève désirait l’extinction de l’humain. Les femmes des hommes étaient belles alors il envoya deux cents Anges, ses Serviteurs, qui prirent forment humaine pour s’accoupler avec les femmes des hommes. De cet accouplement les progénitures étaient des géants, des monstres, qui détruisaient tout. Ces géants engendrèrent les Néphilims et les Néphilims des Elyouds et tous grandissaient selon leur gigantisme Genèse VI : 4 et suivant voir aussi Hénoch VI-X.

D’après la chronologie Hénochienne ce dernier serait mort quand les Anges de Sammaël s’accouplèrent avec les femmes des hommes. Ces Serviteurs apprirent à l’humanité les drogues, la botanique, les charmes et les remèdes. Ils leurs enseignèrent les métaux et les alliages pour façonner des armes, lance, épée, couteau, bouclier, cuirasse, mais aussi les bracelets, les parures les bagues, l’antimoine, le fard des paupières, toutes sortes de pierres précieuses ainsi que les teintures. De tout cela il en résulta une grande impiété.

Ces géants enseignèrent tout ce qui est mal aux humains et avec les animaux ils firent des accouplements des croisements contre nature qui engendrèrent des monstres avides de sang et de nourriture au point ou l’humain n’arrivait plus à se nourrir.

EL-SHADDAÏ façonna l’humain à sa ressemblance à son reflet avec un cerveau et sa matière grise là où siège tous les automatismes, mais aussi la mémoire. Ce cerveau est la centrale de commandement de nos mouvements. C’est là aussi que siège la pensée, la réflexion, le raisonnement, les sentiments en relations avec le cœur lieu aussi de la pensée cet ensemble cœur-cerveau que nous nommons « Esprit » L’homme et la femme deux êtres avec une grande similitude, et pourtant tellement différent. La femme porte en elle le secret de la reproduction, sans elle rien, mais l’homme lui possède le spermatozoïde reproducteur, donc sans l’homme rien ; les deux ont besoin l’un de l’autre pour la reproduction donc ils ne font qu’un. Contrairement à l’animal où l’acte sexuel est une nécessité pour la reproduction de l’espèce à un moment donné, l’acte sexuel pour l’humain est un plaisir.

EL-SHADDAÏ déposa l’Humain sur la Terre et insuffla un « Souffle de Vie » dans ses narines et l’humain respira. L’homme et la femme sont sur la Terre en Territoire d’Eden et ils donnent un nom à chaque plante, à chaque animal, plantigrade, ailé, rampant ainsi qu’à tous les insectes. N’oublions pas qu’ils sont parfaits et qu’ils ont une mémoire phénoménale. C’est à ce moment qu’EL-SHADDAÏ libère Sammaël et les Siens de leur torpeur.

Par ruse Sammaël fait violer l’interdiction divine par la femme. L’homme et la femme sont parfaits en tout et connaissent la sentence s’ils enfreignent l’interdiction divine. Et pourtant, volontairement, ils transgresseront cette interdiction faisant entrer le péché sur la Terre et le sang qui transporte la vie s’altèrera à la vitesse de reproduction de l’humain.

L’écriture est un don chez l’humain, mais c’est Hénoch le premier qui s’en servira. EL-SHADDAÏ le nomme son « Scribe de Justice » Manuscrit de la Mer Morte p.298, 322. Comme une prophétie c’est le premier qui dévoila aux humains les quatre saisons, et l’année de trois cent soixante cinq jours, l’âge qu’il vécut sur la Terre. Les « Livres Hénochiens » disparurent plusieurs fois de la surface de la Terre. Noé emporta avec lui dans l’Arche tous les « Livres » de son arrière grand-père qui était pour lui et pour tous ceux qui montèrent avec lui dans l’Arche une règle de conduite, de vie. Ces Lois, que l’on nommera « Lois Noachides » serviront de guide pour les humains, jusqu’à Abram qui sera appelé Abraham par EL-SHADDAÏ, auquel ce dernier ajoutera les Lois sur la circoncision et toutes ces Lois seront le guide spirituel des Hébreux, « Ceux qui passent », jusqu’à l’ère de Moïse sur les contreforts de la montagne du Sinaï après leur libération de l’esclavage égyptien.

Comme déjà écrit, ces « Livres Hénochiens » étaient considérés par les humains comme des « Livres » sataniques et souvent comme des livres hérétiques. Alors les dirigeants spirituels des humains les interdisaient et les faisaient brûler. Quatre à trois siècles avant Jésus le Nazaréen ces « Livres » réapparurent. Puis au quatrième, cinquième siècles après l’Ère Commune (EC), ces livres furent interdits et brûlés pour hérésie par les dirigeants du christianisme naissant, ces « Évêques », qui montèrent leur richesse sur le dos des pauvres. Il faudra attendre la fin des années mille sept-cents et le début des années mille huit-cents pour que les « Livres d’Hénoch » réapparaissent. Je suis convaincu que ces « Livres » bénéficient d’une protection divine. Livre d’Hénoch, p 567-568, LXXX ou LXXIX selon les versions 3-10

3. Les jours des pécheurs ne seront point complets.

4. Leurs semences manqueront dans les champs et dans les campagnes ; les travaux de terre seront bouleversés, rien ne viendra pour eux en son temps. La pluie restera dans les airs, et le ciel sera d’airain.

5. En ce temps-là les produits de la terre seront tardifs ; ils ne fleuriront point en leur temps, et les arbres retiendront leurs fruits.

6. La lune changera son cours, elle n’apparaîtra point en son temps ; le ciel brûlant et sans nuages sera visible, et la stérilité s’étendra sur la face de la terre. Des météores sillonneront le ciel ; car beaucoup d’étoiles, se détournant de leur course accoutumée, erreront dans l’espace.

7. Et les anges qui les régissent ne seront point là pour les faire rentrer dans leur route ; et toutes les étoiles se soulèveront contre les pécheurs.

8. Les habitants de la terre seront confondus dans leurs pensées ; ils pervertiront toutes les voies.

9. Ils transgresseront les commandements du Seigneur et se croiront des dieux ; cependant le mal ne fera que se multiplier au milieu d’eux

. 10 .Mais le châtiment céleste ne se fera pas attendre : ils périront tous.

Vous venez de lire le livre d’Hénoch et ci-dessous la prophétie du Quidam

Quand la Lune n’éclairera plus la Terre la nuit, à cause de sa pâleur,…

Quand ces astres ne se lèveront plus, ne se coucheront plus aux portes qui leurs étaient habituelles, …

Quand les famines, maladies, épidémies, se multiplieront sur toute la surface de la Terre, se déplaçant d’une région à l’autre, d’un Pays à l’autre, d’un Continent à l’autre, …

Quand tous les humains auront de la haine les uns pour les autres, …

Quand ils seront accablés, tourmentés, angoissés, …

Quand ils se confieront l’un à l’autre, d’une région à l’autre, d’une Nation à l’autre, d’un Continent à l’autre, à cause de leur détresse, …

Quand ils seront au point de non-retours par leurs actions exécrables, ignobles, infâmes, poussant l’horreur jusqu’à échanger, vendre, d’un bout de la Terre à l’autre des enfants, même ceux sortis à peine de la matrice de leur mère, pour assouvir leurs perversions, …

Quand les humains de toute la Terre, sans exception, accepteront Sodome et Gomorrhe, les hommes se mariant et s’aimant entr’ eux, les femmes de même, et qu’ils blasphèmeront tous, en claironnant qu’ils sont bénis de « Dieu », mon PÈRE, car « Dieu » est amour, …alors que leurs actes sont une abomination pour mon PÈRE ! …

Quand tout cela arrivera dans les mêmes décennies, ce « Temps » très cours………

Vous saurez, …vous, … « Veilleurs », « Fidèles », « Guetteurs », et « Sentinelles » que votre libération est proche ! …….

Car, …le Maître Créateur de l’Univers, EL-SHADDAÏ mon PÈRE, mélange, mélangera toutes ces parties l’une à l’autre, et elles se prêtent, prêteront assistance l’une à l’autre, et certaines laissent, laisseront une partie d’elles-mêmes, et prennent, prendront à la fois d’elles-mêmes et des autres, tandis-que certaines accomplissent, accompliront leur rôle et celui d’autres, en sorte que l’immense majorité des humains qui sont sur la Terre ne comprennent, ne comprendront pas que mon PÈRE visite la Terre et que sa « Colère » est « Grande » contre la race humaine.

Tous les humains de la Terre titubent, ils ont leur esprit et leur cœur embrouillés par l’ivresse de leur turpitude ; ils se balancent au gré de leurs perversions, de leurs pensées et actions monstrueuses, détestables, effroyables, exécrables, iniques,….ils se baignent, se complaisent dans leur infamie, ignominie, idolâtrie, ……….

Alors ! …… ? …

Mon PÈRE a plongé leur esprit dans une grande torpeur.

Car l’homme n’a pas été créé autrement que les Anges, il a été créé pour demeurer pur et juste, la mort qui corrompt toute chose les aurait épargnés, mais leurs connaissances les font périr. Le péché ne vient pas des Cieux mais résulte d’une transgression de l’humain. Le péché n’a pas été envoyé des Cieux sur la Terre, ce sont les humains qui l’ont établi d’eux-mêmes, c’est pour cela qu’ils sont voués à une grande malédiction. »…..

Comme déjà écrit, vous savez que j’habite à la campagne, votre village comptant huit à neuf cents âmes.

Je peux certifier que ce qui est écrit ci-dessus, particulièrement au sujet des arbres fruitiers et des baies sauvages, des semailles que font nos paysans, que la récolte ne vient pas en son temps. Cette année les pommes étaient infectes, immangeables, les cerisiers n’ont rien donné comme fruit, si, une misérable poignée et le goût était de l’eau, quant au jardin, les récolte furent nul au point que mon épouse ne veut plus faire de jardin.

Pour revenir à ces baies sauvages telles que les aronies, épines-vinettes, néfliers, argousiers, allouchiers, amélanchiers, sureaux, mûriers, framboisiers, les fruits de tous ces petits arbustes ne viennent pas au mois qu’ils devraient murir, soit en retard, soit en avance. De plus voilà des années que mon épouse fait avec ces baies sauvages des gelées, et pour certains de la pâte de fruit, et voilà deux ans où ma compagne n’arrive plus à faire des gelées fermes, elle sont à moitié liquide et le goût n’est plus aussi succulent.

Donc quand nous lisons les lignes prophétiques d’Hénoch nous sommes bien obligé d’y croire sauf se mentir à soit même. La nature tout doucement est entrain de changer. Vous, dans les grandes villes tous ces signes vous ne les voyez pas, pas contre vous en regardez d’autres, en particulier le comportement humain. Peu importe le lieu d’habitation de l’humain, partout, sur toute la Terre, il existe des « Signes » visibles à l’humain pour que ce dernier puisse les voir et les entendre. Un exemple, maintenant avec les réseaux sociaux vous pouvez converser avec un humain qui est à l’opposé du globe, avec internet si, il y a un tremblement de terre à Tokyo, cinq minutes après tout New York est informé.

« Quand ils se confieront l’un à l’autre, d’une région à l’autre, d’une Nation à l’autre, d’un Continent à l’autre, à cause de leur détresse, »

Ci-dessus la prophétie du Quidam qui aujourd’hui est une réalité puisque nous pouvons parler avec un humain qui vit à plus de dix mille kilomètres de notre habitation. Donc les humains peuvent se confier l’un à l’autre malgré la distance de séparation.

Voyons encore quelques écrits hénochiens : p 568 Hénoch LXXXI : 2-4

2.   Conserve, mon fils, les livres écrits de la main de ton père, et transmets-les aux générations futures.
3.   Je t’ai donné la sagesse, à toi, à tes enfants et à ta postérité, afin qu’ils la transmettent, cette sagesse supérieure à toutes leurs pensées, à leur postérité. Et ceux qui la comprendront ne dormiront point ; mais ils ouvriront leurs oreilles pour la recevoir, afin de se rendre dignes de cette sagesse, qui sera pour eux comme une nourriture céleste.

4.   Bienheureux les justes, bienheureux ceux qui marchent dans la justice, qui ne connaissent point l’iniquité, et qui ne ressemblent point aux pécheurs dont les jours sont comptés.

Ce livre d’Hénoch qui fut dans les premiers Canons Bibliques fut déclaré hérétique par les humains car il développait en détail le chapitre six de la Genèse en parlant des Anges qui se révoltèrent contre EL-SHADDAÏ, parce qu’ils trouvaient les filles des hommes très belles, alors ils décidèrent de se matérialiser et de descendre sur la Terre pour s’accoupler avec les filles des hommes. Ce livre d’Hénoch fut l’affaire d’une chasse terrible par tous les Évêques du Bassin Méditerranéen et des pays limitrophe et brûlé par ces derniers qui commençaient à gérer la Mouvance de Jésus le Nazôréen pour en faire, grâce à Constantin le Grand, le « Christianisme » Pendant plus de mille quatre cents ans ce livre disparut de tout œuvre littéraire. Redécouvert en Éthiopie au XVIIIème siècle il fut déclaré par toute la chrétienté comme une œuvre venant d’un faussaire. En 1950 la découverte du « Livre d’Hénoch » dans les Manuscrits de la Mer Morte qui datèrent l’œuvre de III siècles avant l’EC, redonnèrent une légitimité à cette œuvre littéraire reconnaissant que ce n’était pas l’œuvre d’un faussaire.

Cet œuvre devenant gênant pour le christianisme les hautes autorités religieuses Catholiques, Orthodoxes et Protestantes, s’empressèrent de déclarer ce « Livre » comme apocryphe.

Voilà particulièrement la haine de la chrétienté pour ce livre : Hénoch XVIIIL : 2-7

2 – Et ainsi il va près de la terre, puis la terre est heureuse et fait développer ses fruits, et quand il part, alors la terre est triste, et les arbres et tous les fruits n’ont aucun florescence.

3 – Tout ceci il a mesuré, avec la bonne mesure des heures, et fixé une mesure par sa sagesse, du visible et de l’invisible.

4 – À partir de l’invisible il a rendu toutes les choses visibles, lui-même étant invisible.

5 – Ainsi je fais connaître à vous, mes enfants, et distribuez les livres à vos enfants, dans toutes vos générations, et parmi les nations qui auront le sens de craindre Dieu, laissez-les les recevoir, et puissent-ils venir à les aimer plus que toutes nourritures ou délicatesses terrestres, et à les lire et appliquer eux-mêmes pour eux.

6 – Et ceux qui comprennent pas le Seigneur, qui craignent pas Dieu, qui n’acceptent pas, mais rejettent, qui ne reçoivent pas les livres, un jugement terrible attend ces derniers.

7 – Béni est l’homme qui soutiendra leur joug et les traînera, parce qu’il sera libéré le jour du grand jugement.

N’oublions pas que ces « Livres » ont résisté à tout puisqu’ils ont traversé le Déluge par l’intermédiaire de Noé, puis les « Temps » puisque les trois fils de Noé reçurent un exemplaire ainsi que ses gendres ce qui fait que ces « Livres » furent largement diffusés.

Pensons aussi à Jean qui, dans son apocalypse, parle des images qui parlent Apocalypse XIII : 15

Je viens de vous écrire sur les prophéties qui sous nos yeux se réalisent avec les cyclones qui viennent de plus en plus nombreux et puissants ainsi que les tornades. Les inondations sont de plus en plus graves même sur des régions où elles ne devraient pas avoir lieu. Comme dans nos régions françaises où les saisons se mélangent et l’humain citadin cela ne le regarde pas. Et si vous regardez, écoutez, vous remarquerez les changements qui apparaissent sur l’être humain.

Je reviendrai certainement sur ce thème et maintenant je vais continuer sur ces jours de fêtes de Noël qui sont des jours de fêtes païennes.

Pour cette semaine l’écriture est finie. Je souhaite que cette lecture vous instruise en histoire religieuse, mais surtout vous amène vers ce Dieu seul et unique par votre cœur et votre esprit. Je pense que pour aimer un Dieu il faut connaître son histoire.

Portez-vous bien vous qui allez devenir les Enfants d’EL-SHADDAÏ si vous le désirez !

Salutations cordiales à tous !

Sig : JP.G. dit « GRANDELOUPO »

Les Prophéties se … chap. N° 2 – Quand réfléchira-t-il ?

Posté : 17 novembre, 2015 @ 11:18 dans Prémices des Prophéties | Pas de commentaires »

P.de F Vallée du Rnône 002 (Copier)Les Prophéties se réalisent !

 

Chapitre N° 2

 

L’humain est libre par son cerveau, son « esprit », tu pourras m’empêcher de dire des vérités sur « toi », mais jamais tu ne pourras m’empêcher d’y penser ! Alors ….

 

Quand réfléchira-t-il ?

 

Maintenant que j’ai écrit sur notre spiritualité et pour dire vrai sur ma spiritualité car la vôtre je l’ignore mais la devine car si vous suivez mes écrits depuis plusieurs années aujourd’hui vous devriez faire partie des « Enfants » d’EL-SHADDAÏ.

Donc voyons voir ce que les prophètes écrivaient au sujet des « Derniers Temps » où du « Temps de la fin » ou encore l’ère des « Dernières Générations »

En premier regardons les prophéties les plus proches de nous donc je vais commencer par la « Prophétie du Quidam »  Je ne changerai aucun mot de cette prophétie et si je viens à le faire je m’arrangerai à ne pas détourner l’esprit de la phrase. Ci-dessous une partie de la « Prophétie du Quidam » des chapitres N° 1, 2 & 3.

En premier c’est Jésus le Nazôréenqui parle aux habitants de l’Aride, nom donné à la Terre dans certains vieux manuscrits Bibliques.

« Être vivant à l’image de mon PÈRE, à notre ressemblance, vous avez les oreilles grandes ouvertes, vous écoutez, entendez une multitude de sons, mais, des « Trompettes » sonnent des paroles de « Vérité » juste à coté de vous, et vous ne les entendez pas, … vous êtes sourd !…

Vous écarquillez les yeux, vous voyez tout, même les minuscules poussières dans le reflet du soleil, tout ce qui bouge et se meut, tous les « Signes » vous les voyez et pourtant vous êtes aveugles ! …

Mon PÈRE est en « Grande Colère » !

Il visite la Terre !

Il a entendu ses cris, ses plaintes, ses gémissements, ses pleurs. Il regarde toute l’abomination des humains, leurs actes exécrables …Alors, Il met leur « esprit » en confusion, …endort leur cerveau pour qu’ils ne comprennent pas les « Signes »

El-Shaddaï, Yahvé-Sabaot, [il aurait pu écrire EL-SHADDAÏ des Armées, pour remplacer « Sabaot »] mon PÈREs’exclame :

« Je visite la Terre, cette Planète Bleue comme il est écrit, … je vais compter le nombre de ceux qui sont éveillés, … qui ne dorment ni le jour, ni la nuit, ces « Serviteurs » toujours aux aguets. »

 [en dehors de la Bible dans Isaïe, le terme « Serviteur » est employé pour les Anges officiant pour Sammaël, ce terme est le synonymes de Démons  et je l’emploie souvent dans mes écrits quand je parle des Anges qui sont au service de Sammaël, là dans le contexte de la phrase « Serviteurs » aurait pu être remplacé par « Justes », « Fidèles » « Loyaux » « Féaux »]

« Toi, mon FILS qui les connaît tous par leur esprit, leur cœur, leur visage, ordonne à l’ « Armée des Anges » qu’elle se positionne pour la protection de chacun, car mon écœurement est grand, ils sont pires que les humains antédiluviens, et ma Colère sera proportionnelle à ce dégoût.

Je parcours la Terre jusqu’au moindre mètre carré, je compte ces « Serviteurs » mon FILS, je les compte ! …

Ce n’est pas ton « chiffre » ! … »

[Là, je pense qu’il y a une erreur d’écriture car le chiffre va se zéro à neuf (0-9) donc l’auteur pensait à une quantité, capacité, et sûrement une estimation donc il aurait pu écrire à la place de chiffre soit quantité ou estimation]

Le Fils maintenant va énumérer un certains nombres de fléau qui doivent arriver sur la Terre

« Je connais le « nombre » exact de ces « JUSTES », de ces « SERVITEURS », de ses « FIDÈLES » … Hors, de ton « chiffre » [de ta quantité], un grand nombre,……malgré la « Connaissance », « l’Intelligence », qu’ils ont reçu, …la « Sagesse » ils l’ont perdu, … avec tout ce qu’ils ont vu, constaté, tout l’enseignement que tu leur as donné en dedans de leur cœur, au-dedans de leur esprit, toute la protection des ANGES qu’ils ont eus, …… vont partir de leur propre volonté dans le tourbillon détestable du monde entraînant dans leur fuite en avant un nombre incalculable d’êtres humains.

Ordonne au « NÉANT » d’ouvrir ses « Grandes Portes » car ils sont plus infects que tous les autres ! …

Souffrances du corps, tortures de l’ « Esprit, de l’Âme » accompagneront leur voyage vers « NÉANT » et Arouchaz le fidèle gardien veillera à leur passage, car après lui il n’existe plus rien.

Tel est ma Volonté !

Tels sont les ordres de Yahvé-Sabaot ! »

Ayant lu cette « Prophétie » plus d’une dizaine de fois et l’ayant bien décortiquée, personnellement je pense que certaines catastrophes vont se produire dans un Continent, puis dans un autre espacé de quelques années et se rapprochant de plus en plus, dans plusieurs Continents ensemble, mais de telle sorte que les humains n’y prendront même plus attention, comme-ci cela devenait normal que la Terre bouge.

—«  Quand la Terre grondera d’un Continent à l’autre, …

Quandle fond des Océans se réveillera, …

Quandtoute la Terre tremblera sans cesse du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, …

Quandles Vents souffleront comme jamais ils n’ont soufflé auparavant ! , même dans les lieux calmes, …

Quandles cyclones, tornades, ouragans se multiplieront, … défileront les uns derrière les autres, imitant l’espèce humaine, … faisant la concurrence de leur force et de leur grandeur.

Quandils passeront dans des régions où ils ne sont pas destinés,…

Quandles écluses du ciel s’ouvriront plus qu’il n’est nécessaire dans des pays de sécheresse et de désert et quelles se refermeront dans des pays normalement arrosés, …

Quand, des Cieux, nous verrons le scintillement des embrasements de la Terre un lieu après l’autre, …

Quandil y aura guerres sur guerres, nations contre nations, religions contre religions, …[ les humains d’une même nation, d’une même religion se déchirant, s’entre-tuant ]

Quanddes bruits de guerre parcourront la Terre, les peuples en grand tumulte, les nations conspirant, espionnant,….leurs Chefs dans l’inconstance, les Rois et les Présidents dans le trouble,…

Quandles femmes des hommes, pauvres et riches, échangeront les rapports naturels pour des rapports contre nature, …

Quandles hommes,  pauvres et riches, se pareront,  se maquilleront comme les femmes, se farderont plus que les jeunes filles, à la façon des rois, avec majesté et magnificence, délaissant l’usage naturel de la femme pour brûler de désir les uns pour les autres, perpétrant l’infamie d’homme à homme et recevant en leur personne l’inévitable salaire de leur égarement, …

Quandles hommes et les femmes, au regard de tous, pauvres et riches, souilleront sans-cesse le lit conjugal pour leurs propres plaisirs, …

Quandla Terre entière sera remplie de toute injustice, perversité, cupidité, malice, meurtre, dispute, fourberie, convoitise, …

Quandles mères rejetteront, abandonneront, délaisseront, leur nourrisson, les femmes enceintes avorteront, les nourrices laisseront là, leurs enfants, elles ne se retourneront pas, même à la mamelle elles n’en auront pas pitié, …

Quandles jeunes enfants auront perdu tous les fruits de leur jeunesse, qu’ils paraîtront des adultes, d’un âge avancé, avec des cheveux blancs comme les vieillards, …

Quandles pères et les fils s’affronteront, se tueront, les frères entr ’eux, les frères contre les sœurs, les sœurs contre leur mère, leurs frères, leur père, …

Quandles enfants s’élèveront contre les parents, ne respectant plus leur géniteur, …

Quandla femme abandonnera son mari, ses enfants, pour la couche d’un autre, …

Quandle père ira dans la couche de sa fille, et le fils dans le lit de sa mère, …

Quandl’amour s’enfuira devant la fornication, …

Quandles saisons se décaleront, leur altération évidente, …

Quandle fruit de la terre ne germera plus en son temps,…

Quandles semailles viendront en retard sur la terre et dans les champs, …

Quandle fruit des arbres sera retenu en son temps, …

Quandle soleil ne chauffera plus, mais brûlera, … »

Avant de continuer la « Prophétie du Quidam » qui est déjà terrible, voyons ce qu’Hénoch écrivait sur ses Livres, Livres qui devaient être retransmis de générations en générations et qui furent en premier dans les mains de ses enfants.

Avant de continuer je vais écrire une parenthèse sur mon raisonnement des « Livres » dit « Apocryphes ». Le terme « Apocryphe » signifie « qui ne doit pas être dévoilé » qui doit resté caché car réservé à ceux qui ont la « Connaissance », la « Connaissance » signifiant « réservé à une élite intellectuelle, les seules à comprendre le sens caché des écrits, car doté par « Dieu ? » d’une intelligence supérieur à la race humaine. »

Tout ce que je viens d’écrire ne vient pas de mon raisonnement personnel, mais des critiques littéraires, souvent d’origine chrétienne où assimilée.

Suite à mes recherches pour trouver la vérité, la vraie, pas celle que les Dirigeants des Sectes Protestantes, particulièrement les Témoins de Jéhovah et Adventistes du Septième Jour, qui veulent faire ingurgiter à leurs ouailles leur « Vraie Vérité » à eux, et pas une autre, j’ai remarqué, basé sur des faits historiques, que les plus grands démolisseurs de Textes Religieux, c’est-à-dire de Livres, Manuscrits, Parchemins, se sont les Dirigeants Religieux.

Je reconnais que les assaillants dans l’Antiquité et bien avant, avaient la fâcheuse manie de mettre le feu à tout et par ces actes les traces de l’évolution de la race humaine disparurent. Combien de Civilisations succombèrent, périrent faute de traces, de Genèse ? Quand j’étais môme ma grand-mère me disait toujours :« Les paroles s’envolent au sortir de la bouche, les écrits restent au bout de la plume ! » Force de constater qu’elle avait raison. Combien de Rouleaux de l’histoire religieuse et politico-religieuse hébraïque furent perdus par la première conquête Assyro-Babylonienne en 721 av. l’EC,  année où Samarie, la capitale des Dix Tribus d’Israël, déposa les armes au pied de Sargon II, frère de Salmanasar V. En l’an 721 avant J-C, c’est la disparition du pays d’Israël sur toutes les cartes géographiques mondiales ; l’Histoire parlera  de la disparition des  « Dix Tribus d’Israël » et il faudra attendre 1948 ap.l’EC., pour que le pays d’Israël soit de nouveau réinscrit sur les Cartes Géographiques Mondiales. La capitale Samarie fut incendiée, donc disparition de beaucoup de Rouleaux, mais avec la déportation de plus de vingt-sept mille humains dans toute l’Assyrie beaucoup de Rouleaux suivirent cette déportation particulièrement les religieux, car à l’époque indirectement c’est la religion qui menait le monde et quatre-vingt dix-huit pourcent des humains suivaient une croyance, les Dieux de la guerre étant les plus importants. Puis il y a eu en 587 av. J-C une seconde conquête Assyro-Babylonienne par Nabuchodonosor dans le Royaume de Judas. Là, la ville de Jérusalem ainsi que le Temple furent complètement détruit. Après avoir pillé les richesses du Temple, l’Arche d’Alliance qui était dans le Temple, Nabuchodonosor ne le trouvât pas, il fit tout brûlé et déportât toute la population en dehors des vignerons et des métiers nécessaires pour la vigne, des agriculteurs et les métiers nécessaires pour l’agriculture. Les Prêtres et les Rouleaux suivirent les humains en déportations, car comme dit plus avant, à l’époque les conquérants respectaient la religion et les Dieux des vaincus. Donc les hébreux partirent pour Babylone avec  leur religion monothéiste et ses écrits.

N’oublions pas aussi qu’à l’époque l’oral était plus important que l’écrit. Il faudra attendre la fin du deuxième siècle, et le début du troisième pour que l’écrit soit plus important que l’oral.

Encore une chose la Grande Bibliothèque d’Alexandrie comprenait, quand un soldat romain y mit le feu en 47 av. J-C,plus de cinq cent mille Rouleaux et Parcheminsde toute l’histoire du Bassin Méditerranéen et des pays limitrophes. Ce fut la plus grande catastrophe mondiale de l’époque car sur l’histoire religieuse hébraïque nous aurions appris énormément comme sur toutes les religions, la royauté et la politique des pays conquérants comme les Perses, Assyriens, Philistins, Babyloniens, Grecque, Romains, etc …

Jésus le Nazaréen n’est pas encore né. Trois cents ans avant sa naissance, Ptolémée IIPhiladelphe, fils de Ptolémée Sôter 1er, est le Pharaon d’Égypte. Voulant connaître tous les sujets de son royaume et sous les conseils de Démétrios de Phalère il fait traduire la Bible, l’Ancien Testament au complet avec tous les « Livres » qui lui sont accolés en langue grecque étant un grand helléniste. Grâce à Ptolémée IIcertains traducteurs pour ne pas dire tous en profitent pour copier ce « Livre sacré » en plusieurs exemplaires dont l’un restera dans la synagogue d’Alexandrie. Par ces copies l’Ancien Testament et tous les livres qui l’accompagnent seront sauvés de la fournaise d’Alexandrie.

Jésus le Nazôréen est né. En imprimerie, qui n’existe pas encore, il faudra attendre entre seize et vingt siècles, selon le départ de la naissance des Codex qui, progressivement, remplaceront les Papyrus et les Rouleaux, ces derniers étant recopiés  sur de grandes feuilles rectangulaires que l’on relie ensemble formant un volume que l’on nommera Codex. Plus facile à transporter, donc à cacher, mais aussi plus facile pour la lecture car l’on pouvait changer de chapitre en pleine lecture, chose impossible avec le Rouleaux. Avantage non négligeable, l’on pouvait écrire recto verso, donc économie sur le papyrus et le parchemin.

Dans une autre catégorie, j’avais écrit sur la naissance de l’écriture et fait étonnant aucun internaute ne m’avait contrarié. Donc de mémoire je vais réitérer ce que je pense sur l’écriture et l’Écriture.

Nous humains du XXIème siècle, nous nous considérons plus intelligent que les humains antédiluviens, ce qui est complètement faux.

Disons directement, la « Machine Humaine » est façonnée, aux reflets, à l’image, de celui qui nous a créés. Nous humains, nous sommes sa dernière création, puisque nous encore ébauche nous nous promenions dans le creux de sa main et nous n’étions pas vivant, là je reconnais que je fais vagabonder mon esprit et j’imagine l’artisan de l’humain qui comme le marionnettiste fait des essais sur une feuille blanche de sa nouvelle marionnette qu’il vient de créer, une carcasse squelettique en mouvement désordonné pour le moment.

L’humain fut le dernier « Être » vivant de la création, le dernier ouvrage, la dernière œuvre. Maintenant il faut croire ou ne pas croire. Un humain qui vit sur la Terre ne croyant en rien est pire qu’un animal sur la Terre ! Quel est son but ?

EL-SHADDAÏréalisa l’humain bien après les animaux sauvages (?) et domestiques (?).

 Ce Dieu remplit de « Sagesse » quand il créa la végétation, donna force à la terre de la Terre et à l’eau ruisselante jusqu’à la Mer de produire toute une multitude d’insectes volants, rampants, microscopiques pour nettoyer et aérer la terre et l’eau. Nous avons appris à l’école que l’eau se nettoyait par le frottement sur les roches si j’ai bonne mémoire.

Personnellement je tiens cet enseignement du médecin qui remplace notre médecin traitant, que nous avons surnommé « P’tit Chinois » dû vous vous en doutez à son apparence, donc il me disait au sujet de ma maladie :« Savez-vous que la terre produit entre mille deux-cents et mille quatre-cents nouveaux insectes chaque année pour autant qui disparaissent. Pour votre maladie et l’infection que vous avez aux jambes c’est à peu près la même chose. La médecine répertorie autant de nouveaux microbes que l’on ne sait pas soigner et qui disparaissent comme ils sont venus. Vous, vous faites partie de ces humains que l’on ne sait pas comment soigner, nous connaissons les microbes avoisinants, mais ce n’est pas exactement celui-là, donc les médicaments ne conviennent pas, ils atténuent un peu  le mal et les microbes « mutants » arrivent à détruire les molécules médicamenteuses et nous médecins à tâtons, nous essayons de savoir et surtout de connaître ce microbe pour le combattre, le mieux pour vous c’est d’aller à Grenoble ou à Lyon, mais vous savez que là-bas vous serez le cobaye, c’est vous qui faites le choix »

Ma réponse fut ainsi : «  Je sais bien « P’tit Chinois » que la solution se trouve peut-être à Grenoble ou à Lyon, mais vous savez très bien que je sortirai les pieds devant si je vais dans ces établissements ! Deux ans de souffrance, sans voir ma famille ou une fois par mois ! Non, vous qui avec Philippe m’avez fait gagner déjà plus de quatre années puisque jamais je  n’arriverai à 65 ans  et que cet âge est loin derrière moi, alors je reste et je continue à me faire soigner par de très bon Docteur et comme vous allez posséder votre Cabinet, je continuerai avec Philippe »

Aujourd’hui, j’ai les soixante dix hivers qui vont sonner à l’horloge. Je reconnais que j’ai un peu de mal à vous écrire, mais il est important pour moi de vous faire connaître ce Dieu seul et unique et que de par votre propre volonté vous sortiez de ce milieu où l’idolâtrie est reine, Apocalypse XVIII : 4-5, « Puis j’entendis une voix du ciel qui criait : « Sortez d’elle, mon peuple, quittez-la, de peur que, solidaires de ses fautes, associer à ses péchés vous n’ayez à pâtir de ses plaies ! Car ses péchés se sont amoncelés, agglutinés jusqu’au ciel, et EL-SHADDAÏ s’est souvenu de ses iniquités, de ses injustices ! » Comme il est écrit, vous mes semblables vous devez sortir de ce milieu où le mensonge, l’hypocrisie, l’idolâtrie sont les pierres angulaires de cette « Église », et là, j’emploie ce mot dans la signification de son origine qui signifie « Assemblée ».

J’espère que vous me pardonnerez mes petits égarements dans ce chapitre, mais un peu d’histoire, quelques dates historiques de référencement ne font pas de mal et au contraire fortifie notre foi envers ce Dieu seul et unique, son Fils, Jésus le Nazaréen étant notre médiateur, notre assesseur et paraclet disons plus simplement, notre assesseur et avocat devant son Père géniteur, ce fils faisant le relaie de nos pensés, de notre cœur, car c’est lui le « Prêtre » dont nous avons besoin, le « Grand Prêtre » à la façon de Melchisédech, Épître aux Hébreux V : 6. Voilà pourquoi nous n’avons plus besoin de Prêtre pour nous confesser où pour nous guider puisque nous avons Jésus le Nazôréen.

Pensant sincèrement que cette lecture tout doucement vous fortifie intérieurement pour avoir comme ces premiers humains de la « Mouvance de Jésus le Nazaréen » une foi inébranlable en EL-SHADDAÏ notre Père et notre seul « Dieu »ainsi qu’en notre Roi, notre médiateur, assesseur, mais aussi enseignant, je nomme son Fils Jésus le Nazôréen.

Prenez soins de vous et de votre maisonnée !

Salutations cordiales à Tous !

Sig : Jean-Paul G. dit « GRANDELOUPO »

 

Gardez bien ce second chapitre sous le coude car la semaine prochaine où dans une dizaine de jours vous en aurez besoin pour vous repérer et comprendre.

Rechercher ce Dieu seul et unique

Posté : 11 novembre, 2015 @ 8:14 dans Prémices des Prophéties | Pas de commentaires »

Jacob combat contre un Ange (Copier)Les Prophéties se réalisent !

 

Chapitre N° 1

 

Rechercher ce DIEU seul et unique

 

Une fête chrétienne vient de finir puisque ce jour pour ces humains, les chrétiens, est un grand jour, c’est l’adoration, vénération de ces humains qui ont fait leur passage touristique sur la Terre auquel leurs semblables leur ont dédié une statue les représentant en état de prière ou méditation, les vivants venant se prosterner devant leur effigie fait de pierre, de bois peint.

Ce jour de l’adoration des statues destructibles, sans vie, est le plus grand jour de l’idolâtrie, la Bible de l’Ancien Testament dit : Exode XX : 3-6,  « Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. Tu ne te feras aucune image sculptée, rien qui ressemble à ce qui est dans les cieux, là-haut, ou sur la terre, ici-bas, ou dans les eaux, au-dessous de la terre. Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux et tu ne les serviras pas, car moi Yahvé, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux qui punis la faute des pères sur les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants pour ceux qui me haïssent, mais qui fais grâce à des milliers pour ceux qui m’aiment et gardent mes commandements. » Pour être un peu plus complet Deutéronome IV : 15-19, « Prenez bien garde à vous-mêmes : puisque vous n’avez vu aucune forme, le jour où EL-SHADDAÏ, à l’Horeb, vous a parlé du milieu du feu, n’allez pas vous pervertir et vous faire une image sculptée représentant quoi que ce soit : figure d’homme ou de femme, figure de quelqu’une des bêtes de la terre, figure de quelqu’un des oiseaux qui volent dans le ciel, figure de quelqu’un des reptiles qui rampent sur le sol, figure de quelqu’un des poissons qui vivent dans les eaux au-dessous de la terre. Quand tu lèveras les yeux vers le ciel, quand tu verras le soleil, la lune, les étoiles et toute l’armée des cieux, ne va pas te laisser entraîner à te prosterner devant eux et à les servir. » Comme vous venez de le lire, ces écrits de l’Ancien Testament sont acceptés par la Loi Dogmatique Chrétienne, alors pourquoi les dirigeants, qui au départ étaient des « évêques », ce terme signifiant « Serviteur »,  et qui aujourd’hui sont remplacés par ces hommes portant le pourpre cardinalice acceptent-ils cette idolâtrie flagrante ? ….

Étrange cette religion, qui en premier à ces prémices viennent tous de l’Enseignement de Jésus le Nazôréen. Les actions et paroles de Jésus le Nazaréen sont lointaines et celles que cette religion a gardées, sont dirigées de telle façon qu’elles sont loin du sens que voulait dire Jésus le Nazaréen.

Vous mes semblables j’essaie de vous faire comprendre l’histoire de notre foi, celle que nous devons chercher sans cesse. Comme vous le savez le « Dieu » des chrétiens est le même pour eux comme pour toutes les grandes religions de la Terre comme les musulmans ou la religion arabe qui nomme son dieu « AL-ILAH » et les musulmansALLAHnom donné par Abu-Kasim Muhammaddit « Mahomet ».

Moi, Grandeloupo, suite à une recherche approfondie de la Bible je me suis aperçu que dans l’Univers tout porte un « NOM ». C’est de là que j’ai discerné l’hypocrisie chrétienne. IL nomme le Dieu de l’Univers, de ce nom vulgaire de « DIEU », car par haine contre le judaïsme les dirigeant du christianisme une fois celui-ci constitué, établi, ordonnancé par le Concile de Nicée en l’an 325 par la grâce de l’Empereur Romain Constantin le Grand qui déclara cette religion, le christianisme, religion de l’Empire et d’État, l’Empereur étant le « Pontifex-Maximus » de la dite religion.

Encore un mensonge chrétien avec Pierre le premier « Pape » alors qu’il faudra attendre l’an 752 quand Étienne II se déclara « Pontife » du Saint Siège à Rome quand il reçu des mains de Pépin le Bref les premiers États Pontificaux. Donc pour en revenir au Nom de l’Être Suprême, et pour être juste avec tous ceux qui sont croyants, pas forcément chrétiens, ou ces chrétiens qui, comme moi, remarquèrent toutes ces choses contradictoires, les enseignants nous rabâchant « Faites ce que je vous dis, mais ne faites pas ce que je fais »,et aussi par respect pour le judaïsme, je nomme ce Créateur de toutes choses « EL-SHADDAÏ », comme Abraham le nommait, ce nom écrit tel quel, comme une plénitude, sept fois dans la Bible, Genèse XVII : 1, « Lorsqu’Abram eut atteint quatre-vingt-dix-neuf ans, Yahvé lui apparut et lui dit : Je suis EL-SHADDAÏ, marche en ma présence et sois parfait. » Vous mes semblables qui connaissez les écritures je vous ferai constatez que ce « Dieu » ne donne pas à Abraham sont véritable nom, il le fera quelques siècles plus tard avec « Son AMI Moïse », mais ce nom signifie « Dieu au-dessus des montagnes »

Maintenant tous, vous savez pourquoi je change ce nom vulgaire de « Dieu » et pour être juste je remplace le nom de « Yahvé » par celui d’EL-SHADDAÏtout en respectant ce nom de « Yahvé » qui est un nom très approximatif du véritable nom de l’Être Suprême

Le Pape chrétien de nos jours, disons plus véridiquement de ce jour est « François » comme le Roi de France qui exerçât entre le quinzième et seizième siècle. De son nom véritable Jorge Mario Bergoglio né en l’an 1936 à Buenos Aires en Argentine et nommé « Pape » en l’an  2013, il fut avant Archevêque et Cardinal de Buenos Aires. C’est le premier Pape issu du Continent américain et le premier Pape non européen depuis le syrien Grégoire III

Selon le journal du Vatican les fidèles reviendraient dans les églises depuis que le Pape François est à la gouvernance de ce pays. Je constate alors que Sammaël Prince de la Terre devient de plus en plus puissant.

Dans mes écritures souvent je vous ai dit que vous ne verriez jamais mon visage, et cela est une certitude. Je le fais pour vous mes semblables, pour que vous cherchiez ce Dieu seul et unique par votre cœur, avec sincérité, et ne pas croire en un humain qui est comme vous peut-être plus imparfait que certains

Je vous écrits a fin de vous faire connaître mon Maître qui est ce Dieu seul et unique que je nomme EL-SHADDAÏ. Je suis comme beaucoup baptisé, confirmé par la « tarte dans la tronche », puis communion solennelle. Comme vous pouvez le voir j’ai suivi le parcours de beaucoup. Alors je suis croyant mais en y réfléchissant je me suis rendu compte que je faisais des prières toutes faites devant de la matière qui me répondrai jamais. Alors j’ai cherché un « Dieu » qui soit le véritable « Dieu », celui qui vous juge d’après votre cœur, celui que vous priez avec le cœur, avec des paroles qui viennent en bousculade mais seul vous contez ce que vous avez fait à celui qui est au-dessus de votre tête. Là, par votre cœur vous lui dites tout, simplement qu’il le sait déjà et là il vous juge sur l’honnêteté de votre esprit et de votre cœur. Et quand il vous pardonne vous le savez car au fond de vous vous êtes marqué au fer rouge.

Donc je vous écris un exemple dans les Actes de Jean É.C.A. tome I, p.992. L’histoire se passe à l’arrivé de Jean dans une petite bourgade qui se nomme Milet et toute la populace c’est réuni sur la place pour écouter les discours de Jean sur Jésus le Nazôréen et sur le Royaume des Cieux. Lycomède bourgeois de cette cité va chercher un ami peintre afin que celui-ci fasse un portrait de Jean, Lycomède étant très pieux

« Le premier jour le peintre esquissa les traits de jean et s’en alla. Le lendemain, il ajouta les couleurs et remit ainsi le portrait à Lycomède, qui fut rempli de joie ; celui-ci le suspendit dans sa chambre à coucher et le couronna. C’est ainsi que, plus tard, Jean qui savait la chose lui dit : 

« Mon enfant bien aimé, que fais-tu lorsqu’au retour du bain tu vas t’isoler dans ta chambre ? Quand je prie, n’est-ce pas avec toi et les autres frères que je le fais ? Te caches-tu de nous ? »

Tout en parlant et plaisantant ainsi, Jean entra avec Lycomède dans la chambre à coucher : il vit le portrait couronné d’un vieillard et, placé devant le portrait, des lumières et des autels. Jean interpella Lycomède :

« Lycomède, que veut dire cette histoire de portrait ? Lequel de tes dieux se trouve-t-il peint ici ? Je vois en effet que tu vis encore en païen. »

Lycomède lui répondit :

« J’ai pour seul Dieu celui qui m’a réveillé de la mort avec mon épouse. Mais si, après EL-SHADDAÏ, les hommes qui sont nos bienfaiteurs doivent aussi être dieux, c’est toil’homme peint sur ce portrait, toi que je couronne, embrasse et vénère puisque tu es devenu pour moi un bon guide. »

Jean, qui n’avais jamais vu son visage, lui dit :

Tu te moques de moi, petit enfant ! Est-ce là mon aspect ? Par ton Seigneur, comment me persuaderas-tu que ce portrait me ressemble ? »

Alors, Lycomède lui apporta un miroir. Il s’y regarda, puis considéra le portrait et dit :

« Par la vie du Seigneur Jésus le Nazôréen, ce portrait me ressemble ; ou plutôt non, mon enfant, pas à moi, mais à mon image charnelle. Car, si ce peintre qui a imité mon apparence veut me représenter dans un portrait, il n’y parviendra pas avec ces couleurs qu’il vient de me donner, avec des tablettes de bois, une esquisse, un habillement, un aspect, une figure, une apparence de vieillesse ou de jeunesse, bref avec tout ce qui est visible.

Mais toi Lycomède soit un bon peintre pour moi. Tu possèdes des couleurs que te donne par mon intermédiaire celui qui pour lui-même nous peint tous, Jésus, lui qui connait les figures, traits, aspects, dispositions et formes de nos âmes // Mais ce que tu viens de faire est puéril et imparfait : tu as peint le portrait d’un mort, au lieu du portrait d’un vivant dans une âme vivante. Non à nos yeux, que ces choses restent indignes d’être recherchées : tout cela est risible ! Préoccupons-nous plutôt de celles qui sont vraiment dignes d’être recherchées ! »

Ce passage nous fortifie contre l’idolâtrie car Jean dit bien que vénérer ce qui se trouve sur une image est puéril en effet une allumette et plus rien, plus d’image alors comment faites vous ? Vous ne priez plus !

La religion chrétienne nous apprend que, je le nomme comme eux, Jésus-Christ, viendra sur la Terre dans la dernière génération. Véridiquement le Roi spirituel de la Terre et ses environs est Sammaël et les siens. Jésus le Nazôréen, le Jésus-Christ de la chrétienté, est pour le moment Roi dans les Cieux,mais sûrement pas sur la Terre, la preuve c’est que son Père, EL-SHADDAÏ, lui donna son investiture le jour de sa résurrection, Évangile de Jean XX : 17, « Jésus lui dit : « Ne me touche pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Mais va trouver mes frères et dis-leur : je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » » la suite prouve que Jésus le Nazaréen est monté aux Cieux recevoir son investiture comme Roi dans les Cieux, mais en plus, le Père sacrant son Fils Roi de l’Univers Céleste, lui donne la possibilité  de faire ce que son Père EL-SHADDAÏ fera quarante jours plus tard avec ces mêmes Apôtres avec une force beaucoup plus grande, ouvrir leur esprit à l’intelligence, là pour Jésus le Nazôréen est d’ouvrir l’esprit des Apôtres à la compréhension des écritures de l’Ancien Testament ainsi que les paroles de leur Maître sur les Paraboles et les Enseignements.

Remarquez bien ce que j’écris, il n’est pas question « d’Esprit-Saint » mais d’une « ouverture d’esprit à l’intelligence » c’est donner aux Apôtres une force d’intelligence intellectuelle qui se transforme en  réflexion, raisonnement, compréhension, et les humains qui les côtoient, s’aperçoivent de leur grande intelligence sur les textes bibliques de l’Ancien Testament  ainsi que de l’immense mémoire qu’ils ont des faits et gestes de Jésus le Nazôréen, ainsi que sur ses paroles ; ces Apôtres ont un espritSAINpropre, limpide, sans tache, cristallin, rien à voir avec l’Esprit-Saint chrétien qui n’ouvre pas le cerveau à l’intelligence,  mais est une recherche de sanctification, glorification, vénération.

L’été vient de finir en théorie puisqu’aujourd’hui nous battons des records de chaleur pour la saison automnale en France, à quelques kilomètres de Genève où j’ai mon domicile, ainsi que dans toute l’Europe

Dans le continent américain du nord,  particulièrement vers le golfe du Mexique jamais il n’y a eu autant de tornades et de cyclones dans une décennie et ces phénomènes sont dans une spirale d’augmentation annuelle

Au niveau politique et mondiale nous avons l’impression que les gouvernements dirigent leur pays comme un homme ivre, si pour certains d’entre vous ce n’est pas encore flagrant, une chose est certaine nous en sommes aux prémices.

Depuis que je connais EL-SHADDAÏ, ce « Dieu » que j’ai cherché pendant plus de trois décennies et que, grâce à un animal, j’ai eu la certitude de son existence, je peux dire maintenant que voilà plus d’une décennie que je suis,  comme je suis, loin d’être parfait, mais de se lever tous les matins en se sentant propre, « sans tache, limpide, cristallin serait mentir », et dire je vais passer une journée à continuer à me purifier, c’est-à-dire de marcher dans ce sentier qui mène à ce Dieu, seul et unique, sachant que sur cette Terre il envoya son propre fils qui fut toute son existence un parangon pour nous, et que maintenant, c’est notre Roi, non investit sur la Terre, non « Dieu », mais Roi dans les Cieux et l’Univers, qui en attendant son Royaume terrestre, que son Père EL-SHADDAÏ doit lui offrir nettoyé du « Péché », ce Père qui est aussi le nôtre, est devenu dans les Cieux notre assesseur, médiateur, paraclet comme le dit l’Apôtre Jean, qui signifie avocat, car quiconque mieux que lui connait la race humaine !….

N’oublions pas, qu’il est le « Fils » unique du Très-Haut, qu’il n’est pas un « Dieu » qu’il ne sera jamais « DIEU », que son Père géniteur est « son Dieu et notre Dieu » , Évangile de Jean XX : 17, cité juste un peu plus haut, qu’il fut façonné dans les entrailles de son Père géniteur par la force d’Esprit, la force cérébrale qui se loge dans un cerveau, cette matière grise tenue compressée dans une boite crânienne, même pour ce Dieu seul et unique inventeur de cette matière mole et compacte, centre névralgique des commandements autonomes comme la respiration, battement du cœur, foie, rate, vessie, mouvements, etc …. Nous humains nous sommes à la ressemblance des êtres vivants de l’invisibles comme les Anges du bien, les Veilleurs, les Anges du mal, les Démons et Serviteurs de Sammaël, et à l’image, au reflet d’EL-SHADDAÏ, donc ce Dieu, je suppose, doit avoir une tête avec une matière grise qui lui permette de réfléchir, raisonner, penser pour élaborer toute la gestion de l’Univers, possédant par là, une intelligence phénoménale, car pour concevoir l’homme, il faut une intelligence incommensurable. J’oublie que Moïse l’a vu de dos  et que nous sommes bien son reflet avec une tête celle-ci attachée à un tronc par le cou, sur se tronc avec harmonie il y a les bras, membres supérieurs se terminant par la main, puis en bas du tronc les membres inférieures auxquels sont attachés les pieds instruments de marche et qu’équilibre le tout agencé avec style, goût et symétrie, homogénéité, une merveilleuse machine. Je sais que la matière des êtres célestes est autre chose que le corps humain et que notre Dieu comme son fils sont d’une matière différente de l’humain et des Anges mais tous se ressembles puisque Jacob c’est battu toute la nuit avec un être ressemblant  à s’y méprendre à l’homme, qu’Abraham reçu trois représentant d’EL-SHADDAÏ qui mangèrent comme les humains et leur ressemblance était vraiment humaine, Jésus le Nazôréen après sa résurrection, mangea comme un humain avec ses Apôtres et il n’avait pas changé.

Tout cela, pour vous expliquer que les êtres vivants du monde invisible sont comme nous où pour être plus juste nous, à leur ressemblance, donc comme nous ils ont des sentiments et particulièrement l’Être Suprême. La Bible nous décrit tous ces êtres du monde invisible comme l’humain, avec des sentiments, un jugement car comme EL-SHADDAÏ et nous-mêmes ils possèdent un esprit et pour avoir un « esprit » il faut une matière qui possède les mêmes propriétés que la matière crise car c’est par elle que nous avons l’esprit et « l’esprit » qu’est-ce que c’est, si non de la réflexion, raisonnement, penser, mémoire, et par « l’esprit » la parole, le verbe, signe extérieur de la présence de « l’esprit », le même par ce petit instrument, ces petits muscles qui commande cet organe doux comme le miel acérée comme l’épée, aiguisée comme un couteau, responsable de la mort de tant d’humains, qui dévoile à son vis-à-vis, son semblable, le degré d’intelligence

Je vous laisse réfléchir sur ce que je viens d’écrire, la déduction vous la ferez certainement vous-mêmes. Comme écrit plus haut j’ai cherché ce « DIEU » seul, unique, SAIN qui est aussi Saint car je le sanctifie, glorifie, adore, vénère et personne d’autre, même pas son Fils. Mais ce fils je le considère à la place qui est la sienne c’est-à-dire comme un Roi, comme mon Roi et plus justement notre Roi. Jamais, je renie le Fils car l’on ne peut pas aimer l’Un et renier l’Autre. Donc vous mes semblables il est important pour vous de savoir et d’agir en conséquence, glorifier, vénérer, adorer EL-SHADDAÏnotre « DIEU », notre Père créateur, Père géniteur de Jésus le Nazôréen et nous pouvons prier ainsi : «  Que ton nom soit sanctifié, toi, EL-SHDDAÏ, notre Père Créateur ….. » car nous ignorons son véritable nom, et terminer notre prière : « // toi Jésus le Nazôréen, notre Roi intercède auprès de ton Père géniteur, qui est notre Père, et qui est ton Dieu et aussi notre Dieu afin qu’il prenne attention à ma prière à mes doléances, soit mon avocat auprès de ton Père afin qu’il me pardonne les fautes, mes péchés, et que toutes les armées des cieux m’aident dans ma quête vers la perfection, afin que je respecte les Lois de mon Dieu et les enseignements que tu nous a laissé tel qu’aimer mon voisin, mon semblable même si je n’ai pas particulièrement des atomes crochus avec ….. »

Ceci est un genre de prière que vous pouvez faire avec vos mots, vos phrases, et puis mêmes si ces phrases ne sont pas bien tournées, EL-SHADDAÏ juge d’après le cœur et il sait ce que vous avez besoin.

Vous me pardonnerez mais je commencerai les prophéties des prophètes et Apôtres la semaine prochaine

J’espère et je souhaite de tout cœur que cette lecture fut un enseignement pour vous. Je reconnais que contrairement à mes semblables je ne vous écris pas des « prières », et pourquoi le ferai-je ? La prière est personnelle, elle vient du cœur et de l’esprit de réflexions, d’intelligence de chacun. Il vaut mieux une prière courte et sincère, plutôt que de réciter une dizaine de fois la même prière toute faite ! …  Donc je vous écris l’histoire des cieux pour que de votre plein grès, avec amour, par amour pour ce Dieu seul et unique vous veniez vers lui en connaissant des faits historiques, en sachant ce que vous faite.

Marchez un pas vers Lui, Il en fait dix vers vous, cela je le certifie !

Portez-vous bien et prenez soins de vous et de votre maisonnée !

Salutations cordiales à tous !

Sig : Jean-Paul G. dit « GRANDELOUPO » et « Grand-Loup » pour ceux de ma race

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus